Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

accro du shopping

  • Confessions of a shopaholic

    Mouahah, je me suis encore bougée au ciné. Ce fut rude.

    Enfin c'est surtout le lendemain qui est rude, il y a des moments où on se demande si Lapinette a décidé d'attendre le moment choisi de sa sortie ou pas. Et en ce moment, c'est surtout "ou pas" et c'est très flippant.

    Bon j'ai traîné le Biscotte à une séance de 22h30 remplie de gamines entre 14 et 25 piges. On se sentait quand même bien vieux dans la salle. Et puis remplie, c'est vite dit, c'est juste la théorie de la mouche qui s'est appliquée, je me suis assise la 1ère dans la salle (au moins 200 places quand même) et quand la séance a commencé, tout le monde s'est ameuté autour de moi, je n'ai donc pas pu mettre mes pieds sur le siège devant, ils ont fini en charcuterie corse tellement ils ont gonflé dans les tongs.

    Mais sinon le film.

    Ben moi j'adore.

    Et le Biscotte ne s'est pas ennuyé donc ça va.

    Je n'avais pas lu le livre de Sophie Kinsella car après Bridget Jones et le Diable s'habille en Prada, lire de la chick-litt m'a paru répétitif.

    Par contre, au ciné, ça fait toujours un bien fou de voir un film pas prise de tête entraîné par une actrice débordante d'énergie.

    Et dans 1 mois et demi, à moi les soldes pour trouver MA paire d'escarpins roses, nan mé.

     

    Et la question bonus : pourquoi sortir en bande si c'est pour passer l'avant et la séance collé sur son téléphone portable qui ne capte même pas puisqu'on est dans une salle de ciné ?