Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Je suis déprimée

    Tu me diras, ça change hein. Mais bon, je sais à peu près pourquoi et je sais ce qui m'a foutu dedans. Les raisons pour lesquelles je suis déprimée sont un peu indépendantes de ma volonté puisqu'en résumé, je souhaiterais avoir des vacances, des vraies et à cette période, c'est mort, et ensuite je voudrais déménager dans le SFE et avoir fini mon diplôme, c'est râpé.

    La raison qui m'a foutu dedans, c'est encore un truc con, un truc qui m'arrivera tout le temps, un truc que je sais pas gérer, et ça me soûle. Le coup du "Je te remercie mais". Et moi, je reste bloquée sur le mais. Ce mais qui est un coup de poignard dans mon ptit coeur tout mou, ce mais qui me pourrit de l'intérieur, celui qui dit que ce que t'es sympa mais. Et franchement, vu que c'est pas mon mec qui me dit ça, qu'est-ce qu'on s'en fout ? Quand est-ce que les névroses infantiles seront elles réglées pour que je puisse enfin m'en foutre surtout de la part de personnes qui certes, me sont éminemment sympathiques, ne sont pas vitales pour ma survie ? Ca fait juste chier.

    Et puis la météo pas top qui ne me permet pas de me jeter dans la piscine en toute liberté en rentrant du taf. Et puis certainement des raisons physiologiques qui font que je suis pas au top de ma forme. Et puis poulette qui n'a pas encore retraversé l'Atlantique. Et puis mon bilan de stage qui doit tomber (angoisse bonjour !).

    Et puis la vie quoi.
    Tout ça n'est pas si grave, mais ça m'empêche d'entendre mes réveils le matin, c'est relou.
    Tchô les alarmes.


  • Je le sais pourtant

    Mais je ne sais pas, je me suis réjouie trop vite.
    J'ai pensé alors que je n'aurais pas du. C'est moi tout craché.
    Donc, j'ai pensé qu'en faisant mon prochain stage (cette histoire de stage ne s'arrêtera jamais) dans une école, je pouvais espérer avoir mes vacances de la Toussaint.

    Evidemment que non. Rappelons nous que je suis dans une école de *Biiiip* et qu'ils nous ont collé des retours à l'école juste à cette période.
    Je n'aurais donc que 2 jours de vacances.

    Pourvu que ça dure.
    Tchô les optimistes.


  • Je sens l'arnaque

    Je croyais que mon panier de linge sale commençait à être plein (j'ai du prendre une bonne résolution, commencer les lessives avant d'avoir à tasser dans le bac à linge sale) (je pourrais tenir un blog sur la gestion de mes lessives, ce serait passionnant), et je me suis décidée à faire une lessive pour moi, il y a 3 jours.


    Entre temps je me suis rendue compte que le sèche-linge était plein et que la machine était pleine. Alors j'ai fait tourné le sèche linge afin de pouvoir y vider la machine. Puis, j'ai vidé le sèche linge dans le bac à linge propre et sec (un blog, je te dis que je tiendrais là dessus), et j'ai attendu que la machine soit finie.


    J'ai du attendre un peu trop longtemps car entre temps, le Biscotte avait vidé la machine dans le sèche linge puis lancé une machine pour lui.

    Donc ce matin, j'ai du refaire tourner le sèche linge (il faut toujours le lancer deux fois, Beko c'est de la merde sache le, surtout quand tu planques ton sèche linge dans un dressing non aéré, other story, other blog, lol), puis le vider dans le panier à linge propre et sec que je n'avais pas eu la décence de vider depuis 2 mois mais chose faite pendant le tour du sèche linge, et j'ai transféré la machine du Biscotte dans le sèche linge.


    Résultat, j'ai découvert en voulant lancer ma machine que mon panier à linge sale contenait des draps de Lapinette (c'est normal), des fringues à elle (pas normal), des fringues du Balisto (pas normal) et des fringues du Biscotte (bah voyons) (4 personnes dans la maison, 4 paniers à linge sale) (non mon appart ne fait pas 200m2) (un blog de lessives je te dis).


    Bref, j'ai lancé une machine qui à part un maillot de bain et 3 jeans à moi ne contenait aucune autre affaire à moi. C'est ça l'arnaque.

    Le bonus, c'est que si t'as bien tout suivi cette passionnante histoire, c'est que ma machine est pleine en train de tourner, mon sèche linge est plein en train de tourner , et mon bac à linge propre et sec est plein, et que dans tout ça, il n'y a que 3 jeans à moi et un maillot de bain, qui sont en bout de chaîne de lessive.


    BIG arnaque.

    Je suis une sainte dans cette maison, je vous le dis. Amen.

    Tchô les lessiveuses