Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • J'ai attaqué la baignoire

    Je ne sais pas ce qu'il y a de plus symptômatique entre avoir attaqué le récurage de la baignoire de fond en comble, plan à langer compris et bas de fenêtres compris, avoir acheté de la camilia (oui moi même jusque avant-hier j'en ignorais l'existence), avoir fait réparé ma voiture, être partie de chez moi (et être revenue) ou envisagé de déclarer ma nounou à la CAF.


    Je dois être terriblement malade. En fait, j'aime bien le mot "exhausted", ça représente pour moi le parfait mix entre exaspérée et épuisée, mais ça fait aussi un peu trop jcvd.

    Pour en revenir à l'homéopathie, qui aurais-cru un jour que j'achèterais de l'eau mélangée à du sucre (c'est le concept non ?) à un prix exorbitant pour sauver le système digestif de mon fils ?

    Et là, tu te dis, parce que t'es une bobo aware des médecines (AHEM) alternatives, qu'est-ce qu'elle raconte la vioque, la camilia, ça sert à soulager les douleurs de poussées dentaires des petits bébés. Effectivement, c'est ce qui est écrit sur la boîte et ça m'arrange bien.


    Parce que figure-toi que ma nounou est formidable (mais plus grande que Mimie Mathy) mais qu'elle a une conception tout à fait personnelle de la médecine. Les mecs se crêpent le cuir chevelu avec la politique et le sport, les gonzesses avec la religion et la médecine. Ou l'inverse. Enfin, bref, peu importe.


    Donc, ma nounou estime que le Balisto, tous les jours au lever de sieste, a mal aux dents. C'est peut-être vrai cela dit en passant mais moi, ces choses là, me passent au-dessus de la tête, je n'ai pas 4 gosses à garder, et ma grande fait bien plus de bruit que le Balisto. Dont acte.


    Ce qui fait que 4 jours par semaine, le Balisto se prend une dose de doliprane dans le système digestif. Fièvre ou pas. Il souffre le pauvre. Et moi, je suis une mère sans coeur.

    Sauf que moi, ça m'embête beaucoup cette histoire de doliprane quotidien. D'une part, parce que je suis "exhausted" de la "life", mais aussi parce que mon Balisto a le système digestif fragile (aka il chie liquide depuis sa naissance) et que ce n'est pas la peine d'en rajouter une couche (ahah je suis trop drôle).


    Le plan d'attaque est donc de proposer à la nounou de lui filer du camilia à la place du doliprane. Au pire, ça lui fera rien. Au mieux, il est réactif au soulagement de la nounou qui a cru bien faire.

    Le deuxième shoot sera de tenter de lui expliquer qu'une gastro, c'est minimum 3 selles liquides par jour, pas une seule selle liquide, ça, ça s'appelle juste un chieur. Un de mes enfants, quoi. Tout leur père, ces gosses.



    Tchô les pampers.



  • J'ai réitéré

    http://labiscottedeproust.hautetfort.com/media/02/01/1398597156.jpg

  • J'ai fait les soldes

    Aussi incroyable que cela puisse paraître. J'ai remplacé mon vieux Segura en taille 1, 8 ans d'âge, ex blanc et noir devenu gris et noir, par un Bering tout neuf en taille 3, blanc rose et noir.

    De ce fait, j'ai aussi acheté le coupe-vent "à la con" de chez decathgo, parce que tu peux essayer de me vendre aussi cher que tu veux un blouson de moto, quand il drache ou qu'il gèle, y a rien de plus efficace qu'un bon vieux coupe-vent des familles par dessus le blouson pour ne pas être trempée ou congelée. Cherry on the gatal, si tu tombes, c'est le coupe-vent à 9,95€ qui morfle et pas le Bering en solde sans la dorsale à 115€.



    Du coup, chose que je devais faire depuis 2 ans et demi au bas mot, je suis allée chez Maryse, le pressing quoi. Même pas une pauvre réduc ni de soldes chez Maryse, plus de 33€ pour 2 vestes de tailleur et un blouson de moto, sans coudières ni épaulettes ni dorsales hein madame hein, je devais avoir un inconscient bien informé pour avoir tant procrastiné pour me faire arnaquer.



    Tant qu'on y était à se faire plaisir, j'ai descendu aussi mon bac à linge sale, jusqu'au fond du fond (les robes d'été en fait), et c'est bien ce que je pensais, j'ai largement de quoi faire en pulls et en débardeurs. J'ai bien raison de ne plus aller au sport (parce qu'à chaque fois, j'achetais un pull dans le centre co d'à côté, ça commençait à me revenir cher de faire du sport à défaut de me faire perdre du poids ou du tour de taille).



    Dans tout ça, j'ai pas eu le temps de bosser réellement, mais j'ai passé une matinée complète à vider la batterie de mon téléphone pour trouver des stages. Finalement, ce fut rentable le lendemain, j'ai obtenu mon prochain stage d'éduc. Je veux dire, pour 2013, il ne me reste plus qu'un stage de psycho pour juillet et un autre stage d'éduc à trouver. J'ai fait la moitié ahem.



    Qu'est-ce que c'est fun d'avoir une trachéite-syndrôme grippal.


    Tchô les soldeux.