Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le point trafic du jour

    A moins que ce ne soit transit, OUPS.

    Meuh non, je ne suis pas comme ça, je ne vais pas vous claquer le poème du transit de la femme enceinte, vous le savez déjà ou sinon vous le découvrirez bien assez tôt, pas la peine d'angoisser, ça ne dure QUE 9 mois, même pas je ris.

    Mais la grande nouvelle, c'est que nous, parents éminemments intelligents et au fait de l'éducation de notre fille, 21 mois aujourd'hui, ou gros faineants, hein, à vous de juger, on a mis la Lapinette sur un pot hier juste avant sa sieste (donc juste après son déjeûner, on est a minima phasés sur les traditions vois-tu).

    En fait, c'était juste parce que le Biscotte ne voulait pas changer la couche de la Lapinette tant qu'elle n'avait pas fait ses besoins solides, et que moi je voulais qu'elle aille coucher fissa afin de faire de même.

    Donc, bon on a essayé de la mettre sur un adaptateur de WC d'adultes, adaptateur mon cul, c'est le cas de le dire, le truc faisant à peu près 56 fois la circonférence des fesses de la Lapinette - oui ok ce sont des clémentines mais quand même - et la Lapinette se retrouvant en équilibre précaire, ses pieds pendouillant dans le vide, elle n'était vraiment pas au top de la relaxation pour faire ce qu'on lui demandait de faire.

    Alors, comme j'ai une soeur, le cerveau de la famille, qui m'a déjà équipé en matériel adéquat, j'ai sorti un pot, tout con, tout jaune. On a posé la Lapinette qui du coup, s'est senti libre de se lever, alors on a dit non, j'ai chopé le premier magazine qui passait pour lui occuper l'attention, et la Lapinette a chié en regardant la couv' de Fluide Glacial.

    Comme on a trouvé le concept top méga cool, on a réessayé ce matin après le ptit déj. Avec toujours un Fluide, je ne sais pas si c'est le même, la Lapinette a chié dans son pot.

    A ce rythme-là, on va au moins économiser deux couches par jour, soit un tiers de sa consommation, qu'est-ce qu'on va pouvoir s'acheter en bières et clopes à la place !!!

    Ah ouais, non.

  • Le cinéma sous hormones

    Quand j'ai fêté mes 20 ans, huhu, y a des tas de gens gentils qui m'ont offert des DVD, et au hasard miraculeux, j'ai pris le temps de quasiment tous les regarder (le quasiment c'est pour "le diable s'habille en prada" que j'ai déjà vu donc c'est pour ça qu'il est passé en fin de liste).

    Remarque, j'avais aussi déjà vu H2G2, mais c'est aussi le premier que le Biscotte avait envie de revoir. Pour H2G2, je n'étais pas encore boostée à la béta-HCG, enfin je ne crois pas, donc j'ai bien rigolé et ça m'a bien fait plaisir de revoir Marvin. Alors, à celle qui me l'a offert, je dirais Salut, et encore merci pour le poisson !

    Puis, j'ai vu In her shoes entre gonzesses un samedi soir. C'était la veille de me faire féconder, et pourtant j'ai chialé une bonne partie du film. Je m'attendais à une énième comédie romantique et pas du tout, ce film est génial, Cameron Diaz y joue excellement bien, et les rapports familiaux sont traités avec justesse sans mièvrerie et pathos.

    Ensuite, avec le Biscotte, on a visionné Mary & Max. C'est osé un film en pâte à modeler et en noir et blanc. Ce film est poétique mais triste à en pleurer des litres et des litres. Je le conseille énormément, mais faut peut-être attendre d'avoir un peu la pêche pour le voir sinon c'est coup de blues assuré.

    Hier, pendant ma crise de paranoïa dépressive spasmophile terrorisée, j'ai réussi au bout de 4 heures à terminer de regarder Imagine Me & You. En sortant du contexte, je dirais que c'est un film hyper mignon, option mièvrerie et guimauve comme l'a si bien décrit l'auteure du cadeau. Je le re-regarderais c'est sûr, mais quand je serais certaine d'avoir les idées à peu près claires. Nan mais tu te rends compte que j'ai failli me pendre quand une fille voulait offrir un bouquet de fleur à son copain qui ne voulait pas de bb pour lui annoncer que justement elle allait en avoir un ? Fucking hormones.

    Aujourd'hui, le Biscotte m'a fait regardé Piège de cristal, c'était mignon, oui oh j'ai toujours trouvé Bruce Willis mignon. Et il m'a mis à dispo Wall-E, et là c'est sûr que je vais courir voir WALLLLLLL-E et EEEEEEEEEEEEEEEEVAAAAAAA :)

    Tchô les sauterelles cinéphiles.

  • Touche pas à mon oeuf

    Episode trois : la sérénité chez la femme enceinte qui ne veut pas y perdre sa santé mentale.

    Oh, je sais bien, toi petit lapin malin qui ricane sournoisement dans ta moustache de quatre jours, que tu sais que la sérénité ne fait pas partir de mon package de naissance. L'autre jour, la MC, qui ne dit pas toujours des choses très appropriées, m'annonçait qu'elle avait entendu dire quelqu'un (là tu commences à te douter de la fiabilité de l'information) que c'était dans la génétique de voir les choses tout en noir ou tout en blanc.

    Attends, je vais rire 3 steaks et je reviens. Non, mais lol, ces paroles eugénistes à deux balles me feront toujours rire. Sérieusement, je n'en suis qu'au tout début du début de ma fac de psycho, mais j'ai quand même tendance à dire que la génétique ne fait vraiment pas tout.

    Donc on peut apprendre à voir les verres à moitié plein.

    Sauf quand on nous fait avaler du Primpéran, ce fabuleux médicament contre les nausées qui est en fait un neuroleptique. Je te laisse wikigoogler la liste des effets indésirables, mais je t'assure qu'hier je les ai tous fait, et vouloir se suissider tous les 5 minutes et pleurer toutes les larmes de son corps et vomir ses tripes n'est pas excessivement agréable.

    Je me suis retrouvée à mélanger anti-dép, anxiolytiques et clope tellement j'étais au bord de gouffre. J'ai même fait une séance de relaxation avec le PTH par téléphone, mais je me suis endormie, je venais de m'enfiler 3/4 de lexomil.

    Les médecins ont été rassurants, ce ne serait pas pire qu'une bonne grosse cuite de début de grossesse quand on est pas au courant (spécial dédicace à mon ange et à Lapinette).

    Puis, je suis allée voir Barack O. qui ne pouvait pas me laisser dans cet état, nous avons vu mon oeuf de 4,5 mm aka l'Oeuf Barack O (l'OBO) et nous irons le revoir dans 10 jours évaluer son développement, croisez tous vos petits doigts pour mon OBO siouplé.

    En attendant, Barack m'a tout interdit sauf le Laroxyl à 5 gouttes par jour, mais finalement à deux gouttes auj, j'ai pioncé toute la journée et hormis des ballonnements extraordinaires de début de grossesse, tout va mieux.

    Et dire que je m'inquiétais pour les 8 mois à venir alors que bon, la grossesse c'est finger in ZE nose HEIN ? 

     

    Et on dit bonjour au petit agneau qui risque de passer ici maintenant que je lui ai filé l'adresse de mon blog, et tout le monde a le droit de répondre à ses comms qu'elle laissera bien éviemment, par un énorme TA GUEULE.

    Ouais, elle est un peu masochiste de me fréquenter, mais elle a un bon fond.