Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

blogueuse

  • Voyeurisme

    L'autre jour, j'assistais à une "opé blogueuse". En tant que simple invitée et non en tant que blogueuse rémunérée pour ma présence et mon compte rendu. Je ne désire pas monétiser ce blog pour les mêmes raisons qui font que regarder ce petit monde en tant qu'extérieur est fascinant. Ne pas y appartenir, juste regarder. Mon côté voyeur, peut-être.

    Un peu comme quand je suis client mystère, je joue le jeu, j'observe, je note, et là par contre je suis payée pour en faire un compte rendu.

    Mais là c'était juste pour mon fun personnel. Du marketing, j'en ai fait, je l'ai quitté par dégoût et écoeurement, et comme un vieil amant que l'on vient retrouver pour se rendre compte que non décidément on a vraiment bien fait de le quitter.

    Le produit que l'on nous a présenté n'a que somme toute très peu d'importance. L'intégrer dans une visite pompeuse de locaux d'entreprise est une démarche originale. Mon côté syndicaliste refoulée s'est très peu ému de la présence de fauteuils massants, fruits en libre service, table de ping pong, etc ... Car tout ce qu'une entreprise peut donner d'un côté, elle ne le donnera pas par ailleurs. Surtout quand l'entreprise ne fait pas ça par simple misanthropie mais juste pour gagner le concours de l'entreprise où il fait le mieux travailler. Qu'on me sorte la politique RH et on en re-discute.

    Mais une "opé blogueuse", c'est quoi ?

    C'est quand une entreprise veut faire connaître son produit alors elle paie une boîte de communicassion qui lui suggère d'inviter des blogueuses de divers horizons pour qu'elles en parlent sur leur blog afin qu'un éventail assez large de lecteurs de blog soient soumis à un discours non marketé, orienté mais non marketé.

    Pour que ça coûte moins cher, il suffit d'inviter 5 ou 6 blogueuses (que l'on paie) et de leur dire d'inviter quelques lectrices avec elle gratos. Double avantage, ça permet aux blogueuses payées d'avoir chacune son fan-club et même si il y aura un phénomène de groupe, il y aura au moins une "ambiance".

    Donc à ce moment-là, on assiste à une assistante de communicassion toute stressée telle un berger voulant rassembler des moutons rebelles et les présenter au chef de l'exploitation. Une fois que tout ce beau monde est rassemblé au lieu dit, c'est au tour du pauvre assistant marketing d'animer ce petit groupe. Telles des touristes japonaises devant la tour Eiffel, c'est à celle qui sortira son plus gros appareil photo pour prendre la photo qui tue.

    Ensuite, on nourrit le troupeau et on essaie de lui parler du produit de la façon la plus ludique qui soit, rame à contre-courant dans un ouragan de femelles en rût.

    De celle qui s'en cogne parce qu'elle est payée pour ça, de celle qui veut gagner le plus de cadeaux, de celle qui croyait que le truc avait un rapport avec son blog mais pas du tout, de celle qui n'est là que pour rencontrer sa blogueuse préférée, de celle qui est là pour essayer de rentrer dans le cercle très fermé des blogueuses payées pour être là, de celles qui sont là pour se taper une discut' entre copines, de celles qui vont vouloir poser les questions les plus intéressantes possibles, de celles qui vont se moquer de leurs questions pourraves, de celles qui vont baver sur l'autre, sur son blog, sur sa tenue, sur les il-paraît-que, ....

    En deux heures, t'es nourrie, tu découvres des gens, une entreprise/un produit/une démarche marketing, et t'as le best of de Secret Story Academy sous tes yeux.

    Pour ceux et celles qui se poseraient encore la question, non, décidément non, je ne bosse pas dans la communicassion.

  • Et toi, ça gazouille ?

    Le Cerveau : Fuck.

    La Conscience : Fuck.

    Le Corps : Fuck.

    Tous, éberlués : Fuck, fuck, fuck ? Okayyyyyyy, let's dance.

    WCViolette.jpg

    Non, il n'y a pas de cuvette derrière ...

    piedViolette.jpg

    Oh, salut, cousin Machin !

