Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cinéma

  • Le jeudi, c'est presque fini

    Que finalement, hier aprem, j'ai tenté la pistoche de banlieue juste à côté de chez moi. J'ai raqué (cher) mais force est de constater que ça valait le coup. Une cabine handicapé ET avec table à langer. Des vestiaires en bon état et qui ne sentent pas mauvais. Pareil pour les douches.

    Et une grande piscine bien agréable.

    Comme quoi, la banlieue de no man's land peut regorger d'exceptions. Va juste falloir m'expliquer comment les habitants des tour HLM arrivent à se payer la pistoche à ce tarif-là. Ou c'est peut-être pour ça que la piscine était plutôt vide ...

    C'est là que je me dis que tous ces gens qui disent que ça coûte cher de vivre à Paris, c'est extrêmement de mauvaise foi. Certes, les loyers sont chers. Mis à part ça, l'offre de loisirs culturels et sportifs est hors du commun et à portée de n'importe quelle bourse. Et la carte de métro est du coup beaucoup moins chère qu'en banlieue. Banlieue où tu raques tout et où l'offre de loisirs est réduite à sa plus simple expression.

    En tout cas, ce petit moment de baignade avec ma Lapinette, c'était vraiment génial. Pour moi. Elle, visiblement, ça lui a plu et en plus ça l'a fait pioncé deux heures d'affilée ensuite. Mais moi, c'est vraiment incomparable d'avoir un moment comme ça, juste toutes les deux à barboter ensemble. J'ai adoré.

    J'ai même enchaîné avec de la Wii Fit Plus, mangé des crevettes et partie au ciné.

    Y a quand même un hic, je fonds comme neige au soleil au niveau des kilos (56 qu'elle a dit la balance hier), mais je suis toujours aussi flasque. Le problème vient juste des 4 jeans achetés y a 4 mois d'un moment de désespoir et je n'ai plus qu'un seul jean de rescue taille 36. La vie est trop dure.

    Et tu le crois que mon jean préféré depuis 5 ans que j'ai grâcieusement légué à la FPS l'année dernière, elle m'a coupé l'arrière des jambes parce que ça frangeait trop pour aller au taf ???? J'peux même plus le récupérer ...

    Bon après, le Biscotte a refusé de dormir avec moi sous prétexte que je crache trop mes poumons (ben ouais, les rhinos ça dure des plombes chez moi).

    Et ce matin, la Lapinette était de bonne constitution.

    J'ai réussi à obtenir du boulot vers 11h30 ce matin. Mais je sais qu'il faudra le refaire car ils sont en train de tout détruire le socle sur lequel je bosse. Menfin, ça occupe.

    Et pis les jours rallongent, ça fait du bien quand même. Pt'être même qu'un jour, je rentrerais chez moi sans que ce soit la nuit. Croisons les doigts.

  • Le cinéma, c'est chouette ...

     

    From Tatie les Piles.

     

  • Incognito

    M'étant réveillée par le chant harmonieux des sirènes mensuelles (grumpf) du mercredi midi, j'avais donc une pêche d'enfer vers les 21 heures après les pâtes épinard champignon fruits de mer lait de coco, vachement bon, du Biscotte.

    J'ai donc logiquement proposé d'aller au ciné voir Incognito à la séance de 22h30.

    Pour la forme, genre je bosse demain alors que d'ordinaire il ne se couche jamais avant minuit, le Biscotte a râlé, j'ai pris un bain et nous sommes partis.

    Arrivés devant le ciné, j'ai réalisé que j'avais oublié mes ugc solo. On est d'un linotte parfois. Surtout quand on est en cloque, c'est assez déstabilisant.

    Le Biscotte a donc payé plein tarif deux places de cinéma, c'est là que nous avons découvert qu'il y a des salles à 9,30€ et des salles à 8,50€. Bon, on est pas à 80 centimes près, mais pour ces 80 centimes supplémentaires, j'aurais quand même aimé pouvoir passer entre les rangées de sièges. C'est vraiment très sectaire. J'attends le prochain article de Elle sur comment être ronde, sexy et réussir à se glisser élégamment dans un siège de la salle 4 UGC de banlieue. Un sacré challenge.

    Après des plombes de pub et bandes annonce pour 10 personnes dans la salle, nous avons passé un très bon moment.

    Incognito est un très bon divertissement et Dubosc est juste ce qu'il faut, car quand même Dubosc ça pouvait faire très très peur. Mais non, tous les acteurs sont bons, moi j'ai bien aimé Bénabar, et on a bien rigolé. C'est notre côté humour beauf et absurde au Biscotte et moi.

    C'était vraiment très sympa.