Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bjb

  • Le mercredi, c'est trop petit

    Et une note spéciale pour Gingko qui aura de la lecture.

    Comme je le disais hier, le mardi c'est pourri. Et je suis super fatiguée.

    Ca n'a pas loupé. A 19h10, j'étais chez moi, je jouais avec la Lapinette. A 19h30, j'étais dans mon lit, endormie.

    A 1h40, je me réveillais, je zonais à la salle de bains pour décoller les lentilles et me désaper. Et je repartais aussi sec dans mon lit.

    A 8h45, je me levais fraîche et pimpante. Entre temps, la Lapinette avait pris son bain avec son papa, son bib avec son papa, avait dormi sans broncher, avait pleuré à 4h30 du mat parce qu'elle était sur le ventre, avait été remise dans le bon sens par son papa, s'était réveillé à 7h10, avait pris son bib avec son papa et était rendormie.

    Bravo la maman opérationnelle.

    Donc comme tous les mercredis matin où je suis à peu près réveillée, j'ai voulu emmener la Lapinette à la piscine. Oui, bon, elle a une rhino, mais sinon j'arriverais jamais à entamer mon paquet de couches de piscine pour les moins de 7 kilos et elle en fait 6,5. Donc, comme d'habitude, j'ai re-confirmé qu'il n'y avait qu'une seule piscine de Paris ouverte le mercredi matin et qui était "dans mon coin", qu'il me fallait théoriquement 30 minutes selon Google maps pour m'y rendre, que Sytadin disait que c'était tout bouché et qu'il me faudrait une heure.

    J'ai donc, comme d'habitude, abandonné.

    Alors j'ai réfléchi à ma to-do list longue comme la muraille de Chine qu'on aurait prolongé jusqu'en Australie, et j'ai lancé une lessive adulte. J'ai pris mon ptit déj au nutella, et la Lapinette s'est réveillée. Je me suis rappelée qu'on devait rendre des DVD à la bibliothèque et que je devais acheter des trucs inachetables par un mec au supermarché (éponges, lessives, adoucissants, guigoz, ....).

    A 11h30, on était rentrées. A 11h45, la Lapinette a commencé à pleurer et hurler ou dans l'autre sens, je ne sais plus bien. Il est donc formellement possible de manger intégralement un petit pot de printanière de légumes Blédina tout en hurlant et pleurant, c'est testé et approuvé.

    A 12h15, la Lapinette a arrêté de pleurer et hurler quand je lui ai enfourné le bib dans le bec.

    12h45, la Lapinette a roté, elle est couché et elle dort :)

    Et mon repas d'hier soir concocté tout spécialement par le Biscotte est dans le four et attend d'être dégusté.

    Et oui, pour un mercredi midi, je vais manger, c'est extraordinaire.

    J'ai même pendu la 1ère lessive de ce matin, et j'ai relancé une 2ème lessive. Le bac à linge sale adulte est donc maintenant rempli à ras bord mais ne déborde plus, on progresse, on progresse.

    Je décide donc que j'ai quand même vachement bien rentabilisé mon mercredi pour une fois et que je vais pouvoir glander jusqu'à la fin de l'aprem.

    Frédérique, je pense beaucoup à toi, mais j'ai un problème pathologique avec le courrier. J'ai beau avoir découpé le problème dans tous les sens, j'ai décortiqué les étapes :

    - récupérer ton adresse DONE

    - découper le tissu (le trouver déjà et retrouver la taille qu'il faut)

    - le mettre dans une enveloppe

    - écrire l'adresse, ça c'est pas dur

    - écrire un mot pour Gingko, là faut réfléchir et je suis une jeune maman en 4/5 alors c'est TRES dur selon mes patrons

    - fermer l'enveloppe (je pense que j'y arriverais)

    - acheter des timbres (AHEM, c'est là que le bât blesse)

    - penser à mettre l'enveloppe dans une boîte à lettres.

    Tu vois, on n'est pas rendu comme on disait en Brittonie du Sud, mais j'ai bon espoir de m'y mettre avant que Gingko accouche voir un peu plus longtemps avant pour ne pas pourrir ton planning. Mais c'est souligné sur ma TO DO list !