Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Y avait longtemps ...

Que j'avais soûlé personne (et même moi-même, tout fout le camp) avec du rhum mon régime.

Et pour cause, je l'avais arrêté. Des fois, on a des idées cons. En fait non, je n'ai surtout pas eu l'idée de le continuer surtout.

Je passe en dessous de la barre des 60, et hop la quille de bowling, je me satisfais de cet état.

Mais non, pas du tout. Il reste encore cette masse graisseuse accrochée à mon bide telle la gelée sur le pot de rillettes.

Pour tout dire, puisque l'essentiel de mon régime consistait à faire du sport, avec un coude cassé, c'est clairement fromage râpé sur les raviolis.

Sans compter que l'esprit malin de la mouche tsé-tsé m'a contaminé et que ça fait 3 jours que je lutte pour sortir de mon état léthargique pour aller me coller au choix devant l'ordi, la télé ou ma DS.

On pourrait croire qu'à force de glander, je n'arrive pas à dormir le soir. Que dalle, je fais 22h-12h pour me rempiler une ptite sieste l'aprem. On sait jamais, si je devais courir un marathon demain, j'irais acheter un poumon je serais en forme de larve.

Les commentaires sont fermés.