Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sunny days

L'été est arrivé et j'ai le moral dans les chaussettes. Mais bien comme il faut. Les idées sont confuses, je ne sais pas exactement ce qui me mine, je ne sais pas trop ce qui me stresse vraiment, mais je ne suis pas bien. Comme évidemment j'ai un peu chaud en dormant, je ne me repose pas trop trop bien ce qui veut dire que je n'arrive pas à enchaîner des nuits de 12h qui de toute façon avec deux marmots qui commencent à se disputer ou à jouer bien trop fort dès potronminet n'est pas trop envisageable. Il faut dire que la Lapinette a été particulièrement chiante ce week-end, toujours sur le dos de son frère, qui forcément au bout d'un moment en a ras la casquette donc chouine plus mon humeur maussade. Bref, c'est la loose.

Je suis dans cet entre deux. Le pire c'est que j'aurais pu profiter de cette semaine entre deux jobs mais non il a fallu que les cons de l'ancien se réveille et me pourrisse bien comme il faut la dernière semaine. Ce qui fait que j'ai démissionné mais j'ai la grave impression d'avoir été virée. Reste à savoir si déjà ils me fileront mon salaire, les joies de la fonction publique, la vaseline n'est pas incluse. Le prochain taf me paraît encore irréel vu que je n'ai même pas signé mon contrat, juste une jolie promesse d'embauche, ce qui est suffisant mais comme les cons de l'ancien taf m'ont bien énervé, je suis juridiquement très à cheval.

Evidemment l'appart du Village n'est ni vendu ni loué et c'est kiki doit s'en occuper ? c'est bibi. Ca ne m'angoisse pas un brin c'est bien connu.

Rajoutons à ça qu'en Provence, ils ont décidé que l'école était finie depuis la semaine dernière donc on peut toujours y mettre ses gamins mais on sait qu'ils ne feront rien et ne rien faire en Provence finit toujours par se faire taper dessus dans la cour récré par un minot élevé à la sauce provençale. Ca me donne vraiment très très envie de les mettre à l'école. La Lapinette, je ne me pose pas la question étant donné qu'à la maison elle tourne comme un lion en cage, autant s'en débarrasser. Mais bien sûr, elle devient jalouse quand elle découvre que son frère est resté à la maison seul avec maman ou que même on a invité le meilleur copain du Balisto. Bordel ça s'arrête quand cette putain de jalousie et de comparaison permanente ??

Bref, tout m'énerve, j'ai chaud, je me gratte partout, je ne vais pas bien, tout me soûle et je ne sais pas quand ça va passer.

 

GRRRRRR.

Les commentaires sont fermés.