Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • J'ai acheté un pyjama

    Depuis je suis de mauvais poil.

    Est-ce l'impact de trop de présence maternelle qui m'a fait acheter ce pyjama ?

    Est-ce l'impact de trop de présence maternelle qui m'a rendue grognon ?

    Bon évidemment, le Balisto est encore malade. La Lapinette un peu capricieuse par trop de présences grand-maternelles et trop de cadeaux.

    Evidemment, je manque de sommeil, pas de sieste depuis une semaine ça commence drôlement à se faire sentir.

    Je crois aussi que je vais me taper une déclaration d'impôt car j'ai refusé que la pochette complète de feuilles d'imposition conjugales partent à Paris sans un espoir certain de retour. D'aucun diront que je ne fais pas assez confiance, mais c'est surtout que ça ne servait à rien, il n'y a pas tous les éléments dedans pour faire la déclaration complète. Le Biscotte a essayé d'arguer en disant que ce n'était pas grave, il inventerait les chiffres. Bah voyons.

    Ensuite, j'ai reçu un mail d'excuses pour m'avoir foutu à la porte. Sauf que je ne m'étais pas rendue compte que j'avais été mise à la porte, je croyais être partie de mon plein gré. Ca m'a rendu grognon.

    Et puis cette maladie infantile qui n'en finit pas, ça me rend grognon.

    Et les exams qui arrivent, ça me rend grognon.

    Et avoir checké mes mails en pyjama dans mon lit sur mon smartphone, ça m'a rendu très grognon car je me suis dit que j'étais tombée bien bas de faire cela.

    Ca doit être pour ça que je n'avais jamais acheté de pyjama depuis que j'étais partie de chez moi.

    Saleté de pyjama. En plus, il est confortable.

    Tchô les cotonneux.

  • J'ai enfin fini ce foutu chapeau

    chapeau.JPG

    Dois-je préciser que sur la photo il manquait encore une couture et qu'il faut le retourner ?

    Evidemment que non, ce ne sont pas les 30° qui m'ont motivée (j'ai bien trouvé un chapeau trop petit à lui mettre sur la tête, à cet âge-là, ça n'est pas encore trop difficile), mais plutôt l'arrivée imminente de ma conscience personnifiée, l'être de la culpabilité, l'engence de l'exigence (oui bon ma mère).

    J'avais commencé ce chapeau juste avant de partir me faire opérer de l'appendicite, il y a plus d'un mois oui je sais. Après j'ai essayé de récupérer, j'ai fait deux angines, une flemmingite, et maintenant j'ai une maladie infantile post-angine et une congestion liquidienne sous-ombilicale non identifiée post-coelioscopie.

    Sinon tout va bien, hein.

    J'ai refermé doucement mais sûrement les onglets sur les prisons, définitivement, je ne ferais pas ce devoir. J'ai fini de réviser les troubles du développement même si je suis loin d'être familière avec les syndrômes de Landau-Keffner, de Rett ou de l'autisme infantile. Mais je crois que je vais passer à la psychopatho quand même, tant qu'à être dans les trucs morbides.

    J'ai envoyé le scoot en réparation, je n'ai pas encore le montant, mais vu que j'ai grâcieusement lâché 1000€ à Picsou dans la journée, ma carte bancaire risque de fortement tirer la tronche.

    Et la Lapinette n'aura donc pas de cadeau spécial anniversaire de ma part. De toute façon, je lui ai acheté un maillot de bain qu'elle ne fait que regarder, j'essaie de lui faire croire qu'il n'existe plus de couches de piscine à sa taille pour qu'elle se décide à être propre.

    C'est un échec absolu, et si le chien est mouillé sur la photo, c'est que je l'ai lavé car elle a pissé dessus. Avec une couche bien entendu. Non, en fait, vu qu'elle ne voulait pas dormir, elle a baissé sa couche-culotte, pissé par terre et remis sa couche-culotte. Après elle a dit que c'était de notre faute car elle avait appelé papa-maman et qu'on n'était pas venus avec le pot.

    Tu crois qu'elle se moque de nous ?

    Tchô les pisseux.

  • J'ai mis à jour mon répertoire

    J'en avais marre de répondre à des numéros affichés à des gens qui visiblement me connaissaient et qui du coup ne se présentait pas. A croire que les répertoires interactifs sont rentrés dans les représentations sociales du moment. On ne prend pas assez en compte les gens qui changent de téléphone et qui mettent trois plombes à recopier leur ancien répertoire (penses-tu bien que ma carte SIM ne pouvait contenir que 10 numéros, c'est ballot, et que l'ancien téléphone enregistrait tout de base dans le téléphone et pas sur la carte SIM, c'est encore plus ballot). Je fus courageuse car j'ai failli m'arrêter après la lettre L (trop de prénoms en L dans mes connaissances, à croire que tout le monde est né fin des années 70 début des années 80).

    Tout ça m'a bien entendu empêcher de réviser ce soir alors que je m'étais promis de me forcer à réviser au moins quelque chose chaque soir. Mes promesses n'engagent que moi, et comme j'avais révisé dans la journée au vu de la mousson qui sévit sur la région et qui te fait croire au crépuscule tout le jour durant, j'étais un peu satisfaite.

    J'ai ouvert plein d'onglets sur la surface des cellules de prison en France. Non pas que le sujet m'intéresse, mais je suis toujours en train de m'interroger si je fais ou non ce devoir facultatif qui rapporte des points bonus pour l'exam à venir de cognitif. Je crois que j'aurais passé plus de temps à tenter de calculer le rapport entre la perte de temps à réaliser ce truc et les éventuels points bonus qu'à soit le réaliser soit réviser le cours en lui-même pour ne pas avoir besoin des points bonus. Je ne suis que contradiction.

    Néanmoins, le we dans le SFE fut profitable sur un point, j'ai bien révisé et j'ai établi un plan d'attaque.

    Techniquement, outre les TD à rendre que je n'ai pas encore fait, j'ai 4 exams sur table le 1er jour, 3 le 2ème jour et 4 le 3ème jour. J'ai d'ores et déjà éliminé une matière les premiers et derniers jours histoire de m'alléger les neurones actuellement et de me pourrir mon mois d'août (parce qu'évidemment j'ai viré les matières contenant de la biologie, nulle pour nulle). Mais à part ça, je ne sais même pas de quoi causent ces matières et je ne veux absolument pas le savoir actuellement.

    Pour le 2ème jour, le hic c'est que la matière du matin, je ne l'ai absolument pas lue. Je suis encore à réfléchir si je me la fais à la one again du jour au lendemain ou si je n'y vais pas du tout et je la remets en septembre. Ca s'appelle Notion de preuve et rien que le titre ne m'inspire pas du tout. Si ça se trouve, c'est facile ou intéressant, mais je préfère bien réviser les autres matières.

    J'ai donc plutôt bien réviser l'émergence du langage et les méthodes de tests. Je m'attaque aux troubles du développement ces prochains jours et j'enchaîne par la psychopatho ensuite. Me restera deux matières de psy sociale et la fameuse matière de cognitif.

    Méthode Coué, on va y arriver. N'est-ce pas ?