Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2014

J'ai essayé de mettre un pantalon

et puis j'ai du le déboutonner tellement mon bide est encore gonflé. Bien évidemment, j'ai chopé la gastro des enfants. Juste après la pharyngite, faut pas exagérer. Du coup, je croyais, mauvaise mère que je suis, passer une journée productive niveau rangement, ma femme de ménage étant en congé mater anticipé c'est beyrouth l'appartement, en envoyant les enfants fiévreux à leurs différents mode de garde. Que dalle, il est 13h et je n'ai toujours rien fait, je viens juste d'abandonner les lunettes pour les lentilles histoire de me convaincre que je n'étais plus pâteuse mais bien réveillée. Evidemment, j'ai promis à la Lapinette, ma fifille chérie avec qui je fais saladier de vomi commun la nuit, de venir la chercher à 16h30, en tenant compte de ma sieste, il me restera en gros 1/2h dans ma journée pour tenter de ranger ou nettoyer quoique ce soit, ce qui fait léger dois-je avouer.


Evidemment, aussi, je n'irai pas en stage auj, alors que bientôt va venir ce super entretien d'évaluation de mi-stage avec mon chef. Les conseils que j'ai pu glané ici et là, c'est de directement passer à l'attaque en lui disant que c'est très dur pour moi de me retrouver régulièrement toute seule avec les enfants, surtout quand la voiture que je dois prendre pour les emmener à l'école a son pneu à plat, chose que je découvre bien évidemment juste après l'avoir dégivrée entièrement, ça ne serait pas drôle sinon.


A part ça, il fait entre 25° et 27° dans l'appartement, on repasse à 20° en ouvrant les fenêtres et ça remonte aussitôt en les refermant, tu m'étonnes, Elton, qu'on soit tout le temps malades.

Le Balisto est continent de jour, mais ça ne nous empêche pas de lui mettre des couches, car on est des gros faineants malades qui n'ont aucune envie de se taper des lessives supplémentaires si sa gastro ne serait pas finie. On passe encore pour des parents indignes mais on a l'habitude.


Sinon je n'ai écrit aucun dossier que j'aurais dû écrire (running gag) et un autre à faire en groupe (oh lol) m'est tombé sur le coin de la figure, trop top.

Pour finir, j'ai postulé à plusieurs trucs pour mon stage de septembre et zéro réponse, bravo les crèches, bel esprit. Un fuck you aurait été aussi bienvenu.

Et vendredi, passe le peintre pour faire le devis de mon plafond destroy de salle de bains. C'est quand les vacances ?

Tchô les grippeux.



Commentaires

Tu cumules niveau microbes... Courage pour le reste ;-)

Écrit par : mesjolieschoses | 05/02/2014

Oh lalala, mais quand est-ce que tu laisses tomber la shkoumoune, dis ?
Allez courage...

Écrit par : Je Rêve | 05/02/2014

Écrire un commentaire