Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cliente

  • Le lundi, c'est ?

    çui qui répond ravioli, il sort.

    Pis d'abord, chez nous, le lundi c'est sushi.

    Et ici, le lundi, c'est "et toi, t'as fait quoi ce we ?"

    Tout a commencé vendredi soir où j'avais ma soirée d'anniversaire chez CraintDegun soit approximativement à 1 km à vol d'oiseau de là où je traine mon fessier la journée. Sauf que j'étais avec mon scooter d'handicapée, celui que j'ai ramené en garantie à Paris le midi, où on m'a remplacé le bouton du roll-lock et la selle (avec une selle d'occas faut pas déconner) et du coup j'ai perdu ma super housse de selle, maintenant elle est toute pourrite.

    Donc j'ai du rentrer à perpète chez moi pour repartir ensuite en voiture avec le capitaine de soirée et la Lapinette.

    Passage cassage de sucre.

    Il y a maintenant deux semaines de cela, j'ai commandé sur oclio.fr un lit de voyage pour la Lapinette. Oclio, ils te promettent d'expédier ton colis en 48h, pis après bah c'est la poste. Donc j'avais tout de même prévu 10 jours avant la soirée cette commande. Bon ben ça marche, pas qu'Oclio ce sont des gros menteurs, ma commande a bien été débitée mais n'a jamais été expédiée, j'attends toujours. De plus, ils ne répondent pas au téléphone et ne répondent pas non plus aux mails.

    On dit quoi ?

    On dit OCLIO c'est de la MERDE.

    (et j'attends toujours mon colis, bordel de chiottes).

    Bon donc, j'ai du calé la Lapinette dans son landau de naissance à 7 mois et demi. Bon elle avait les jambes un peu pliées mais de toute façon pour le peu de fois où elle les tend, c'était pas très grave. Pis, en fait, elle n'a pas voulu dormir dedans et elle a même trouvé le moyen de se mettre sur le ventre dans le landau.

    Y a fallu que je fasse semblant de me tirer avec la Lapinette, les sacs et le landau pour que le capitaine de soirée daigne quitter le téléphone et son amour de Zébulon au bout de fil (les patrons ont des sacrés problèmes quand même, c'est dur d'être capitaliste) pour qu'il se dépêche de me rejoindre. En même temps, il fallait bien, je ne comptais pas rester sobre sur la soirée.

    Ce qui se passa. Je fus très gâtée, j'ai bien mangé, j'ai bien bu, j'ai pas vu le retour.

    D'ailleurs, j'ai pas trop vu le samedi non plus étant donné que je me suis levée approximativement à 17h.

    Puis, on a maté le DVD de Cliente (bon film, j'ai presque pleuré) et je suis repartie me coucher et j'ai enfin fini tous les niveaux des Mini Marios sur DS (suis pas peu fière).

    Le dimanche matin, j'étais d'attaque à 10h et on a commencé le grand ménage. On a tué le citronnier qui n'a jamais fait un seul citron depuis qu'il est arrivé au village dans notre appart tropical et qui prenait beaucoup trop de place pour deux branches desséchées et on a enlevé des kilos de poussière, j'ai rangé des tonnes de fringues, le Biscotte a briqué sa cuisine et relancé des grands plans de bricolage, ahem.

    Du coup, comme on avait bien travaillé, on a appelé la FPS pour faire du baby sitting et on est allés au ciné voir une petite zone de turbulences qui est un film qui m'a beaucoup plu. Il manque un petit peu de pep's pour être un vraiment bon film, mais c'était un bon moment. (en plus, on avait acheté des cornettos chocolat-pistache, on avait l'impression d'être jeune).

    On est rentrés nourrir la Lapinette et la FPS.

    Le Biscotte a du ramener la FPS qui est tombée en rade de batterie sur notre parking.

    Et la Lapinette a fait la jungle toute la nuit. Bonne pâte, nous on croit qu'elle est malade ou je ne sais quoi. Mais bon dès qu'il y a de la lumière et qu'on est là, elle se marre comme une baleine. Je pense qu'elle se fout un peu de notre tronche.

    La Lapinette a dormi à peine 6h cette nuit. Youhouh.

    Je vais briefer le père pour la laisser brailler jusqu'à plus soif, y a pas moyen que ça recommence ces conneries. NAN MAIS.