Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Cochon(ne) de capitaliste

    Franchement j'ai été (presque) zen jusqu'au bout.

    J'ai même (presque) emmerdé personne avec ça.

    Alors que, bordel, oui je suis vulgaire, c'est mon nouveau TOC de stress, donc BORDEL, je suis devenue PROPRIETAIRE.

    Presque à mon insu, je dois dire. Il s'est avéré que notre loyer a augmenté pour une sombre histoire de syndic qui a "oublié" de payer l'eau pendant 2 ans. D'où rattrapage de charges, écartement de fesses obligatoire, ouille ouille ouille. Ca ne nous a pas mis la puce à l'oreille, non non.

    Le week-end suivant avait lieu la fête des voisins de notre résidence. Tchin-tchin (d'afflelou), bla-bla, oui on est locataires, ah vous partez ?, ah vous vendez ?, ah c'est sympa chez vous, ah c'est combien, ah ben ça fera le même prix que notre loyer avec 9m2 de plus, ha ben tiens on est devant une notaire pour signer un compromis de vente. Voilà, c'était fait, on était engagés pour la 1ère fois de notre vie, on avait signé, on était pieds et poings liés.

    Allô, le courtier, oui 3,50% ça nous va bien, noôn bien sûr que non nous ne fumons pas, alors 0,10% d'assurance, c'est parfait, oui oui, oh tiens nous recevons le jour de l'échéance du compromis de vente l'offre de prêt des Minimoys.

    Avec un enfant de trop, un mauvais taux, des mauvaises quotités.

    Zen, on a dit, zen.

    Allô le courtier, oui c'est ça, fissa les Minimoys. Nouvelle offre de prêt, c'est ok, 10 jours à attendre, renvoi, roule ma poule.

    MERCREDI.

    Oh tiens, tout à l'heure on signe la vente effective ? Allô la notaire, oui j'ai bien reçu le montant de votre prêt. Ah bon pas avec l'apport ? Ah ben non, faut aller le chercher en chèque de banque chez les Minimoys, oui ok madame.

    H- 1 heure 45.

    Gazou Gazou. Oh tiens, Lapinette, t'es semi réveillée, on va aller chez les Minimoys. Oui, bonjour, je veux un chèque de banque d'un montant exorbitant, siouplé. Oui, Madame (connaaaaaaaaaasse), ça prend 48 à 72 heures.

    GLOUPS ??????!!!!!!!!!!

    Ah non non, c'est pas possible. Non, je vous dis, c'est IMPOSSIBLE.

    ET PUIS CHEZ LES ECUREUILS, ILS LE FONT DANS LA MINUTE, ALORS OUI CE SONT DES INCAPABLES EN GENERAL MAIS PAS TANT QUE CA FINALEMENT.

    Euh, oui, bon alors, comme on est vraiment TRES sympa, le chèque est fait mais à prout-prout land RIVE DROITE.

    PARDON ?????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!

    H-1.

    La Lapinette décalquée dans la bagnole, je l'attrape au vol, j'arrive essouflée comme un boeuf au siège des Minimoys après m'être fait insultée 4 fois, grillé 3 feux rouges alors qu'il y a des flics tous les deux cent mètres dans cette ville (mais si cette satanée ville avec un ENORME château au milieu, avec un marché le mercredi aprem, avec des mamies choucroutés pincés du cul qui traversent n'importe où), et failli empaler trois bourges serre-tête en vélo.

    Oui, alors, c'est pour un chèque de banque. Oui voilà.

    H- 1/4h.

    Rentrage à l'appart. Bib express de la Lapinette, compote et notaire.

    La Lapinette nous fait la misère.

    Allô craintdegun, tu nous en débarrasses là ?

    2 heures plus tard, bon ben vu la compétence du syndic, nous n'arriverons pas aujourd'hui à déterminer quid des charges ou des travaux revient au vendeur ou à l'acquéreur. Vous êtes propriétaires sans appart vu que les autres déménagent demain et vous revenez demain après qu'on ait insulté le syndic. Félicitations.

