Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cardy

  • Le froid est reviendu

    Nous, on l'a su parce que l'autre jour, Lapinette nous a réveillé en pleine nuit. Et ça, ce n'est pas du tout prévu dans mon cycle de sommeil.

    J'étais tranquillement en train de rêver que j'avais mon concessionnaire honda au bout du fil et qu'il réussissait à me trouver un rendez-vous dans la semaine. J'avais du mal à en croire mes oreilles parce que d'une évidemment ça relève du fantasme absolu (nous sommes fin août, je le rappelle, à toutes fins utiles) et que de deux, la Lapinette braillait derrière, ce qui malheureusement était bien la réalité.

    Chose que le Biscotte après s'être levé et allé regarder l'heure dans le salon m'a bruyamment confirmé pour me réveiller car dixit "c'est encore la nuit donc c'est à toi de te lever parce que moi je bosse".

    J'ai tenté de négocier dans un demi sommeil, je voulais encore croire un peu à mon rendez-vous chez Honda, en disant qu'il était manifestement lui, déjà réveillé et debout.

    Ce mufle a refusé les arguments en arguant à son tour qu'il se recouchait et qu'il se rendormait.

    Soit.

    Je suis donc allée gronder la Lapinette comme quoi ce ne sont pas des manières d'hurler à une heure pareille. Je lui ai filé 30 ml d'eau car 4h du matin n'est pas une heure non plus pour quémander un bib de lait. Et je l'ai recouchée et suis partie essayer de retrouver mon rêve.

    Peine perdue puisque le Biscotte pas du tout endormi trouve le moyen de me dire que j'aurais dû lui filer un bib de lait ce à quoi j'ai répondu puisque je commençais à me réveiller d'un très mauvais poil qu'il n'avait qu'à le faire puisqu'il sait bien mieux que moi ce qu'il faut faire. Et la Lapinette de se remettre à hurler histoire d'appuyer les dires de son père.

    Le réveil était consommé, je suis repartie gronder la Lapinette, lui ai enfourné un bib de lait qu'elle n'a évidemment pas bu, bien entendu. Je l'ai déculotté, tenu les pattes en l'air et oh, est sorti ce qui devait sortir. Et c'est là que je me suis rendue compte qu'elle avait les pieds gelés dans son pyj. Les mains aussi étaient froides.

    Mais comme ça bougeait encore, j'ai juste rajouté une gigoteuse et la Lapinette a bien daigné re-dormir.

    Et moi, je n'ai pas eu de rendez-vous chez Honda.

    Par contre, je suis passée chez Cardy et je me suis faite engueulé sur l'état pitoyable d'entretien de ma moto, "Mais, madame, votre pot est dégueulasse", "oui, monsieur, enchainez deux grossesses et dites moi si pendant ce temps, vous trouver le courage d'aller, 3 étages plus bas sans ascenseur, polishé le pot d'une moto que vous ne pouvez même pas utilisé, connard". Ce cher monsieur a aussi estimé que mon guidon était de travers, ce que je ne vois pas moi, mais bon. Donc, c'est là que j'ai appris que le Biscotte s'est fait rentré dedans en marche arrière par un abruti de connard de conducteur de camionnette qui sont des dangers publics et qui reculent toujours comme s'ils étaient tous seuls au monde, bande d'empaffés de chou fleur.

    Mais l'important est de savoir que non mes plaquettes ne sont pas encore usées même si mon liquide de frein est dégueu et au niveau le plus bas et qu'il faudra quand même que j'obtienne un rdv chez Honda.

    Sur ce, je vais m'acheter une nouvelle moto. Honda, toujours ;-)