Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le retour du monde qui ne change pas

Evidemment, avoir 3 gamins super sage en face de soi pendant un trajet ne peut pas se renouveler.

On était tranquilles, on était peinards en 1ère classe. Et le tgv s'est arrêté chez les riches.

Et la table d'en face fut assaillie par une mère et ses 3 gamins.

Elle leur a collé les PSP, les DS et je ne sais quoi. Ils n'ont pas tenu en place une seconde.

Elle leur a fait faire une dictée, la gamine en a profité pour s'amuser à 4 pattes sous la table.

Un des gamins s'est collé pendant 1/2h sur l'accoudoir pour pouvoir mater mon film (Dialogue avec mon jardinier, déjà qu'avec le son, je me suis fait chier comme un rat mort, lui devait être lobotomisé, ce n'est pas possible autrement), je déteste qu'on regarde par dessus mon épaule.

Et le pire fut quand je suis revenue avec mon repas. Ouais moi, dans le tgv, même à 17h, je prends croque-monsieur, yaourt. Et que chacun des gamins aussitôt d'harceler la mère avec sa faim subite. Comme de par hasard.

Alors ça commence par non, non, vous n'aurez rien les enfants, vous avez assez mangé à midi. Puis ça donne 2 euros pour aller au bar. Lol, quoi. 2 euros pour trois gamins à un bar tgv. Ils sont revenus la queue entre les jambes "on a pas assez pour se payer un snickers". Alors ça continue, non vous n'aurez pas de snickers, achetez vous des chips. (Perso je vois pas trop la différence fondamentale en terme de cochonneries entre les deux). Et 3 gamins de revenir avec le mini-paquet de Pringles à se partager, youpi. Mais après ça a soif.

Oh putain.

C'est peut-être facile de critiquer l'éducation en regardant les autres faire ou parler tant qu'on n'a pas de gamins soi-même.

Mais ce que je sais, c'est que sûrement je n'ai pas eu une éducation forcément appréciable, mais au moins, quand on partait en voyage, la MC prenait toujours un paquet de biscuit et une bouteille d'eau. Toujours.

Et je fais maintenant toujours pareil. (Même si ça ne m'empêche pas de dégainer la CB pour un croque-monsieur).

Depuis quand 3 gamins pendant 3 heures dans un tgv, ça réclame pas à bouffer soit par faim, soit pour s'occuper ?

Commentaires

  • L'enfer, ce sont (souvent) les enfants des autres..
    Dans notre cercle d'amis, c'est hyper rare de trouver ceux dont les enfants sont supportables..
    alors parfois je me pose des questions: est-ce que c'est moi qui suis intolérante avec les pitits enfants qui ont soif de liberté, de découverte.. ou est-ce qu'on a oublié ce que c'est que l'éducation?

    Tant et si bien que je suis toujours etonnée quand des enfants, des ados même, viennent spontanément nous dire bonjour quand on arrive chez leurs parents..
    C'est devenu une exception..

    On apprend plus aux enfants à dire bonjour.. mais où va le monde???

  • Oui, nous aussi, dès que les enfants des autres sont sages, on est hyper étonnés.

    Il y avait ce film "Je déteste les enfants des autres" qui était vraiment pas mal.

    Je ne côtoie pas trop de gamins au quotidien, mais quand je lis des blogs de mères, des fois j'hallucine. Je prends du recul par rapport à ce qui est écrit car il y a toujours une part de spectacle, mais quand même, il y a des choses où je me dis, j'espère que je ne ferais jamais pareil !!

  • Pour la bouteille et les biscuits, ma mère faisait pareil que la tienne. Je reproduis cela aussi, que je sois seule ou accompagnée, en voiture, en train ou quoi. On appelle vulgairement ça l'atavisme :-)

    Y'a pas longtemps à une soirée, j'ai vu une mère donner à son gamin de 1 an 1/2 du coca dans son bib', j'ai cru que j'allais défaillir.
    On n'a été que deux à se rendre compte de la chose. Mais je me suis sentie "soutenue", déjà parce que c'était un homme, et nous nous sommes dit, intérieurement puis à l'un l'autre "pourvu qu'on ne fasse jamais ça" !!!

  • Clairement, on a eu la même mère ;-)

    Nan mais voilà, alors ça donne le bib voire le sein jusqu'à pas d'âge, et en même temps ça leur donne des saloperies à bouffer dès le plus jeune âge.
    Dire que c'est MacDo qui est obligé de dire aux parents de filer une compote et de la flotte au goûter, ça me tue.

    Tiens ça me fait penser que j'ai encore oublié d'acheter des langues de chat, on avait toujours ça comme biscuit chez nous !

  • Moi je ne dis PLUS RIEN en matière d'éducation, parce que mes opinions ont changé radicalement depuis que je suis mère. Et qu'on ne se rend pas compte à quel point c'est compliqué 1)quand on n'a pas encore élevé d'enfants et 2) quand on n'a pas élevé cet enfant-là qu'on a devant les yeux.
    Après il y a bien sûr des choses où je me dis "hm, pas cool" comme le coca à 18 mois... mais je suis indulgente parce que je me dis que peut-être que cette mère passe sa vie sur des forums à écrire "au secours, mon enfant ne boit que du coca ! j'ai essayé ceci et ceci et cela mais rien ne marche ! il se laisse mourir de soif si je ne lui en donne pas !" ou peut-être que ses trois derniers trajets en train ont été l'enfer et que cette fois-ci elle a décidé de lui filer le truc auquel elle n'a jamais droit pour qu'il soit sage... ou peut-être qu'elle le lui a permis après une longue négociation sur un autre truc qu'il a fait bien comme il faut, du coupm... bref c'est pas pour ça qu'on ne peut pas faire de distinction entre "bien élevés" et "mal élevés" parce que quand même il y a des cas où c'est radical ! Mais c'est souvent pas du tout si simple que ça en a l'air...

  • Yap, c'est pour ça que je disais "C'est peut-être facile de critiquer l'éducation en regardant les autres faire ou parler tant qu'on n'a pas de gamins soi-même."

    Simplement, il faudrait que les gens se rendent compte combien ils emmerdent les autres à commencer à négocier dans un train, et ne pas se contenter d'être nombriliste et se laisser couler avec un bouquin pendant que 3 monstres font des allers-retours au bar pour pouvoir s'acheter à bouffer avec 2 euros.

    Si justement ça fait plusieurs voyages où les gamins lui font la misère, faudrait peut être en tirer des leçons ...

    donc effectivement on n'a pas d'enfants à charge, mais ça n'empêche pas de prendre des notes pour plus tard ;-)

  • Elle aurait dû leur suggérer prendre les commandes restau de tout le wagon, comme ça ils auraient au moins été utiles dans leurs déplacements incessants !

  • ah ouais, pas bête, j'aurais du leur passer ma commande en fait ;-)

Les commentaires sont fermés.