Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

boules de geisha

  • Trop de choses pour trop de monde

    Le Cerveau et le Corps avaient besoin de temps. La Conscience a grondé. Le Cerveau et le Corps lui ont dit "Ta gueule". Et la Lapinette est partie coucher. Il restait deux heures pour cuisiner un cake banane-choco et une tarte au chèvre, et prendre une douche. La Lapinette s'est réveillée juste avant midi. Le Cerveau et le Corps voulaient aller la chercher. La Conscience leur a dit "Vos gueules, faut que je me drogue". La Lapinette a attendu dans son lit.

    Quelques heures plus tard, le Cerveau a rassemblé quelques affaires, la Conscience a couiné, le Corps a dit pourquoi pas, et tout le monde est parti à la Poste. Tout le monde était content, le Cerveau pour l'inénarrable exploit d'acheter des timbres, retirer un colis, envoyer une lettre en Allemagne et une autre pour le GPS, la Conscience pour la drogue et le Corps pour la marche à pied. La Lapinette était aussi très contente dans sa poussette à faire coucou à tout ce qui passe.

    Une fois la Lapinette repue et dans son lit, le Cerveau a décidé de se cultiver et de faire travailler le Corps qui a dit chouette une nouvelle expérience. La Conscience dormait, il fallait en profiter. L'objet du délit fut donc introduit dans le hall d'entrée. Non sans mal, c'est que le colis est légèrement encombrant ou que le Corps possède un petit vestibule. Le Cerveau analysa l'expérience comme la présence d'un tampon maxi-plus, chose inhabituelle puisque déjà le normal suffit amplement, et chose pas douloureuse mais pas forcément agréable. Deux heures plus tard, tout le monde était blasé, le Corps s'était activé normalement, rangé du linge, téléphoné, marché et même sautillé dans l'appartement, mais rien ne se faisait sentir. Le Cerveau et le Corps décidèrent l'extraction. Le Cerveau gueula contre cette connerie de fil en caoutchouc élastique et le Corps gueula sur la taille du colis totalement inapproprié à la fermeté de son périné. La Conscience se trouva rassuré d'avoir accouché par césarienne car l'éventualité d'une épisiotomie fut évoquée pour l'extraction de l'objet du jour, ce à quoi le Corps fit un effort pour éviter cet extrême.

    Le Corps et le Cerveau était bien mort, la Conscience ramena sa face en rappelant qu'il n'y avait plus de petit pot de souper pour bébé. La Conscience décida seule de faire à bouffer à la Lapinette. Elle prit de la semoule, mit dans une boîte, recouvra d'eau, ferma la boîte, et mit le tout au micro ondes 3 minutes. La boîte explosa. La Conscience récupéra la semoule restante dans la boîte. La Conscience fit décongeler une boîte de petits pois mixés du temps où elle avait essayé de faire des bib de lait-légumes au début de la diversification. 2 minutes au micro ondes, la boîte explosa, la Conscience récupéra le reste des petits pois qu'elle intégra avec la semoule dans le bol du mixeur. 4 cuillerées de lait infantile, elle fit tourner le mixeur omettant de mettre le couvercle étanche. Il resta 2/3 de petit pot d'une jolie couleur vert clair. La Lapinette a tout mangé. La Conscience et la Lapinette ont applaudi.

    Tout le monde étant bien fatigué, repu et drogué, ils partirent tranquillement se coucher laissant l'étendue des dégâts au Biscotte. Car les absents ont toujours tort.