Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

célibataires

  • Je l'avais dit

    Que septembre serait moisi.

    Bon je me suis pété le dos. A une semaine du déménagement, top cool. Je vais donc faire un baptême ostéopathique, on verra ce que ça donne. Je reste sceptique.

    La Lapinette a recommencé ses rhino-otites habituelles. La sentence est tombée. Elle doit passer à l'hosto enlever les végétations et poser des yoyos. Je sais que c'est pour son bien. Mais bon, j'aime pas trop qu'on fasse du mal à ma Lapinette. En plus, elle va devoir s'absenter de la crèche, donc il faut faire venir la MC pour la garder. Et puis, elle va être privée de piscine pendant des mois. C'est la loose.

    Je crois aussi que Secret Story s'essoufle. On voit trop tout ce que la production manigance. Mais ce qui est formidable, c'est que les habitants continuent à tout se mettre sur le dos alors qu'ils ne sont que des pantins. Et puis, moi, un mariage au bout de deux mois, ça ne me choque pas plus que ça. Les BP se sont bien mariés au bout de 3 mois. Et le Biscotte et moi-même avons bien habité ensemble au bout de 3 semaines.

    D'ailleurs ça m'énerve bien tous ces gens qui croient qu'il faut attendre pour être sûr. Dans la vie, on est sûr de rien, alors pourquoi attendre au risque de se perdre et de perdre du temps ? Surtout qu'à force d'attendre, on se rendra compte qu'on a plus le temps, alors on se dépêchera et c'est sans doute là qu'on fera des conneries. Alors ouais un bébé avec quelqu'un qu'on connait depuis peu, ben du moment qu'il est élevé correctement avec de l'amour, il sera autant heureux qu'un bébé qui naît après des années de tergiversation pour finir par voir ses parents se déchirer, être malheureux et se séparer comme tout bon couple du 21ème siècle où l'espérance de vie atteint les 80 balais.

    Enfin ce que j'en dis, c'est qu'il faut arrêter de se prendre la tête. A entendre quotidiennement tous ces trentenaires célibataires qui tournent autour de moi, à croire que je ne connais que ça, qui rédigent limite un cahier des charges de l'être qui aura un jour la chance de vivre avec eux, ça me fait bien rire. Faut redescendre sur terre. Si tu testes pas, tu ne peux pas jauger la marchandise. Alors oui, des fois, et bien souvent ça fait mal. Mais n'est-ce pas dans la douleur qu'on avance ?

    En spécial dédicace à Mamour, le prochain qui parle de future grossesse et encore plus de seconde grossesse (laisse moi rire jaune), j'y éclate sa djeule à coups de bistouri et d'amygdales crevées. Ce n'est pas parce que j'achète un appart, un 3/4 pièces de surcroît, qu'il faut croire que je vais retirer mon stérilet fissa. Faudrait pas déconner trop souvent.

    Pour finir, j'ai peut être passé l'âge d'être rancunière à mort, mais j'ai aussi passé l'âge de me faire poser des lapins. J'adore le lapin, en gibelotte surtout, mais se geler les miches sur une terrasse pendant 3/4h quand t'as 20 ans, finalement c'est l'apprentissage de la vie. Quand t'as 30 ans et un ptit bébé de 16 mois avec toi, j'aimerais qu'elle attende avant d'apprendre la vie. Surtout quand elle vient de se taper une heure d'aire de jeux en région parisienne où les parents sont plus mal élevés que les gosses, et que les gosses la rejettent car elle est trop petite et qu'elle parle pas. Mais c'est surtout la faute des parents qui éduquent (là je ne suis pas bien sûre du terme) à coup de les bébés sont des objets, on les caresse et on leur fait des bisous et on les casse pas, parce que c'est fragile, alors du coup on ne joue pas avec. Je suppute même que ses mêmes parents enferment leurs gosses jusque deux ans, pour ensuite les lâcher en liberté assoiffés de conneries et de méchanceté. Genre à 16 mois, t'as pas le droit de faire du toboggan. Trop dangereux, tu parles.

    Menfin octobre sera aussi pourri puisque l'opération de Lapinette sera en début de mois. Et une grosse pensée envers Carcajou et sa maman.

  • Célibataires

    sp_24309_g.jpg Comment dire ?

    J'étais fatiguée.

    J'avais mal mangé au bistrot des théâtres en face (pâtes mal cuites, sauce bizarre, j'ai l'estomac fragile).

    Nous étions au 1er rang, chauffage dans les mollets, jambes lourdes direct.

    J'avais une envie dingue d'aller poser mes pieds sur la scène mais je me suis doutée que ça ne se faisait pas.

    Le siège était très inconfortable.

    C'était .... euh .... à chier ?

    Bon Biscotte a rigolé.

    Il paraît que c'est tiré d'un bouquin, je dirais certainement un super mauvais remake de chick-litt empreinte de Mars et Vénus.

    C'est une catastrophe.

    Christian Charmetant y met de la volonté.

    Catherine Jacob surjoue.

    Ah sinon, il y a une scène dans le noir. C'est la meilleure. On ne voit pas les mimiques surjouées de Catherine Jacob, on peut fermer les yeux pour essayer de pioncer un peu.

    Bon, à vrai dire, je n'ai même pas décoché un sourire de la pièce.

    Même à la fin, j'étais tellement circonspecte que j'ai failli oublier qu'il fallait applaudir.

    Apparemment, je n'y ai pas mis beaucoup d'enthousiasme, les B&Bs étaient morts de rire.

    Ceci dit, la moyenne d'âge du public possédait la carte senior plus sans souci.

    Ceci expliquant peut-être cela.