Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

club med gym

  • Lundi, c'est tirlibibi

    Oui, ok, je n'ai plus aucune imagination pour les titres de notes. Passons.

    Et toi, t'as fait quoi de ton we ?

    Vendredi soir, j'ai fait mon 1er cours d'aquagym depuis ... euh .... très longtemps. Bon mes abdos fessiers ont douillé, mais c'était chouette. Le sauna aussi, parce qu'il n'y avait qu'une nana silencieuse avec moi.

    Puis, je suis allée voir Bliss au ciné. Et c'était TRES TRES chouette. J'adore Ellen Page, et le film était vraiment super bien.

    Suis rentrée, les BP étaient déjà partis, c'était cool. Samedi matin, ils sont arrivés ... tôt. Donc, on est partis ... tard puisqu'il fallait que je fasse le plein de câlins et de bisous à ma Lapinette.

    A l'origine, le Biscotte voulait manger à Etretat, on s'est finalement arrêté à ... Rouen. Où il n'y a rien du tout. Un fois que t'as vu la cathédrale et le gros horloge, bah c'est moche, c'est petit, c'est pas terrible. On a quand même bien mangé.

    Puis on est partis par les ptites routes à notre château. On est allés direct barboter dans la piscine. Un ptit sauna et on est partis manger à Gisors au Capdeville. Très bon, très fin et pas mal cher. Mais normal puisque c'était conseillé par la châtelaine. Un bon gros dodo dans un super lit, ptit déj où nous avons rencontré la faune locale qui bosse chez Goldman&Sachs, Dexio ou Rotschild, qui est vraiment contrie de ne plus pouvoir se faire d'argent avec les LBO et qui fait du tennis l'après-midi. Autant dire qu'on était comme des poissons dans l'eau, surtout moi face à la fille qui est déjà tirée à 4 épingles avec le collier de perles au ptit déj. Et le Biscotte face au grand dilemne Saint Germain c'est la ville presque à la campagne mais Saint Nom c'est quand même beaucoup la campagne. Ah ben oui.

    On a re-barboté dans la piscine (on avait un peu payé que pour ça) jusque midi et on est allés mangé à ... Beauvais.

    Ville qui porte un nom très moche mais que nous avons vraiment trouvée charmante. Pour une somme plus modique qu'à Gisors, nous avons super bien mangé au Zinc Bleu juste en face de la cathédrale malheureusement en travaux.

    Et nous sommes rentrés voir notre Lapinette. Que je n'ai jamais vu aussi contente de me revoir. On a fait plein de bisous et de câlins et j'étais tellement heureuse de la retrouver. C'est quand même très dur 36h sans elle.

    Mais le we avec Papi-Mamie s'est bien passée. Et hier soir, pour fêter notre retour, elle n'a pas voulu manger. Il paraît qu'elle s'est réveillée 2 fois dans la nuit car elle était coincée sur le ventre et ce matin, je l'ai retrouvée avec le nez dégoûlinant de choses très moches.

    Et qu'est-ce qu'elle est belle, ma Lapinette.

  • Le point des Lapins

    Hier, j'ai vu la balance osciller entre 59,9 et 60 kgs. Finalement, elle s'est posée sur 60 kgs. Mais quand même, c'est une petite victoire. Suffit de manger des makis 4 jours par semaine et du gaspacho le reste du temps. (Je ne garantis rien sur la qualité du transit).

    J'ai d'ailleurs aussi testé la machine soit-disant la plus efficace du Club Med Gym aka le vélo elliptique. 1 minute et 40 secondes, j'ai tenu. Cette satanée machine se mettait tout le temps en pause estimant que je ne pédalais pas assez vite. Je n'ai même pas eu la force de me vexer puisque mon coeur a décidé de battre à 180 pour supporter l'effort, j'ai fermé les yeux, j'ai vu le grand voile noir et je suis descendue fissa de la machine diabolique.

    Par ailleurs, pour ma santé auditive, je fuirais dorénavant tant que faire se peut le Club Denfert, qui porte bien son nom de ce côté là.

    Quand à la Lapinette, on ne sait pas bien comment on a fait déjà pour qu'elle soit aussi belle, mais pour qu'elle soit aussi sage. Réglée comme du papier à musique, elle dort de 22h à 6h30, mange, re-dort jusque 10h30, mange, s'amuse et dort selon ses envies sur le tapis d'éveil jusque 14h30, mange, s'amuse jusque 18h, mange, demande des câlins, prend son bain à 21h, et mange vers 21h30.

    Et elle nous fait des sourires. Pas des grands éclats de rire, non, mais des sourires. Et elle me regarde dans les yeux quand je lui donne son bib comme si j'étais la personne la plus extraordinaire de la terre.

    Et elle fait des câlins à son doudou pour s'endormir. Et quand elle balance ses bras en l'air vers les ptits anges du nid d'éveil, ça les fait se balancer, et chut, mais l'autre jour, je l'ai vu rigoler toute seule.

    Qu'est-ce que ça grandit vite ces ptits bébés, mais qu'est-ce qu'elle est géniale, mon ptit bébé à moi.

    Rhô, je souris bêtement encore, hii.

  • Au vol

    Hier, on devait encore aller au ciné.

    Malheureusement, j'ai barboté trop longtemps seule dans ma piscine du club med gym pour arriver en avance au ciné. Et le Biscotte était stressé alors il a préféré aller manger avec le B&B à la place.

    Mais ce qui m'a retardé aussi c'est cette fille qui était effarée qu'on lui ai piqué son manteau dans un vestiaire de sport.

    C'est beau la naïveté des gens.

    Ok, j'ai beaucoup pratiqué les vestiaires dans ma jeunesse. Menfin, c'est quand même de notoriété publique que c'est un lieu où on chourrave les affaires des gens ?

    Par exemple, la toute première fois que je suis allée à Marseille, c'était pour une compèt et on m'a chourré mon sweat à capuche Fruit Of The Loom pendant mon passage. La loose hein ? De là à dire qu'à Marseille, ce sont tous des voleurs, il n'y a qu'un pas. Lol.

    Bon, donc cette fille, dans son désespoir de perte de manteau en plein hiver pendant qu'elle faisait son brushing (ça lui apprendra à vouloir se pomponner dans un vestiaire de sport), a eu beaucoup de chance. Les voleuses ont vidé son manteau et donc lâché ses clés de bagnole avant d'embarquer le manteau. Ce qui est sympa quand même non ?

    Bon donc, je me disais en mon for intérieur, est-ce que moi on pourrait me chourer des trucs ? Et en réfléchissant bien, les trucs les plus chers que j'avais, c'était ex-aequo mes pompes et mes bas de contention. Glamour toujours.

    (Oui parce que j'évite le sac Lancel au club de sport, on le SAIT qu'il y a plein de vols là bas, non ?)