Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Je te rassure

    Je n'ai pas un cancer du poumon, ni une embolie en fait.

    C'est "juste" une inflammation du ligament entre la côte et le sternum. Une sorte d'entorse du thorax. Oui je sais, dit comme ça, ça fait con. Mais ça fait quand même super mal.

    (Bien évidemment je me suis fait ça en toussant et en pivotant en même temps, ça paraît encore plus con du coup). Et je te confirme, Mamour a rigolé.

    J'ai récupéré mes nouvelles lunettes bleues et mes nouvelles lunettes de soleil à ma vue. Non seulement ça m'a coûté que 20 nouvelles balles, mais la mutuelle du biscotte permet de réutiliser la même ordo pendant 3 ans et d'ajuster sa vue chez son opticien pendant 3 ans. Et la perspective de ne pas avoir à se fader un secrétariat d'ophtalmo pendant 3 ans me réjouit au plus haut point. (à part que je n'ai toujours mon ordo de lentilles, il faudra tout de même les rappeler ahem).


    Bien entendu, pas la peine de me parler d'opération des yeux, je suis toujours inopérable (tu les vois venir les verres progressifs hein ?) mais je passe pile en dessous de la limite pour quand même obtenir la paire de solaires à ma vue à 20 nouvelles balles. La good news c'est qu'après le 3ème bb expulsé, ma vue n'a presque plus bougé. A 33 ans, c'est pas trop tôt.


    Bientôt j'irais bien.


    LOL.

    Tchô les taupes.



  • Il n'y a pas de hasard dans la vie

    c'est beau ce que je dis ?

    (je suis extrêmement fatiguée) (et a priori un début de cancer du poumon ou de la bronche, je verrais ça plus tard avec mamour).

    Avant d'aller au taf hier, une idée fugace me traverse l'esprit : "tiens ça fait longtemps que j'ai pas vu le chef de service. ah bah c'est que mon stage doit bien se passer si je ne suis jamais convoquée".


    AHAH.

    L'après-midi, ma référente de stage m'annonce que prochainement je vais avoir un entretien de mi-stage avec le dit chef de service. OMG. Je passe en mode panique, lui demande si c'est la procédure normale, elle me répond oui. Ce qui me rassure mais quand même pas. Alors, comme on n'est plus à ça près, je lui avoue que ce genre d'entretien me panique totalement, elle me demande si je sais pourquoi. Euh ... Il est des raisons qu'il ne vaut mieux pas invoquer, genre que la majorité des fois où j'ai fait un "entretien" de bilan, ça c'est quand même plutôt mal passé. Parce que quand ça se passe bien, on fait pas d'entretien, on dit juste "ok tout va bien, continue comme ça".


    Mais bon peut être que certaines personnes sont plus procédurales que d'autres (à part quand ça les arrange comme sur le statut du stagiaire ahem).

    Mais pour finir, il paraît que le chef de service n'est pas là pour me casser. Ah ben je te dis qu'on verra bien parce que j'ai déjà entendu autre chose, donc bon.

    Le seul avantage à avoir avoué à ma référente l'option panique, c'est qu'elle veut m'aider à préparer cet entretien. cool. (autant te dire que la préparation en elle-même de l'entretien me panique presque autant). mais elle m'a aussi dit qu'elle était contente que je lui dise ça, qu'elle trouve que j'ai progressé depuis le début du stage, que je trouve ma position plus justement et j'apprends à mieux communiquer et à m'ouvrir.


    D'une pierre deux coups, j'en ai parlé à ma formatrice (mais si celle que j'ai vu 3 fois dans ma vie) et très bienveillante, m'a aussi proposé de m'aider à le préparer. ça, ça me panique moins, je trouve ça cool.



    sinon rien à voir, mais en analyse de pratique, j'apporte un petit dialogue que j'ai eu avec un enfant qui me demande : "si ma maman m'achète des vêtements, est-ce que ça veut dire qu'elle m'aime ?". Evidemment, j'ai répondu à côté de la plaque (j'ai demandé à l'enfant de demander directement à sa mère, genre envoie le au casse-pipe, ça sera plus direct) (for my defense, je venais de coucher 9 autres enfants et il était presque 21h après une journée complète de taf, j'avais juste envie de clôturer vite fait le sujet chaud bouillant), c'est aussi pour ça que je voulais l'avis de la prof.


    Et la prof de me demander ce que la situation éveille en moi comme sentiment parce que je n'ai pas l'air assez distanciée.

    LOL. J'ai préféré ne pas répondre plutôt que de lui proposer qu'on fasse ma psychanalyse plus tard. Tu vois, j'apprends la diplomatie.

    Là où elle a tapé dans le mille (des fois je la déteste parce que quand même c'est vraiment une bonne psy) c'est qu'une étudiante a proposé que ça me réveille des choses relatives à mes enfants (honestly, vu que j'achète que les culottes de la Lapinette, je ne me sens pas trop visée en tant que mère) alors que pas du tout.


    Là où j'ai donc aperçu que j'étais "différente", c'est que la majorité des filles auraient répondu "mais bien sûr elle t'aime ta maman" alors que moi, ce n'est pas une chose évidente. Surtout quand on bosse en foyer, j'ai envie de dire.



    Tchô les décodeurs (je ne suis pas du tout sûre que l'enchaînement de phrases que je viens d'écrire soit compréhensible pour le commun des mortels vu mon niveau de fatigue)



  • Attention

    J'ai l'âge du Christ mort aujourd'hui, vous avez le droit de me souhaiter un joyeux anniversaire.

    Ici tout va bien, légèrement débordée évidemment.

    J'ai encore 2 dossiers à écrire pour hier, 2 dossiers à écrire maintenant, des stages à chercher, des trucs à apprendre, des horaires à respecter, des enfants à m'occuper, des tas de choses passionnantes à faire.


    Sinon je me suis achetée des nouvelles lunettes que j'aurai la semaine prochaine. Et je suis mi-blonde magique.

    Tchô les tranquilles.