07/02/2014

Je ne suis pas primipare

mais je peux te parler pendant des heures de caca-prout. Pas celui de mes enfants oh non, mais de mon **** d'intestin grêle qui me fait chèrement payer ces années d'errances culinaires, ces grossesses-césariennes (on ne compte plus, on ne va pas se déprimer plus qu'il n'en faut), l'appendoc de son pote le côlon, à chaque fois qu'un pauvre virus de gastro passe dans le coin.


Comme tu le dénoteras, je hais mon intestin grêle. Parce que quand tu accouches, t'as un but, tu sais que la douleur s'arrêtera un jour. Mais là non, ce vicieux sournois il s'arrête puis il reprend, il te tord, te retourne, te fout à plat, ce ****.


Bref, j'en suis à 4 jours de gastro, c'est un bonheur total. Mais je dois avouer que cette journée, bien qu'elle ne compte actuellement que 3h de réveil, a été la plus productive des 4 dernières. J'ai passé le balai, lancé une lessive, envoyé un mail à mes chefs et rangé un peu mon bureau. De plus, je ferme la braguette de mon jean, pas le bouton oh non, mais au moins la braguette. Et je ne suis pas allée aux toilettes pour quoique ce soit depuis 2 heures, exploit.



Avant que mon intestin grêle décide de faire un grève violente et de faire décéder un poney magique dans mon estomac en lui fermant le clapet de façon totalement inadéquate, j'ai réussi à jouer mon rôle de chef de projet "parking de résidence" en tant que secrétaire à mi-temps du conseil syndical. J'ai tellement bien joué mon rôle qu'un jour, on aura 3 parkings moto sur la résidence (mouahah), j'ai rajouté au moins 10 places de parking, mais qu'a priori ça ne se fera pas cette année, car j'ai mis la gonzesse du syndic dans ma poche (elle aime beaucoup que je compare notre résidence à un bloc de moltonel, honestly, il faut le voir pour le croire, j'habite vraiment dans un bloc de moltonel et la toiture c'est aqua-tube) et je l'ai amenée chez moi avec l'architecte qui ont constaté la beauté indicible de mon plafond de salle de bains. Résultat, je vais repeindre tous mes plafonds à l'oeil grâce à mon assurance et l'argent qu'on a cotisé pour le parking va servir à refaire ma toiture et celle de mes congénères qui habitent aussi au dernier étage et qui vivent comme nous sous une flaque d'eau constante.


Bien sûr, le Biscotte se sent maintenant concerné par les mégazaventures zimmobilières alors que rappelons-le il a fait parti du conseil syndical pendant un an et non seulement il n'a rien glandé mais en plus il oubliait les réunions. M'en fous, maintenant, c'est moi l'Elue.


Et dans une semaine, on part en vacances.

Et on prend l'avion.

(On va tous mourir)

(Sinon ça va)

Tchô les Elus.



Commentaires

Vite vite, guéris avant les vacances!!

Écrit par : mesjolieschoses | 07/02/2014

Écrire un commentaire