Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bobo bio ni bo ni bio

Il paraît que les générations futures seront plus concernées que nous par l'environnement. Ca n'empêche pas de faire des efforts même à notre âge. Quand j'observe la population, j'ai tendance à la diviser en deux parties : celle qui s'en fout parce qu'elle ne pense qu'à ses problèmes d'argent et l'autre qui s'en occupe parce que c'est tendance à la limite du fanatisme.

La 1ère catégorie peut être concernée en lui expliquant que faire gaffe à l'environnement, c'est faire des économies. Et ça marche. Chez moi, on a toujours utilisé un verre à dents, parce que l'eau ça coutait cher.

La 2ème catégorie n'a pas forcément compris le lien entre protection de l'environnement et décroissance. Je trouve ça très bien de fabriquer ses propres cosmétiques bio ou d'acheter plein de jouets en bois naturel, mais la question du besoin compulsif de consommation n'est pas à négliger.

Acheter des légumes de saison et les laisser pourrir dans son frigo est-il plus mal que d'acheter 3 bananes du Cameroun ?

Alors, nous, on est pas mieux que les autres. Mais on fait des efforts.

Pour ma part, ça commence par ma psychorigidité sur l'énergie.

- Que des ampoules à économie d'énergie, quitte à virer les gradateurs de lumière vendus sur les lampadaires Ikea et les remplacer par un interrupteur

- Que des appareils électro-ménagers classe A.

- On ferme* les lumières si on n'est pas dans la pièce et surtout si on n'est plus dans l'appart.

- On éteint les appareils électriques dès qu'on ne s'en sert pas (oui même les ptites loupiotes du lave-vaisselle ou du lave-linge), on éteint les ordinateurs la nuit (là j'avoue que j'ai du mal à éduquer le Biscotte là dessus), on évite tant que faire se peut les appareils en veille en mettant des multiprises à interrupteurs.

- On emmène les piles, cartouches et ampoules à recycler.

- On achète des véhicules qui consomment moins de 6l/100.

Du côté du Biscotte, il est plus branché cuisine.

Alors déjà qu'on faisait le tri emballages-déchets normaux, maintenant on trie les déchets culinaires pour en faire du compost. Je passerais outre le débat entre le PC qui déclare que ce n'est pas du compost selon la norme bidulechose et le Biscotte qui dit que la norme en question est française et que lui fait du compost japonais.

Bon évidemment, il est hors de question que je m'occupe de ce truc, le Bokashi que ça s'appelle, alors moi je mets les épluchures dans une bassine et le Biscotte se débrouille. Le principe de ce truc, c'est que ça macère à l'abri de l'oxygène et de la lumière et qu'il faut évacuer le liquide de fermentation régulièrement, liquide qui schlingue d'une force et qui est très acide.

Le Biscotte a eu la très bonne idée de l'utiliser sur les plantes. Sauf qu'au début, il ne l'a pas dilué. Non seulement on avait un appart qui puait la bouse de vache, mais en plus il a cramé mes toutes nouvelles impatiens. Bon maintenant, il le dilue, ça va beaucoup mieux. Et bientôt on aura du compost histoire de rendre encore plus luxuriante la jungle qui nous entoure.

Parce que je ne savais pas en emménageant avec le Biscotte qu'il partagerait mon goût des plantes. Dans le Far South East des Biscotte, il n'y a que des fausses plantes et un ficus géant dans toute la maison. Alors qu'en Brittonie du Sud des Cracotte, il y a toujours eu 3 millions de plantes dans la maison. Alors moi, déjà, j'ai commencé par mettre des balconnières pour avoir de la ciboulette et du persil, puis on a acheté le ficus de Biscotte, puis mon yucca. La MC m'a offert un stereospernum qui est devenu géant (2m50 mais on le vit très bien), on a aussi acheté un citronnier (qui ne donne plus de citron depuis que l'on a plus de balcon et qu'il est en intérieur), on a 2 fougères, 2 phalangiums, un bambou qui ne veut pas pousser, une sorte de petit palmier, une sorte de bambou gras qui pousse lui, et le PC m'a offert une grande plante avec des grandes fleurs rouges l'année dernière, et CraintDegun une petite plante avec des grandes feuilles. Le Biscotte a fait revivre la menthe que j'avais cru faire mourir, la coriandre que j'ai planté il y a 3 semaines se porte à merveille avec la ciboulette. Et le Biscotte essaie désespérement pour la millième fois de faire pousser un noyau d'avocat.

Mais nous ne sommes pas bio-écolo.

On fait attention.

Alors pour les couches, je pense acheter les BabyCare distribuées par Auchan. Elles ne sont pas bios, elles sont juste bio-dégradables, et ça je trouve ça vachement bien.

Car les couches lavables, j'émets un sérieux doute entre la consommation d'eau nécessaire à leur lavage et le gain obtenu par l'absence de déchets ...

Et je me posais la question sur les boules de lavage, mais apparemment, suite à mes recherches sur l'internet mondial, ça ne serait que du flan ...

Commentaires

  • Et en plus, faire attention ne signifie pas faire des efforts.. ces habitudes que tu cites ne demandent pas un effort particulier, alors pourquoi ne pas le faire?
    C'est presque surprenant de savoir que tout le monde ne le fait pas..

  • Ah tiens, je compais faire un article sur la lessive maison.
    Je te suis sur pas mal de points, le truc sur lequel j'ai du mal c'est la conso d'eau, pour moi impossible de couper l'eau sous la douche, surtout l'hiver.
    Apres comm dit gingko, ce sont des habitudes...

