Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Je sature seulement maintenant

    Est-ce bon signe ?

    Nous sommes le 21 décembre et c'est donc aujourd'hui que je déteste officiellement noël cette année.

    Pas seulement parce que la Lapinette nous a fait un crise d'angoisse hystérique cet aprem. Pas seulement parce que je tétanise depuis ce matin.

    Pas seulement parce que je me suis brûlée la paupière gauche et empoisonné l'oeil droit, tout ceci doit certainement avoir à rapport avec murphy et la fatigue mais je n'en suis pas sûre, et que je suis borgne de lentilles pour le reste de la journée.


    Pas seulement parce que je dois préparer des valises pour deux voyages différents pour 4 personnes d'ici demain.

    Pas seulement parce que je viens seulement de finir d'emballer le dernier cadeau (je ne sais pas si le cerveau de la famille apprécie que le coffret Kérastase servant à contenir le cadeau du PC ne soit un minimum camouflé).


    Pas seulement parce que je suis persuadée que je vais oublier des trucs et que de toute façon on sera malades chacun notre tour.

    Moi j'ai participé à cette "magie" de Noël pour mon stage (ahah. hum) et j'en ai fini hier soir. Alors pour moi, noël c'était le taf, et comme je suis en vacances auj, je n'ai pas du tout envie de repenser au taf.


    Et puis je repensais l'autre jour, que quand j'étais enfant, il n'y a pas eu que des mauvaises choses, et que pendant la période de l'Avent (soyons cathos jusqu'au bout) la MC nous faisait faire pas mal d'activités manuelles, et franchement c'était chouette, j'aimais beaucoup et je crois que elle aussi ça lui plaisait et que du coup, c'était pas des moments où on s'engueulait (un truc à noter quoi) et que surtout on avait le temps de faire tout ça.


    Malheureusement, j'aurais bien aimé faire tout ça avec la Lapinette ou avec les enfants du stage, mais je ne sais pas si l'époque a changé mais putain on a plus le temps de rien. On court partout, on ne s'arrête jamais, et les week ends ça ne dure que 2 jours, ça craint.


    Je voudrais avoir le temps de me poser et comme chaque année, je sais que les "vacances" de noël ne seront pas des vacances, ça va être voyage, fatigue, bouffe, fatigue, voyage, fatigue, etc .... avec certainement une gastro dans tout ça, parce que mon intestin est beaucoup plus faible que ma résignation à accepter tout ça.


    Et que bien entendu dans tout ça, j'ai encore 2 dossiers à écrire, plus des objectifs de stage (ouais le truc que j'aurais du avoir validé avant de rentrer dans le dit stage, parions que ce sera validé en juin), et des tonnes de lessives et de rangement.


    Sinon ça va. Ya que le Balisto qui est malade en ce moment.


    Tchô les nouillalo.



  • Le Balisto va bien

    il est juste très fatigué. Je sais que vous étiez tous très très inquiets par son passage à la case bloc opératoire (hein) hier, mais ça s'est bien passé, le bloc. Bon par contre, la prochaine fois (soyons pragmatique), va pas falloir me faire chier avec leurs conneries de protocole à la con et de système médical supérieur au droit français.


    Menfin sinon sa surinfection suite à la varicelle se poursuit doucement, on dirait toujours un petit lépreux mais comme il sourit toujours, c'est le principal.

    A part ça, il se couche à 19h, ce qui m'a laissé le temps de ranger mon bureau, mes cours de l'année dernière et de cette année, de ranger le congélo, de me faire un repas presque digne de ce nom (une soupe décongelée) et de jouer à candy crush.


    Malheureusement, j'ai fini tous mes épisodes en stock de cougar town en même temps que le pot de glace au chocolat hier soir, car, rebelote il s'était couché à 19h.

    Demain, c'est journée glandouille même si je dois aller glandouiller à l'école (passion scooter gelé), je trouverais peut-être le moyen d'aller acheter des lardons pour me cuisiner (enfin) des gnocchis carbonaras.


    J'oublie d'ores et déjà l'hypothèse que le Balisto veuille manger autre chose que des bibs de lait.

    Je prie simplement pour que mon nez ne se bouche pas plus qu'actuellement, ça serait ballot d'être malade à cette saison. (ahah).

    Tchô les citrons givrés.



  • Nous sommes dimanche soir à 20h

    Et je suis déjà pieutée, je compte m'endormir d'ici moins d'une heure.

    Le Balisto est déjà dans son lit dans lequel il est allé sans rechigner, il n'a mangé que 3 bibs de lait dans la journée, il a 38.8, les cicatrices de sa varicelle et il se fait opérer mardi des oreilles, sinon tout va bien pour lui.


    La Lapinette et le Biscotte se sont barrés sous des cieux plus chauds et plus ensoleillés, les ingrats, et me laissent donc seule avec mon Balisto pendant une semaine.

    J'ai une simili gastro qui j'espère ne va pas continuer. J'ai eu une semaine assez hardcore au taf. Une crasse par jour du lundi au mercredi par une éduc qui souhaite que je reste à ma place de stagiaire (le running gag) alors que le chef de service m'a fait faire un remplacement dès lundi matin 7h, toi aussi accompagne 5 gosses à l'école quand 3/5 te font la misère totale.


    Bien entendu, rebelote mercredi matin, où en plus d'accompagner seule (en tant que stagiaire) les gosses à l'école, je souhaite la bienvenue à la nouvelle éduc qui fait son premier jour avec moi donc (toujours stagiaire).


    Et pour finir en beauté, le vendredi soir, seule avec toujours cette nouvelle éduc dont c'était le deuxième jour. La chef de service m'a donc chargé de former la nouvelle éduc et de lui présenter les parents. Bah voyons.


    Disons que je suis rentrée bien vénère et bien en retard vendredi soir.

    Cette semaine, je ne vais bosser que 2 jours, un autre à la clinique et un autre à l'école, je sens que je vais finir HS avant noël.

    Ceci dit, à part le cadeau pour le PC, je suis au taquet, j'ai tout fini, yapluka emballer, menfin c comme les lettres à poster, c'est un truc que j'ai beaucoup de mal à faire. Et puis, ça me rappelle que je suis en rade de ruban cadeau. J'ai comme l'impression que de la ficelle à rôti fera bien l'affaire. Non ?



    Tchô les rôtis orlov.