Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cafpi

  • Vendredi, ça en chie

    Tout ça, c'est la faute de Titi.

    L'autre jour, dans les comms, elle nous parlait de malheur avec son lémurien. Et donc, par voie de conséquence, et pas les voies impénétrables du world wild web, la Lapinette a chopé la gastro mit fièvre qui ne descend pas.

    Hier matin, on a bien tenté de la fourguer à la crèche en spécifiant qu'elle s'était légèrement réveillée dans son vomi le matin même mais wait and see. Je n'étais pas arrivée au boulot que j'avais déjà un message de la directrice me demandant de me rappliquer fissa récupérer le petit bébé geignard tout fiévreux, gerbeux, et chieux.

    J'ai donc passé une magnifique après-midi de jeudi dans la merde. Et le Biscotte d'assurer aujourd'hui.

    Comme ça ne passe toujours pas, on va voir Mamour demain.

    En éclair, puisqu'après, j'ai PTH.

    L'après-midi, on devait avoir Elephant Rose, mais comme on a vu un super courtier mercredi soir, y en a plus besoin et ça m'arrange vraiment.

    La proposition d'achat de l'appartement a été envoyée et vous êtes priés de croiser tous vos doigts pour qu'elle soit acceptée.

    En attendant, moi j'ai rdv avec mon manne à d'jeure cet aprem, je suis horriblement stressée alors que je sais d'avance que je n'aurais pas d'augmentation. Les voies internes de mon cerveau sont impénétrables. Et ça me lourde grave.

    Et à la place, je voudrais vraiment être chez moi à m'occuper de la Lapinette toute malade.

    Sniff.