  • Bon alors ma Maman utilise une boule de lavage et elle en est très contente. M'enfin ça marche, dit-elle, quandle linge n'est pas sale...

    LOL

    Non, plus sérieusement, ça fait bien l'affaire pour le linge qui ne présente pas de tâches particulières, donc pour la transpiration et les odeurs, quoi, mais si tu as renversé du jus de tomate sur ton chemisier blanc pense à utiliser de la lessive.
    Pour les couches, c'est évidemment très compliqué à calculer mais il faut aussi prendre en compte les trajets pour la livraison des couches (et leur fabrication) ; et la fabrication de couches utilise énormément d'eau. Au final, il semblerait, d'après ceux qu'ont fait des calculs savants, que ce soit tout de même plus écolo. M'enfin quand faut passer 10 minutes à enlever les selles molles au karcher-douche avant de les passer àla machine, c'est moins sûr... Et économiquement ça fait une différence, d'autant que les couches écolos sont plus chères, non?

  • @gingko : oui je sais, les gens sont mal éduqués ...

    @mjc : oui j'en ai pas parlé parce que depuis que je suis enceinte, je prends un bain chaque jour quasiment, et je ne coupe jamais l'eau sous la douche, c'est pas bien, je sais :(

    @Sophie : c'est pour ça que la couche biodégradable me paraît un bon compromis, ils viennent d'installer un Auchan Drive juste en haut de chez moi (tu fais tes courses sur le net, tu viens mettre ton coffre derrière le auchan et ils chargent tes couches, et tout ça sans frais supplémentaires).
    Les couches lavables sont extrêmement chères, je pense que ça peut être rentable si tu comptes avoir 2 enfants rapprochés ...

  • Tout pareil sauf pour l'eau sous la douche...

    Le compost j'essayerai quand j'aurai suffisamment de plantes et / ou un jardin.
    Mes parents s'y sont mis, un espèce de gros bac qu'ils retournent tous les X jours.
    Ça marche du tonnerre, sauf la fois où une famille de rats a voulu y faire ses courses (ils ont connu un sale temps).

  • Mon père fait du compost de jardin depuis plein d'années. Mais en appart, ce n'est pas possible puisque ça fait de l'odeur et des moucherons. C'est pour ça la solution anaérobie.

    Pour la douche, j'ai quand même un rituel d'économie, tu mouilles les cheveux et pendant que je les shampouine, je me mouille le reste du corps, puis quand je rince les cheveux, je me mets le gel douche (j'ai une cambrure impressionnante !), et quand je rince le corps, je mets l'après shampoing, puis je me rince toute entière. De toute façon, va falloir que j'apprenne à prendre des douches minute avec une Lapinette dans les parages ;-)

  • je crois que je t'aime :-) Je suis entourée de pas mal de gens qui s'en tamponnent le coquillard total et trouvent que les ampoules à économie d'énergie, c'est nul ça éclaire pas, que trier c'est chiant, bref que du bonheur...
    Et j'avoue que je ne comprends pas qu'on ne puisse pas se sentir concernés par notre environnement.. M'enfin

  • ben ouais, un minimum quand même. sinon ça sert à rien de faire des enfants pour leur laisser une poubelle à la place de la planète ...

  • C'est mon coming out de locavore qui a déclenché ton coming out à toi ?
    Si ça peut te rassurer, je suis encore plus déconsomatrice (enfin si j'ai bien compris ce qu'on met sous ce terme) mais mon coportement est plus lié à mon caractère qu'à une volonté forcennée de protéger quoi que ce soit. Je bosse dans l'environnement et ça me conduit à être très critique vis à vis des "modes" écolos qu'on observe depuis peu et qui ne sont malheureusement pas souvent étayées scientifiquement (si on est bio on vit à la campagne, par exemple, ce qui est dommage c'est qu'un habitant en ville pollue beaucoup moins mais effectivement, lui reste coincé dans sa pollution et celle des gens de la campagne qui ne se privent pas de venir faire leurs courses en ville). Et puis je ne comprends pas trop non plus le besoin qu'ont les médias de culpabiliser les gens.

  • @Titi : c'est plus le Biscotte qui m'a orienté vers le locavore. Non je voulais juste voir ce que ça donnait son histoire de compost. Côté énergie, ça fait plus de 25 ans que le PC bosse dans l'environnement côté énergie, et là maintenant depuis sa retraite, il s'est reconverti dans la qualité de l'eau dans son pays fort fort lointain. Donc ça a toujours été un discours chez nous.

  • ah mais pour "coming out" je epnsais juste au fait d'en aprler sur ton blog hein, je me doute que tu n'as pas changé tes habitudes recemment :)

  • ah ok, comprends rien, moi. Non c'est parce que le PC m'a pris le chou 1/2h sur le faux compost du Biscotte, et que le Biscotte m'a repris le chou 1/2h dessus. Et qu'il a flingué mes impatiens.

    Faut que je justifie mes articles maintenant , lol ? :P

    (mais nan, je n'ai pas du tout d'aigreurs d'estomac, neuvième mois, powaaa)

  • nan nan t'es pas obligée de te justifier mais te poser des question c'est mon moyen à moi de vérifier que t'es pas encore partie accoucher en douce :)

  • Ouh la fourbe !!!! :P
    Nan chui encore là ...

Les commentaires sont fermés.