    Open Toe Violette pour André, jean Levi's 572 Taille 28/32, T-shirt ptite fille rousse qui bute un réveil Pimkie, veste Mango, soutif Passionata, string H&M, bagues Histoire d'Or, boucles d'oreille (ah bon on les voit pas) Ted Lapidus

    droitViolette.JPG
    Expo plein sud
    paireViolette.JPG
    Vise un peu le nouveau cabas Fleur Lamarthe là derrière, à ne pas confondre avec un sac Labernadette, ah ah.
  • Dilemme du vendredi

    Je trouve qu'on cause un peu trop sérieux sur ce blog ces temps-ci, boules de geisha, drogues, alcool et tutti quanti (j'ai pas de musique sur mon scooter alors le rock'n'roll c'est dur) alors on va parler fèshionne attitioude. Fringues et godasses en somme. Le sujet étant posé, les filles peuvent rester.

    Des fois, j'ai des obsessions. Genre je voulais des chaussures roses, j'ai cherché des mois durant, et maintenant je les ai mes Buffalo. Je voulais une veste blanche ouh là depuis plus d'un an, ça y est, je l'ai, Mango la semaine dernière, j'adore.

    Et là, ça fait plus d'un an que je veux des chaussures bleues. Oui parce que je ne suis pas trop chaussures multicolores. En fait, globalement, je suis plutôt pro-unie rapport à ma couleur de cheveux qui est une vraie couleur donc sur qui il faut compter dessus lors de l'habillement.

    127.jpg

    Océane, tu n'as pas rêvé, c'est bien du champagne, j'avais mariage il y a quelques semaines.

    Revenons-en aux chaussures bleues. Forcément, il faut du talon (je suis minuscule sinon) car j'ai les cheveux très plats, ça n'aide pas à tricher sur la taille. Et vu que ce sera de jolies chaussures, ce sera un modèle plutôt escarpin. Je cherche donc depuis longtemps et rien.

    La semaine dernière, je tournoyais au Printemps du SFE et j'ai vu ce petit modèle.

    chaussure-bleu-%C3%A9lectrique.JPGchaussures-andr%C3%A9-blogueuses.JPGchaussure-%C3%A0-plateau.JPG

     

     

     

     

     

     

    Le dernière photo, c'est juste pour que vous mesuriez le talon et la forme exacte de la pompe. Evidemment, que je ne les désire pas en orange, t'as vu la couleur de mes cheveux ? On va me prendre pour un panneau de signalisation de travaux !

    Bon là, se posent quelques petits soucis.

    1. On appelle cela des chaussures open-toe. Pour les néophytes en godasse, ça veut dire que l'orteil est à l'air, traduction littérale made by my brain, it's not brilliant, Brian. Or, jusqu'à il y a 4-5, je développais un complexe de l'orteil à l'air. Mes orteils étant moches, surtout le gros gauche, et les petits étant vraiment trop petits qu'on croit qu'ils n'existent pas, je ne me baladais pas les orteils à l'air même pendant la canicule. Puis, un jour, j'ai pété mon frein de roller, j'avais pas de pompes dans mon sac, j'ai acheté une paire de tongs à 5€ et je me suis convaincue que plus de la moitié de la planète avait des orteils voire des pieds voire un corps plus moches que les miens.

    Et au mariage susnommé, j'ai découvert que la moitié des nanas étaient aussi réfractaires à l'idée de l'orteil libéré, et je me suis sentie free as a bird tellement j'étais décomplexée of my mind, j'veux dire, moi j'ose montrer mes orteils, vive l'open-toe.

    2. Ces chaussures font partie d'une collection André qui s'appelle "Quand les blogueuses s'en mêlent". Lolons un coup. En résumé, pour celui qui ne suit pas du tout la blogosphérie féminine, y a 6 filles qui ont des blogs à qui André a autorisé à créer des godasses à grand renfort de buzz et youpla boum. En gros résumé personnel, y a 3 modèles qui sont moches voire très moches, 1 modèle qui n'est pas original, 1 modèle qui est cool mais il a un défaut rédibitoire pour moi, et puis il y a le modèle présenté ci-dessus.

    Moi, ça me pose un problème de participer à tout ce buzz blogosphérique, de me sentir une victime de la pub outrancière, de passer pour la fan de blogueries futiles, de faire partie d'une communauté de pintades avides de leurs idoles virtuelles prête à acheter une paire de pompes assez chère juste pour dire qu'elles les ont ?

    Pourquoi cette paire de pompes est la seule qui me plaît et qui soit faite par la seule blogueuse que je lis dans la bande de "créatrices" ?

    D'un autre côté, pourquoi me priverais-je d'acheter une paire de pompes qui me plaît vraiment alors que ça fait plus d'un an que j'en cherche une comme ça ?

    Le vie est une vraie jungle, je vais demander son avis à George (de la jungle), humour du vendredi !