Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chiante

  • Celui qui dit "comme sa mère" sort tout de suite

    Voyez-vous, je disais, il y a peu (hier ou avant-hier en gros) que la Lapinette s'était réveillée 4 fois dans la nuit de façon inexpliquée et que surtout elle l'avait fait savoir de manière stridente.

    Parce que bon si elle se réveille mais qu'elle le fait en silence, moi, je m'en fous hein.

    Ce n'était que le début.

    Hier, donc, j'ai passé un peu de temps à la crèche pour observer tout ce beau monde. Et j'ai remarqué que la petite fille de 3 jours de plus que Lapinette, appellons la P3J par exemple, non seulement rampait déjà, mais en plus se mettait déjà debout en escaladant un transat.

    Alors que la Lapinette, à part passer sur le ventre et se mettre à rouspéter 1/4h plus tard, au niveau déplacement, c'est queudchi.

    Alors, je me suis dit que ce n'était pas grave car la Lapinette était une intellectuelle. En effet, elle nous abreuve de son langage hyper évolué au quotidien à base de babadadatata et que la P3J ne dit rien du tout.

    Puisque la Lapinette est par conséquent une intellectuelle, j'ai donc tenté de lui faire faire un puzzle pour les plus de 12 mois. A part taper dessus, elle n'a absolument pas réussi à lui tourner les pièces. Je n'étais pas découragée, j'ai pris son ballon qui a des trous de différentes formes et je lui ai donné une des pièces qui rentre dans la forme en lui montrant même le trou où ça allait dedans. C'est un jeu spécifié pour les plus de 6 mois. Bon, ben non, seulement elle n'a pas voulu rentrer une seule pièce dans le ballon, mais dès que j'en mettais une, limite elle chialait parce qu'elle ne pouvait plus jouer avec cette pièce là. Par contre, j'ai fait une vidéo étonnante, où la Lapinette assise dribble avec le ballon. En effet, la Lapinette n'a pas compris que les pieds c'est pour marcher, ce n'est pas pour jouer avec les objets comme les mains.

    J'étais désespérée.

    Ce matin, à 9h, le Biscotte m'a saquée pour lui filer à bouffer. Puis, je l'ai mise à jouer toute seule pendant que je re-dormais. Et voilà que je chouine au bout d'1/4h parce que je suis sur le ventre et que je sais pas avancer. Je l'ai rapatrié dans son lit puisqu'elle n'était pas contente. V'là qu'à 11h du mat, elle se remet à chouiner, ouin ouin. Putain, je la relève, je la mets à jouer dans son parc. Et même cirque, vlà que je me mets à chouiner 1/4h plus tard.

    Et moi, quand chui malade, chui pas patiente, et j'ai pas du tout envie qu'on me fasse ch... enfin qu'on m'ennuie quoi.

    Bon, 11h30, je la mets dans le lit à côté de moi, on fait ababa toutes les deux, c'est rigolo tout va bien. C'est pas de tout ça, mais à 12H, c'est l'heure du nutella. Je la remets à jouer par terre, genre vas-y ma fille, exprime tous tes talents de ver de terre et essaie d'avancer n'importe où, quand tu te piqueras sur le yucca, c'est que t'auras parcouru 2 mètres et que t'auras compris que ça fait mal donc il faut pas y toucher.

    Je mange donc mon nutella en regardant ses exploits, que dalle, au bout de 10 minutes, le regard de la désespérée sur le ventre et le bruit insupportable du ouin-ouin.

    Je finis mon nutella, je la pose sur sa chaise haute, et ouin-ouin, je vais faire chauffer le ptit pot de carottes, OUIN OUIN, elle engloutit le ptit pot de carottes en silence. OUF. Je lui dis : c'est bien Lapinette, maintenant je vais préparer ton bib. A peine j'ai quitté la pièce que ça recommence, OUIN OUIN, genre j'ai connu la guerre en Somalie, je vais crever la dalle tout de suite. Je la regarde : "Oh, mais ça va pas bien dans ta ptite tête, depuis quand on t'a jamais filé à bouffer nan mé ?"

    Elle commence son bib, qu'elle se frotte les yeux genre chui fatiguée. Oh, je lui dis, maintenant que t'as voulu bouffer ton bib, tu le finis. Ce qu'elle fait en essayant de me griffer la joue, y a des jours où je me demande si un chaton ça serait pas moins fatigant tiens.

    Bib fini, re ouin-ouin, je lui explique que là il faut faire un rot donc je commence à faire bababababa, parler ça fait roter, elle enchaîne, elle rote. On part changer la couche et à peine je la pose dans son lit et re ouin ouin.

    Musique, peluche, ça fait 20 minutes, elle discute toujours toute seule, des fois le son monte mais j'en peux plus.

     

    CHIANTE.

    Sympa le cadal d'anniv de la gamine. Dire qu'avant on me disait que c'était une bonne pâte et que je répondais que tous les gamins devraient être comme ça.