Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

achat

  • Méprise

    Il semblerait, mais bon je ne balance pas, mais quand même, que certaines personnes aient cru en me lisant que le Biscotte et moi allions acheter un bien immobilier en Bourgogne.

    Hum.

    Certes, le 1er juin, je faisais part d'un projet utopique de ce style.

    Mais.

    Le 14 juin, je disais, je cite, "Et je vous parlerais de mon futur 3/4 pièces de 72m2 à 150m de là où j'habite actullement".

    Alors à moins que ces personnes 1. ne me lisent pas complètement, je n'ose le croire, 2. croient que la Bourgogne se situe à 150m du Village, je ne vois pas trop ce qui a poussé ce raisonnement.

    HEIN ?

    Donc, non, nous n'achetons pas en Bourgogne, il semblerait plutôt que nous soyons partis pour acheter au Village dans exactement la même barre d'immeuble où nous sommes actuellement locataires mais pas au même numéro ni au même étage.

    Je dis simplement "partis pour acheter" parce que nous n'avons pas encore signé le compromis de vente. C'est-à-dire que les procédures notariales sont très longues et il semblerait que remplir pour la trente-six millième fois le même texte à trous soit très prenant.

    Mais ne médisons pas.

    Ce soir, nous voyons notre ami le courtier pour déterminer notre emprunt max et notre taux max d'emprunt, et peut-être que d'ici 10 jours nous aurons signé ce fameux bout de papier et un gros chèque d'acompte.

    Et d'ici 3 mois, nous passerons du côté obscur de ceux qui filent tous les mois leur argent à leur banque plutôt qu'à un propriétaire inconnu, et ce pendant les 20 prochaines années.

    Les paramètres boulots très instables n'étant pas pris en compte puisque nous verserons la même somme en remboursement de crédit qu'en loyer actuel.

    Et puis qui a un boulot stable de nos jours, hein ?

    Un jour, peut-être nous serons encore plus cool sur ce blog.

  • Jelly yeah baby

    jelly.JPG

    Que vois-tu Lustucru ?

    Un joli petit bébé qui fait calin à son doudou dans les bras de sa maman ?

    Trop positif.

    Nan, nan. Ce que l'on voit bien, c'est le jelly beurk bidou post grossesse(s).

    Maintenant je sais pourquoi je hais qu'on me prenne en photo.

    Le plus inquiétant c'est de se dire que je ne fais "que" 56 kilos pour 1m66. Donc, j'ai envie de dire, correct quand même hein ?

    Mais où sont passés mes muscles et ma tonicité HEIN ???

     

    Je ne vois qu'un moyen.

    En septembre, il faut que je déménage du 3ème sans ascenseur à un 4ème sans ascenseur.

    Alors croisez vos doigts pour que la proposition aboutisse, mes choupinous.

    Et je vous parlerais de mon futur 3/4 pièces de 72m2 à 150m de là où j'habite actullement.

    En vous remerciant.

  • Vendredi, trop de rififi

    Il y a des moments où tout se précipite. Bon, c'est pas comme si on le cherchait pas et que ça ne faisait pas partie de mon sort de vie naturel hein.

    Mais bon voilà, depuis cette histoire d'appart, on se couche en pensant appartement, on se réveille en pensant appartement. Ca devient légèrement fatigant cette histoire. Et même avec le lexomil.

    Et encore, on n'a pas avancé d'un pouce. Enfin si, j'ai écumé absolument tout le web immo, les connaissances, j'ai fait des recherches Google sur les propriétaires, j'ai appelé les agences où il est en vente pour soutirer des infos mais sans vouloir le visiter car sinon signature de bon de visite et moi je veux passer par PAP.

    Bref.

    En plus, j'ai tapé la discut avec le père de la ptite copine de Lapinette, et il vient juste de vendre son appart (au Village bien entendu), il est commercial (bon ça, ça se voyait sur sa figure) et il m'a même proposé de passer mon CV au directeur d'un magasin de cosmétique bien connu qui lui le transmettrait au siège.

    AAARGH.

    Je ne peux pas acheter ET changer de boulot.

    Forcément, aujourd'hui, j'ai du ramener le déambulateur en garantie (j'ai toujours dit que ces trucs automatiques et nouvelle génération, c'est de la bouse) et il drachait tellement que j'en avais le string trempé. youpi.

    Suis arrivée tellement tard ce matin que par esprit d'honnêteté j'ai posé ma 1/2 journée et du coup je me barrerai très tôt cet aprem.

    Pour en revenir au déambulateur, il a fallu négocier que tout passe en garantie parce que forcément, mais madame, les ampoules de phare, c'est du consommable. Gnagnagna. Je ne veux pas le savoir et je ne suis pas madame. Et toc. Enfin dit plus poliment avec un grand sourire et des beaux yeux bleus, ça passe. Surtout que j'avais des phares au xénon (gné ?) et que j'ai appris que madame, ce n'est pas homologué. Ah ben vire moi ça tout de suite !!!!

    Mais c'est épuisant ce système où il faut TOUJOURS négocier.

    T'achètes un scoot, tu le négocies, tu l'utilises, tu négocies qu'il ne marche pas bien.

    Tu veux acheter un appart, il faut négocier.

    Je déteste négocier. C'est bien pour ça que je veux devenir acheteuse. C'est pour soigner le mal par le mal et enfin avoir la jouissance de faire la peau à certains de ces sup de co(n)s.

    Bordel.