Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Hey hey

    Salut les fantômes,
    je suis là et je ne suis plus stagiaire, si, si. Et même que pour mon dernier stage, même en ayant failli été virée, j'ai eu la meilleure appréciation de mes 6 stages en 3 ans. Ce qui démontre ma capacité à progresser et à me fondre (ou presque) dans le moule. Forcément, le deuxième effet kiss cool est que maintenant j'ai juste la hâte énorme d'avoir un vrai patron pour pouvoir lui dire d'aller se faire enculer, chose que je n'ai à mon grand désarroi jamais oser faire avant. Mais maintenant forte de 3 ans de courbage de tête, j'ai la furieuse volonté de me démettre de ce torticolis gênant.
    Désormais et pendant deux semaines, c'est écriture de mémoire. Bien évidemment, je n'ai écrit qu'environ 5-6 pages. Sur 40. Mais maintenant que je ne suis plus stagiaire, j'ai mes journées de libre, il suffit que je ne les passe pas à dormir ou maroufler, ahah.
    Parce qu'après l'échéance mortelle de ce mémoire, je vais me consacrer à la vente de cet appartement et à la recherche de mon futur lieu d'habitation mais pour ça j'ai ma stéphanette plazette personnelle, elle aura une occasion en or pour promener son asticot et se sortir la tête des couches et des bibs.
    Ben oui, parce que ma Nounouchk elle a pondu notre enfant (ou presque), un magnifique petit Asticot tout le portrait de sa Tatie (ou presque). Message personnel, il me reste des bibs MAM et des pompes en pointure 24-25 pour dans 2 ans héhé.
    Je confirme donc que la nouvelle tendance vieille de 40 ans est de ne plus donner de médocs anti-montée de lait mais de conseiller aux femmes de se mettre des feuilles de chou dans le soutif et de bouffer du persil et de souffrir leur race en silence. Scandale, je crie ton nom, la médecine actuelle me laisse très perplexe surtout quand on sait que ces médocs sont effectivement très déconseillés en cas de risque d'hypertension ce qui, bien évidemment, est tout le contraire de ma Nounouchk en carton pâte ferrugineux.
    Bref, ici, il est bien temps de partir, entre les points de permis qui n'arrête pas de sauter, j'en suis à dénoncer le Biscotte pour le dernier en date (54 km/h au lieu de 50 km/h à 23h49 sioupère) et le magnifaïque pic de pollution samayre et la ministre qui a refusé que la maire de Paris instaure la circulation alternée, quelle bonne idée, comme ça la tour Eiffel et les tours de la Défonce, on est sûrs de ne pas les revoir de sitôt.
    Sinon ça gazouille chez vous ?
    Tchô les stagiaires niark niark.