Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anesthésie

  • Le concept de la normalité en 4 étapes

    Let's introduce Doctor Nan aka Cheese (Nan, oui je sais je suis trop drôle).

    Anesthésiste de profession, Cheese pratique des consultations à 60€, consultations qui consistent juste à savoir si on sait lire le français et que l'on a donc bien coché les bonnes cases sur le questionnaire d'anesthésie.

    Cheese pratique aussi un jour par semaine des anesthésies facturées 340€ en supplément d'honoraires.

    Au niveau rapport pognon amassé sur temps passé, l'anesthésiste se place très haut dans les professions médicales.

     

    1ère étape, déstabiliser l'adversaire.

    Cheese : "Vous avez coché aucune allergie mais vous écrivez quand même Codéine."

    Moi : "Oui, parce que la codéine me file des crises de tétanie, d'angoisse et des hallucinations, ce n'est pas très plaisant."

    Cheese : "Ah oui, donc vous n'êtes effectivement pas allergique, c'est étonnant, d'ordinaire les roux ont plein d'allergies, vous n'êtes pas normale."

     

    2ème étape, l'affaiblir.

    Cheese : "Ah, vous avez eu une césarienne l'année dernière, dites donc vous aimez enchaîner les enfants, j'ai un copain comme ça, pour être sûr d'en avoir, il a fait des triplés, ahah ahah, il faut aimer être enceinte tous les ans, ....."

    Moi : "Euh, elle est morte, ma fille, syndrôme d'Ebstein."

    Cheese : "Oh je suis vraiment très très confus, je suis désolé, ..... , mais vous savez c'est très très rare un tel syndrôme. Vous voyez, je connais le nom mais je ne pensais pas en cotoyer un réel puisque ça arrive tous les 200 ans de carrière d'un chirurgien, c'est exceptionnel."

     

    3ème étape, le désarçonner.

    Cheese écoute mon coeur, prend ma tension : "Oh mais dites donc, sacrées vergetures, à ce stade, il n'y a plus que la chirurgie."

    Moi : "Oui, je sais, elles ont craqué le lendemain de l'accouchement l'année dernière."

    Cheese : "Oh, oh, oh, c'est rigolo, d'habitude ça craque vers le 5ème mois, vous faites un truc de normal des fois ?"

     

    4ème étape, l'achever.

    Moi : "Bon alors l'année dernière, la péri m'a filé des migraines atroces, des vomissements pendant 3 heures, c'est envisageable d'avoir un truc plus soft ?"

    Cheese : "Ah oui, ça fait partie des effets secondaires, mais ce n'est pas normal. Ceci dit, lisez bien la liste des autres effets secondaires que vous devez signer."

    J'ai lu la suite, c'était écrit qu'outre les migraines, nausées, vomissements, on pouvait mourir. Mais que c'était très très rare, mais que ça arrivait.

     

     

    OSKOUR, moi je veux être NORMAAAAAAAAAAAAALE !!!!!!!!!!!!!!