Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

augmentation

  • La double augmentation sur côtes 1*1

    Si j'étais sur fessebouc, je créerais un groupe "Je tricote devant les Chiffres et les Lettres et j'ai moins de 30 ans."

    Et comme je suis quelqu'un de très tolérant et très ouvert, j'accepterais même Anouchka au sein de ce groupe alors qu'on ne peut pas dire que le tricot et les Chiffres et les Lettres, ça soit sa tasse de thé. Et je ne parle même pas de son âge nananère.

    Et dans ce groupe, je lui apprendrais à faire une double augmentation sur côtes 1*1 au tricot.

    Et tout ça, grâce à Katharina, mon idole absolue. Parce que ma môman, elle peut m'apprendre les bases du tricot mais c'est tout. Alors avec elle, une augmentation, c'est un jeté, pis c'est tout. Et du coup, ça fait comme un ptit trou dans le tricot, c'est moche.

    Alors que ça, n'est-ce point magnifique ?

    DSCN3494.JPGEh oui, c'est très BEAU.

    2 doubles augmentations sur le dernier rang de côtes 1*1 qui passent inaperçues comme ça, ça m'émeut.

    J'aime mon talent, j'aime Katharina.

    Je ne sais pas pourquoi Katharina préconise de faire les augmentations sur le dernier rang de côtes et pas le premier rang de jersey, mais je l'écoute.

    Alors forcément, comme ce sont des côtes 1*1, il faut faire des doubles augmentations pour que le motif des côtes soit raccord avec les autres rangs.

     

     

    La technique :

    * Après une maille endroit, on pique avec l'aiguille gauche par devant en dessous du brin horizontal qui sépare la maille endroit qu'on vient de faire et la maille envers qu'on aurait du faire.

    Avec l'aiguille droite, on tricote la nouvelle maille obtenue en maille torse envers. Ce qui veut dire aller chercher le brin arrière par derrière avec l'aiguille droite et le tricoter comme pour une maille envers donc avec le fil qui est devant la maille. *

    Puis, on tricote la maille suivante (qui aurait du être à l'envers) à l'endroit, normalement.

    On refait l'étape comprise entre les astérisques *.

    Puis, on tricote la maille suivante à l'endroit comme prévu.

     

    On obtient donc au-dessus de ce qui était une maille endroit, une maille envers, une maille endroit => une maille endroit, une augmentation torse envers, une maille à l'endroit, une augmentation torse envers, une maille endroit.

    Et on continue en côtes 1*1 comme avant.

    Ca paraît compliqué à lire, mais en fait une fois le tricot dans les mains et avec un peu d'application la première fois, c'est hyper simple.

    Ou sinon, il faut acheter le bouquin de Katharina, il y a des schémas trop trop bien.