Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bises

  • Si je ne postais pas

    Vois-tu, c'est que j'étais inquiète.

    Pour un tas de choses bien évidemment, j'ai tendance à ne pas faire les choses à moitié.

    Mais aussi pour une toute petite chose qui prenait toute son importance.

    Et la sentence est tombée aujourd'hui.

    Gingko a accouché d'une merveilleuse petite Astrid.

    Et mon coeur s'emplit de joie.

    Sa première fille fut intimement connectée à ma première fille.

    Sa deuxième fille me fit l'effet de revivre la naissance de ma deuxième fille.

    Je ne l'ai jamais vu Gingko. C'est ça la magie du web.

    C'est d'avoir de l'empathie pour un petit bout de femme à des centaines de km de moi, d'être heureuse pour elle, parce que je crois que pour ça, on se comprend.

    Je suis tellement heureuse pour toi, Gingko.

    Un jour, nos filles se verront, je l'espère ;-)