Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bibliothèque

  • De l'air, de l'air, de l'air

    En fait, Valérie Damidot, elle invente rien pour donner l'impression aux gens qu'ils ont un plus grand appart. Déjà elle benne la moitié de ce que les gens ont empilé pendant des années, elle refait la déco en replaçant mieux les meubles et surtout elle filme le changement avant que les gens remettent toutes leurs merdes dans l'appart.

    Moi, je trie régulièrement mes merdes, je re-range les placards régulièrement, et pour le moment je suis fière que dans cet appartement pour un an et demi d'habitation, il reste encore plein de place dans les placards ou le dressing.

    Il y a quelques mois, on a changé le lit. On est passé d'un lit pourri Ikea de 2m10 de long (parce que la tête de lit faisait 10 cm de large) avec des coins carrés et plein de poussière qui se logeait en dessous à un lit génial Conforama en pin massif d'1,95m de long avec des tiroirs donc un lit en forme de coffre ce qui veut dire zéro poussière à faire en-dessous. Mouahah. Je l'aime mon lit. Du coup, il est plus stable, plus confortable, et il prend moins de place.

    Donc on se cogne moins les genoux ou les tibias dans les coins en allant faire pipi la nuit, c'est TROP bien.

    Ce matin, j'ai dégagé une bibliothèque du couloir qui mène de ma chambre aux toilettes. Une bibliothèque qui traînait là avec des merdes depuis un an en attendant je ne sais pas trop quoi. Ah si, avant on l'avait stockée dans la chambre de Mabroukhe, mais quand on a voulu la repeindre, la bibliothèque s'est retrouvée dans le couloir. Et c'était chiant de réfléchir à ne pas se cogner en passant.

    Maintenant, je peux filer aux toilettes en ayant plein de place pour négocier mon virage de couloir. C'est TROP bien.

    Sauf qu'en ce moment, le Biscotte enduit le plafond de l'entrée alors on a calé le porte manteaux dans la porte du salon. Du coup, quand j'ai voulu porter la caisse de linge sale dans la cuisine, j'ai oublié qu'il n'y avait plus assez de place pour un porte manteaux, un énorme bide et une caisse de linge sale.

    Alors j'ai cogné dans le chambranle de la porte avec ma caisse, qui, cette salope, m'a explosé le bide et le nichon droit. Et ça fait SUPER mal. J'ai un gros trait rouge sur le bide (j'y peux rien si mon débardeur est trop court), la pauvre Mabroukhe a été choquée, elle a arrêté de danser la samba pendant au moins 2 minutes (c'est son genou qui a pris le coup, enfin derrière ma peau, mes muscles intérins et mon liquide amniotique) et moi j'ai hurlé à la mort TOUTE seule et ABANDONNEE pendant au moins deux minutes aussi.

    Et le linge sale n'est toujours pas arrivé à la cuisine. Chou-fleur.