Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lecture de mail

Hier, je me suis rappelée que derrière toute cette générosité qui tombe chaque mois, il y avait une entreprise avec des gens, et un webmail. Et que parfois, il faudrait peut-être que je m'y connecte.

Poilade générale.

- Je suis invitée chez un ancien collègue de mes 3 ans de comptage de petits pois à son barbecue annuel le dimanche suivant mon tranchage de gras. Aucun regret puisqu'en 3 ans, je n'ai jamais honoré une seule de ses invitations, surtout parce que le Biscotte n'a aucune envie d'y traîner ses guêtres, peut-être rapport au fait que ce collègue voulait me "casser les pattes arrière dans l'ascenseur".

- Une commerciale ( ... ) me demande de fournir une formation expresse sur le logiciel dont je suis la seule experte dans mon entreprise. C'est dommage car je lis le mail avec un mois de retard. C'est fortement dommage que j'ai déjà averti les commerciaux ( ... ) que j'avais mis un tutoriel de premiers pas sur le wiki de l'entreprise. "Non, non, rien n'a changé. Tout, tout a continué".

- Début mars, je me suis traînée à la médecine du travail, mais si ces gens qui ne veulent surtout pas exercer et qui sont payés par l'entreprise pour mettre en cohérence nos demandes, ahem. J'y allais pour quémander un certificat d'inaptitude temporaire, petit papier qui me permettait d'être arrêté sans souci de la part de la CPAM par n'importe quel médecin. Vu qu'ils ont justement payés par mon entreprise pour essayer de ne pas délivrer ce papier mais qu'ils sont quand même voyeurs, il faut bien s'occuper dans la vie, après 5 minutes de déballage express de ma vie qui m'a enchanté jusqu'au fond de l'âme, ils m'ont recollé un rendez-vous de retour au travail fin mars en promettant de me délivrer ce papier. Deux jours avant le dit rendez-vous, on m'informe que le (je ne savais pas qu'il était unique) médecin est malade et que l'on va me redonner un rendez-vous. Soit. J'ai donc reçu une convocation à la médecine du travail pour dans moins de 4 semaines, jour de mon tranchage de gras avec ordre de confirmer ma présence.

C'est donc avec une énorme joie que j'ai répondu : "Je ne serai pas là à ce rendez-vous car j'ai déjà une césarienne de prévue. Du coup, je ne serais pas disponible avant, ni après d'ailleurs. Cordialement."

Commentaires

  • J'ai beau travailler, je fais souvent semblant d'avoir perdu l'adresse de ma boite mail tellement ils réussissent à me fatiguer les miens. Du coup, en ne m'y interessant qu'une fois de temps en temps, j'ai également la joie de pouvoir en jeter directement la plus grande majorité qui étaient urgents... la semaine d'avant :)

  • Oui, sauf que je bosse dans l'informatique, alors si on lit pas ses mails, hum ...

  • ah mais dans mon boulot on n'est pas censés se déconnecter de son mail non plus, même pas le week-end :/

  • T'es une vraie punk alors ;-)

Les commentaires sont fermés.