Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Il suffit d'un rien

    pour égayer une journée.

    J'ai une tendance affreuse à m'inquiéter pour rien et pour tout.

    Et quand j'ai réalisé qu'il y avait un blogueur qui avait disparu et qui ne donnait plus de nouvelles depuis juillet, j'ai imaginé le pire.

    Comme je n'avais pas son mail, j'ai posté un comm et puis pas de réponse.

    Et puis là, en regardant pour une fois, les provenances des gens sur mon blog, je l'ai retrouvé le ptit coquin.

    Et en fait, ça a l'air d'aller plutôt pas mal pour lui.

    Du coup, chui contente.

    Nan mais zut, je suis tellement morbide que j'ai cru qu'il était mort. Faut pas me faire ça à moi. Je sais que c'est que de l'internet mais quand même, on partageait une grande passion commune pour Lorie. Faut pas déconner avec ça quand même.

     

    http://www.deezer.com/listen-545583

  • Je pars demain

    En train.

    Avec la SNCF quoi.

    Ca craint hein ?

    On va dire que ça craint un max.

    Surtout que pour choper le TGV, on doit prendre un RER.

    Alors on imagine le tableau : de la neige (ouais dans notre village reculé, y en a toujours), du froid, du RER SNCF, du TGV SNCF, une poussette, un bébé malade et passablement coquin, les bagages afférant au transport d'un bébé pendant une semaine, un biscotte complètement explosé et une cracotte stone sous anti-dépresseurs.

    Une idée comme ça, ça part quand même vachement bien.

    Alors, la neige. Ben ça fond en journée. Sauf qu'hier soir on devait aller au ciné et qu'il a reneigé à donf sur notre village, ça ne s'arrêtera jamais cette histoire.

    Le RER. Bah déjà en temps normal, c'est déjà pas hyper fiable, mais en ce moment, c'est jackpot.

    Le TGV. Bah en temps normal, c'est fiable. Mais bon vu que pour aller dans le South Far East, il passe par cette p**** de vallée du Rhône, c'est le Bronx.

    La poussette ou devrais-je dire le cosy, puisque le bébé a tellement grandi qu'il ne rentre plus dans la nacelle. Cosy, ça veut dire qu'on peut regarder partout et qu'on ne dort jamais. Youhouh.

    Le bébé malade qu'on croyait qu'il faisait une bronchiolite. Bon en fait, c'est à la limite de la bronchiolite et du rhume. Sauf qu'il y a une otite. Et donc des antibiotiques tout dégueu à essayer de faire gober par tous les moyens qui existent.  Et insérer la pipette dans la bouche sans la faire vomir, ça ne marche pas. Ce qui explique qu'hier soir après un bib de 90ml avec antibio, la Lapinette n'a pas daigné prendre les 90ml suivant sans antibio et qu'à 22h, elle s'est mise à hurler. Alors nous, pauvres parents naïfs, on croyait que la pauvre pitchoune, elle avait mal. Le biscotte l'a bercé pendant une heure, a essayé de lui faire prendre un bain (là on a eu le summum du hurlement) pour qu'enfin dans mes vapeurs embrumés de lexomil, j'émette l'idée qu'elle avait la dalle. Ben forcément. Donc ce matin, je l'ai saquée à 9h30, je lui ai enfourné ses 90ml d'antibio, et elle n'a pas voulu finir les 90ml suivant sans antibio. Et là je l'ai refourgué à la crèche, parce que bon hein faut se reposer quand même.

    Ce qui explique le Biscotte complètement décalqué qu'est parti au travail.

    Et pis ben la Cracotte, là, elle doit faire les bagages. Youpi tralala.

     

    Nan mais la vie, c'est vraiment fun.

    Je vais aller me pendre et je reviens peut-être le 26 décembre où là, accrochez-vous bien, c'est 2 TGV que je dois prendre plus une heure de bagnole pour faire le South Far East jusqu'en Brittonie du Sud.

    Et un jour, peut-être aussi que je reprendrais un autre TGV plus un RER pour revenir dans mon home sweet home avec tous les postulats de départ, neige, froid, bagages, poussette, bébé malade, biscotte décalqué et cracotte stone.

    A moins qu'entre temps, on tourne. Bébé stone, cracotte décalquée et biscotte malade. Ou l'inverse, il y a tellement de possibilités ...

    Soupir.

  • P*tain mais non quoi

    Bon moi j'ai pas des goûts communs en matière de cinéma hein.

    Mais mon film girly préféré, c'est "Love and other disasters".

    Je fais comment moi maintenant pour le regarder maintenant que je sais que l'actrice est morte ?

    Nan mais zut à la fin, j'essaie de faire un deuil, de me sortir d'un baby blues et voilà quoi, on peut même plus se consoler en regardant des films niais.

    Fuck.