Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bain

  • Et pis j'ai froid

    Pendant toute la semaine précédant la naissance de Lapinette, j'ai fait des tests de température. En ouvrant les fenêtres à telle heure, puis à telle heure, etc ... Rien à faire, j'ai réussi à faire descendre sa chambre à 19° pendant 1/2h un jour de pluie option clic-clac tout mouillé sinon ça remontait allègrement à 22°. Tandis que notre salon flirte avec les 23°/24°.

    Et là depuis qu'on est rentrés de la clinique, un temps irlandais s'est installé sur notre village. C'est à dire que notre salon frôle doucement les 21° et la chambre de Lapinette les 20°. Sauf que la salle de bains étant du même côté que sa chambre, elle ne risque pas d'être à 22° comme préconisé dans les bouquins. Alors je fais comment moi quand je la vois se cailler avant et après son bain ?

    D'ailleurs cette histoire de bain, ça commence à me courir sur le haricot. A la maternité, on nettoyait les fesses de bébé, puis on savonnait bébé et hop on le trempait dans le grand lavabo qui était juste à côté du plan à langer. Puis on le ressortait, on l'essuyait sur le plan à langer, soin du nombril, rhabillage, soin des yeux/des oreilles, vitamine D. C'était simple et facile.

    Mais chez nous ? On savonne bébé sur son plan à langer de sa chambre (ce qui implique un gel lavant qui soit suffisamment liquide et mousseux pour être appliqué à sec donc le savon tout con spéciale dédicace à Sophie, ce n'est pas possible) et on la transporte à poil dans la salle de bains qui est à côté mais quand même, on la baigne, on l'enveloppe dans la serviette et retour dans la chambre. C'est casse-couilles. Parce que le transport d'un bébé tout savonneux, ça me fait peur et c'est bien pour ça que c'est son papa qui lui fait tout le temps prendre ses bains. Comme à la maternité, parce que là, c'est juste que je ne tenais pas vraiment debout.

    Et pis notre baignoire, ben elle n'est pas à hauteur d'homme, elle est dans notre baignoire à nous, alors c'est obligé de se taper des lumbagos pour laver bébé ?

    Et notre baignoire (qui fait partie de la campagne de dons organisée à notre insu, je ne savais pas qu'on était un dépôt Emmaüs) est une baignoire "ergonomique". Ah que ça veut dire qu'elle est toute mal gaulée avec des bosses et des creux pour avoir un côté nourrisson et un côté bébé qui tient assis. Et quand t'as un modèle de bébé qui ne rentre dans aucune des catégories, tu fais quoi ? Quand t'as le bébé tout petit tout mignon, tellement petit tellement mignon qu'il nage (et se noie) de tous les côtés ? Tu te fades les bosses et les creux en essayant de tenir un bébé tout glissant ?

    Et pas la peine de dire que ça serait mieux si le plan à langer était dans la salle de bains.

    Nous sommes en LOCATION.

    Ca implique de se les geler quand il y a temps polaire extérieur car nous avons des murs en mousse et du chauffage collectif par le sol qui est éteint en cette période (oui parce qu'en hiver nous on traîne en bikini dans le salon, limite cocotier et caïpirinha) ET ça implique une salle de bains super mal gaulée tout en longueur avec lavabo coincé tout au fond que tu peux rien mettre devant sinon tu peux plus t'en servir.

    Mais on va trouver une solution hein.

    En attendant, j'ai ressorti les chaussettes ET les chaussons.

    DSCN3748.JPG
    Welcome back to "HIVER 1974"