Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2014

programme de l'année

http://labiscottedeproust.hautetfort.com/media/00/02/237271917.jpg

voilà j'ai résumé ma formation. ce qui est en bleu est ce qui est fait et validé. ce qui est en vert, est ce qui est fait mais dont je n'ai pas de nouvelles ni de note. ce qui est en jaune est en cours (lol). et le reste, c'est ce qui reste à faire mais que je ne peux faire maintenant puisque mon dernier stage (si un jour j'obtiens les conventions) commence en janvier. par contre, j'aurais forcément rendu le JO (de son nom réel journal d'observation) puisque c'est pour la semaine prochaine et oui, j'ai commencé aussi incroyable que cela puisse paraître. donc dès la semaine prochaine, j'aurais fini 5 travaux individuels sur 8 indispensables pour le diplôme, j'aurais donc fait plus de la moitié du chemin. méthode coué, je suis optimiste hein.

Tchô les organisés



10/12/2014

j'ai un putain de dilemme

encore la faute à cette saleté d'éducation judéo-chrétienne et ses conséquences sur mon psychisme dévasté.
ça fait une bonne heure que je suis sur un site de fringues à la con. j'ai qu'à cliquer et mettre mon adresse pour me faire livrer. et je ne paierai pas.
parce qu'une couillonne de 23 ans n'a rien trouvé de mieux que de mettre mon adresse email pour s'inscrire sur ce site, d'y enregistrer toutes ses coordonnées et surtout ses coordonnées bancaires. donc il ne reste vraiment plus qu'à cliquer.
et je n'y arrive pas.
je mets des trucs dans le panier, puis je les enlève, puis j'en remets d'autres, et j'arrive au moment de rentrer mon adresse postale, et là j'annule tout.
je ne sais pas quoi faire.
je veux dire, si la vie l'a doté d'un cerveau aussi peu fonctionnel, le seul moyen de le rendre un peu fonctionnel c'est de lui faire faire des erreurs non ?
et puis la vie n'a pas toujours été sympa avec moi bien que mon cerveau soit plus ou moins fonctionnel, alors c'est peut être un juste retour des choses non ?
et puis j'ai encore perdu des points sur mon permis aujourd'hui, donc je peux compenser non ?
et en plus cette imbécile est inscrite sur badoo, elle ne mérite même pas d'avoir le wifi.
bref. je ne sais pas, je ne sais plus et je reste plantée là, aaaargh balavoine sors de ce corps!
tchô les avoineux


09/12/2014

Je n'aime pas trop

ces cours de psycho où je me situe plutôt dans l'ordre du pathologique que du normal. et finalement ça je le sais, mais ça remonte toujours cette question de pourquoi mes parents, en l'occurrence ma mère puisque mon père était plutôt dans le genre absent, ont préféré ne pas voir que je n'allais pas bien, vraiment pas bien lors de l'adolescence..
mais ça doit être une règle familiale.
ma grand-mère est malade. bon c'est une alitération, je ne connais que très peu de personnes de plus de 85 ans sans problème de santé chronique même bénins. Bref, elle a un ulcère de jambe depuis une flopée d'années, elle s'est fait opéré d'un cancer du rein en début d'année, et là maintenant elle a des saignements du côlon. Bon tu vois arriver la conclusion.
Mais depuis peu, ma grand-mère a quitté le chti familial pour emménager en brittonie profonde à côté du PC, seul fils avec lequel elle a gardé des liens. Et le médecin n'a filé ses conclusions qu'au PC, qui les a données à ma soeur, le cerveau de la famille, qui les a données à la MC, la concierge de la famille, qui me les a données. Bon honnêtement, la situation de ma grand-mère est loin d'être ma préoccupation principale, je suis beaucoup plus attachée à mes grand-parents maternels.
Et bizarrement, quand j'exprime mon indifférence relative (puisque je t'en parle c'est que je n'y suis pas forcément), j'ai l'impression de passer pour une petite-fille ingrate. Ce qui me fait doucement rigoler face à la MC qui n'a jamais pu blairer sa belle-mère. Et toutes les précautions qui m'ont été données par ma soeur pour ne pas parler de la vérité médicale m'ont parues justifiées, mais celles de la MC me paraissaient assez inappropriées.
D'un autre côté, je me suis encore posée cette question qui fait se rejoindre sur un point les familles Deplouc et les familles Plouf (respectivement paternelle et maternelle), c'est la volonté inébranlable de se voiler la face.
Je veux bien qu'on m'explique qu'on a des saignements du côlon pour une cicatrice mal soudée, mais quand ladite cicatrice date d'il y a plus de 10 mois, elle se mettrait subitement à saigner alors qu'il y a antécédents artériels et cancéraux ? pitié, je ne suis pas médecin, mais faut pas pousser mémé dans les orties, c'est le cas de le dire.
Alors oui, rien ne sert de dire à un patient qu'il va mourir, certes, mais préférer organiser un mensonge plutôt que de dévier le sujet sur autre chose de plus positif est une manière plus adéquate en mon sens. Je ne sais pas d'où je tiens cette vision de la vie, si éloignée des conceptions familiales transgénérationnelles.
Je n'attends pas vraiment de réaction puisque semble-t-il le sujet est tabou, oui personne n'est immortel, je n'ai vécu qu'un seul enterrement celui de ma fille, alors si le prochain est un enterrement qui m'affecte moins, honnêtement je prends, je ne vais pas mentir pour sauver les apparences. C'est sans doute un défaut, je vais le prendre pour une qualité. C'est comme ça que le monde avancera et je continuerais à me prendre des bugnes.
Malgré cela, je vais bien sûr respecter les souhaits du PC car j'ai un minimum de diplomatie et de respect (surtout pour mon papa) mais avec la MC que je ne connais parler que de façon négative de sa belle-mère, faudrait pas exagérer, comme si le divorce lui avait fait voir de bons côtés à sa belle-mère maintenant qu'elle ne doit plus se la cogner à chaque repas de famille. Mauvaise foi quand tu nous tiens.
Tchô les joyeux.