Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alain bashung

  • Les non victoires de la musique

    Je n'arrive pas à regarder les Césars, mais des fois j'essaie de regarder les Victoires de la Musique.

    J'ai tenu assez longtemps, mais je me suis quand même endormie avant la fin, c'est dingue le paquet de merde qu'on peut nommer alors qu'il y a plein d'autres gens qui font de la musique sympa en France.

    Menfin bon.

    Ce que j'en retiens :

    - Nagui et la caniche attitude. Ok, le service public est le seul à lui donner des revenus, mais quand même, plus lèche-boules tu meurs.

    - Le public toujours aussi naze. J'veux dire le public qui ne connaît pas la chanson "Repenti" de Renan Luce alors que ce sont eux qui l'ont nommé tout de même. Alors ils ont commencé à applaudir comme si c'était la fin de la chanson juste avant le dernier couplet. J'ai beaucoup aimé le rictus de Renan Luce qui signifiait "Mais quelle bande de cons, c'est malin de flinguer la chute de ma chanson, ça m'apprendra à vouloir faire des textes qui ont du sens, un début et une fin, fais chier". Ouais tout ça, il a exprimé tout ça sur son visage. Bravo Renan, on s'est compris. (C'est dommage que tu sois breton, tu sais).

    - Les victoires racistes. Je cite "Album de musiques du monde". Bon je ne connaissais pas les artistes, mais à entendre les différents extraits, je n'ai toujours pas compris ce qu'étaient les musiques du monde. A part que c'était chanté par des noirs. Limite, ils auraient appelé ça la victoire Banania qu'on aurait pas mieux compris, hein. Bravo, le service public, pfff.

    - La finesse de faire comprendre à un chanteur que c'est sa fin. Non mais franchement, ça se voit sur sa tête et sa démarche que question santé, il n'est pas tout à fait au top le Alain Bashung. Est-il nécessaire de lui offrir toutes les victoires en prévision qu'on ne pourra peut-être plus jamais lui en donner ? C'est pas un peu too much le concert de louanges genre oraison funèbre ?

     

    Néanmoins, j'ai découvert Moriarty, ça m'a l'air plutôt sympa. Faut avouer que là j'en ai un peu marre de tourner toujours sur mes vieux albums des années 90, mais c'est pas de ma faute, il faudrait que je fasse une liste à télécharger que je graverais 'aille sur amazon pour découvrir les nouveautés pas trop nazes de notre époque et c'est dur quand même !