    H + 2,5.

    Depuis quand t'as pas changé la couche de Lapinette ?

    Euh, depuis midi ?

    OMG, c'est un carnage ....

    To be continued, oeuf course.

  • En passant par la Lorraine, il y avait un prisonnier et ri et ron petit patapon

    Je sais désormais pourquoi on aime bien faire du shopping avec moi. Viens, viens, tu m'aides toujours à trouver un truc. Brave fille, je viens. Et je repars avec un jean, une jupe (ouais une jupe, cherche pas, elle est trop belle, mais je ne sais vraiment pas quand je vais la mettre) et un sous pull transparent. Alors qu'à la base, on était là pour trouver un jean à la demoiselle. Qui en a essayé 34 au bas mot.

    C'est là que je me suis rendue compte que si une gonzesse est aussi difficile à choisir un jean qu'un mec, ça m'étonne pas qu'elle soit célibataire. OMG. Alors que moi, j'ai trouvé le paradis du jean. J'ai d'ailleurs trouvé le paradis de la fringue tout court. Je crois que je vais refaire l'intégralité de mon dressing avec les fringues de chez La City. Avant La City, c'était cher, j'y rentrais que pour les soldes, un petit plaisir coupable, un peu comme un sinequanone (oui alors celles qui font 500€ de shopping par mois peuvent sortir), mais maintenant La City, c'est devenu encore plus accessible que Promod, de bien meilleure qualité ET rangé. Ouais parce que les magasins à la H&M où tu te trouves rien, c'est le bordel complet, que finalement c'est mieux rangé chez Gémo Vêtements, ça suffit.

    En posant mes fesses sur la selle ce matin, avec mon nouveau jean La City, j'ai songé que même si Piaggio faisait vraiment de la merde en mécanique, ils avaient peut-être intégré un bon concept avec la housse de selle. Histoire d'éviter le string mouillé et les fesses froides à 9h du mat. C'est très con que je ne la mette jamais, la housse de selle bande de pervers. D'ailleurs 7° au départ, j'ai cru que j'habitais au Pôle Sud et j'ai pensé que Piaggio pourrait aussi mettre des poignées chauffantes sur ses scooters au lieu que je dûsse changer pour mes gants d'hiver. Bon c'est vrai que le carton des affaires de moto n'est pas fait. A se demander quel carton est fait. En tout cas, aucun ce week-end. On me glisse dans l'oreillette qu'on est dans la mouise. Ah oui, on est dans la mouise.

    Au fur et à mesure du trajet, j'ai songé que j'aurais pu mettre aussi mes moon boots mais manque de bol, le carton des affaires de ski est déjà fait. On n'est jamais assez prévoyant finalement.

    Et puis il fait 18° dehors en bas du taf. WTF !

    (Ouais le scooter a peut être du mal à avancer, mais il fait thermomètre, c'est pratique non ?)

  • Ris un peu

    Sache qu'en mars dernier, je me suis fait faire des mèches blondes. Quasi blanches. Sur toute la longueur du cheveu. Je trouvais ça cool.

    Bon par contre, fallait y mettre un produit anti jaunissement, un truc bleu qui m'irritait à donf le cuir chevelu.

    Et puis faut mettre aussi quantité d'après-shampoing démêlant et hydratant. Ce que je fais. Tous les jours.

    Oh, j'ai bien remarqué que ces derniers mois, je perdais beaucoup de cheveux, et surtout les décolorés.

    Aujourd'hui, en me recoiffant, par derrière, là, j'ai trouvé des cheveux courts. Mais courts quoi, genre 5 cm. Genre la longueur de ma repousse.

    Alors j'ai demandé autour de moi de quelle mèche ça provenait. La mèche décolorée.

    Puis j'ai montré une mèche toute sèche aussi. C'est aussi une mèche décolorée.

    Sans appel.

    Toutes mes mèches décolorées sont en train de se casser à 5cm de mon crâne.

    Appelez moi Rihanna.

    Et Franck Provost, tu ne me reverras pas de sitôt.