Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Je pensais réellement

    que ce serait une journée de merde. Après un énième réveil à trop tot pour se réveiller mais trop tard pour se rendormir voyons maman, il va faire jour, et mon frère il a vomi dans son lit, j'étais d'une humeur de dogue argentin à encore devoir faire une lessive de caca/vomi au choix ou les deux avant meme de pouvoir mettre mes lunettes, c'est dire, je ne pisse meme pas sans !

    J'étais dans une humeur travailleuse la veille au soir avant que le pécé ne plante (as usual) et j'osais espérer faire ma nuit et arriver zen au boulot. Non parce qu'etre stagiaire, c'est stressant, je suis dans ce mood toujours prouver deux fois plus que les autres assouvis d'évidence (sauras-tu retrouver cette délicate référence ?). Je sais que je n'ai pas de chance, que je ne serai jamais à ma place, et patati patata.

    J'ai du faire le pompier de service dans les différentes sections de la crèche et c'était cool, parce que j'ai vu des choses qui m'ont plu et ça c'est chouette. Et puis j'ai eu des compliments de la part de la directrice. Bon faut s'en méfier parce que c'est une sacrée manipulatrice et que ça peut me retomber dessus à tout moment par les autres membres du personnel. C'est épuisant d'etre toujours sur ses gardes, mais les compliments ça fait toujours plaisir.

    Et puis surtout, j'ai fait de bonnes observations, j'ai pu les conforter en parlant avec les différentes professionnelles ou avec les parents et ça c'était cool.

    Bon par contre, elles ont pas encore l'air chaudes pour convaincre une maman, très sympa au demeurant, que si son fils fait la grève de la faim depuis presque une semaine, ça a peut-etre un rapport avec le fait de le traiter de bouboule depuis sa naissance ou presque. Mais bon, je ne suis pas encore diplomée en psychologie, dirons-nous.

    Anyway, la Lapinette n'a pas chié n'importe où aujourd'hui, elle a juste buté son frère contre le plancher, j'ai jamais vu une bosse aussi grosse sur un de mes gosses. L'avantage, c'est qu'il n'y a pas besoin de dire grandchose, je crois qu'elle s'en mord les doigts toute seule de voir son frère chéri amoché.

    En plus, je crois que je viens de trouver une option sur H&F pour faire des sauts de ligne, je pense aux malheureux yeux de mes quelques malheureux lecteurs.

    Tcho les patates douces.

  • Je vous écris

    pour vous dire "Salut les nazes !!!" Bon, qu'est-ce qui se passe, ici, en ce bas monde ? Il a neigé, j'ai pris des photos, qui vont rester tendrement sur la carte SD de l'appareil photo tant que je n'aurais pas appris à mieux maitrisé mon nouveau PC, celui qui ne fait pas d'accent circonflexe et que je me suis offert à noel (bon ben visiblement il ne fait pas les trémas non plus) Et je ne sais pas si c'est la plateforme H&F ou mon PC mais je ne peux plus justifier le texte non plus. Bref, mon nouveau PC est cool (il joue à angry birds et à candy crush saga sans planter) mais il ne fait pas grand chose d'autre. Sinon les bébés font une gastro commune, moi j'ai déjà donné j'en ai fait 2 depuis le début de l'année. Je suis en stage chez les fous, mais ça se passe mieux qu'au début. Lul, c'était pas bien difficile puisqu'ils ont failli me virer. MAIS je change de section la semaine prochaine, je vais aller chez les piti piti bébés et ça c'est cooooooool, si tu veux mon avis. Puisque j'espère fortement qu'on ne hurle pas sur des enfants de moins d'un an et qu'on ne les oblige pas à rester assis sur un tapis pendant plus d'une demie-heure pour écouter la météo du jour (véridique malheureusement). Anyway, je suis débordée, plus vieille que la dernière fois, et sinon non non, rien n'a changé, tout, tout va continuer. Ne me remerciez pas pour les Billy Ze Kid. Tcho ('tain c'est nul sans circonflexe) les circonflexés !

  • Je vais avoir des muscles d'acier

    pour commencer cette année. Ou presque.

    Non, je ne vais pas dans mon club de sport préféré, je sporte à domicile.

    Ce qui est pratique quand tout va de guinguois dans un appart, c'est qu'au niveau travaux, il n'y a pas de quoi s'ennuyer. T'en as marre d'enduire, tu changes de pièce et tu scies. Marre de scier, il suffit de percer et visser, ou coller.

    D'où l'intérêt d'avoir envoyé paître les enfants chez leur grand-mère. Par contre, trois jours c'est trop court. Juste assez pour transformer l'appart en chantier, encore plus qu'il ne l'était, la table de salle à manger en établi, et il faut tout ranger, tout aspirer pour le retour des petits bébés.

    Il n'y aura donc rien de terminé, comme d'habitude, pourtant je n'ai fait que bricoler. C'est un peu frustrant. La cloison commence à prendre forme, les WC ne ressemblent toujours à rien, il n'y a toujours pas de porte-manteaux dans la chambre de Lapinette (saleté de béton vibré). Le seul truc qu'on peut dire, c'est que mon déo ne se casse plus la figure de l'étagère de la salle de bains que j'ai revissé. Wouah.

    A part ça, je n'ai pas révisé, révisé ? quel est donc ce mot étrange ?, je n'ai pas trié les fringues des bébés, je n'ai pas lessivé et je n'ai pas rangé. Je vais déprimer pour changer.

    Tchô les bétonneux.