Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

carton

  • Septembre sera, ou pas

    En répondant aux comms hier soir, je regardais ce calendrier tout blanc en haut à droite, celui qui signifiait que je n'avais rien posté au mois de septembre.

    Quand est venu le 1er septembre, la 1ère chose que je me suis dite c'est que chic les inscriptions pour les écoles d'EJE allaient être ouvertes. Forcément, leurs sites n'étaient pas à jour alors j'ai passé ma journée à trépigner derrière des standards téléphoniques essayant vainement d'obtenir quelqu'un qui m'expliquerait pourquoi leur f***ing site n'était pas à jour alors qu'on était le 1er septembre.

    Après, je les ai assommé de mails, puis vers le 3 septembre j'ai commencé à recevoir des liens pour télécharger des dossiers.

    En même temps, j'essayais de m'inscrire à la fac de psycho (un jour, mon prince viendraaaaaaaaa), et je recevrais une offre de crédit que je me devais de conserver précieusement 10 jours chez moi avant de la renvoyer.

    J'ai donc déclaré que septembre serait administratif.

    Puis, j'ai décidé de m'atteler à la déco carton de l'appartement. J'ai réussi à extorquer 12 cartons à la FPS que JE lui avais prêtés pour son déménagement. Il lui en reste trois que je compte bien aller vider fissa chez elle pour les récupérer. Puis, j'en ai extorqué 12 autres à mon entreprise qu'il faudrait que je m'attèle à remplir.

    J'ai déclaré que septembre serait le mois du rangement.

    Dans tout ça, la Lapinette a fini par définitivement casser la charnière du hublot de machine à laver à force de jouer avec. Cela ne m'empêche pas de faire des machines encore heureux, mais il faudrait quand même en racheter une autre et aussi la clé étoilée qui permet de la fixer.

    J'ai déclaré que septembre serait chiant.

    Sans compter que c'est le mois des anniversaires, je vais forcément en oublier un, que j'essaie aussi d'organiser un déménagement un peu funky à base de brunch et de crémaillère, plus on est de fous, plus on rit et moins on a de cartons à porter, mais visiblement le concept a du mal à être intégré auprès des invités.

    J'ai déclaré que septembre devrait se finir assez rapidement parce que j'en ai déjà assez.