Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

constipation

  • Mabroukh 4ème mois

    Vous croyiez que je n'allais pas vous barber avec cette magnifique période de la vie d'une femme qu'est la grossesse ?

    MOUAHAH. *Rire satanique*

    Deux choses.

    - Manger gras évite la constipation. Oui, je le découvre à 27 ans et à la deuxième grossesse. Et Biscotte découvre l'inverse à 27 ans et son premier régime. Enfin, tout est relatif, Biscotte étant un homme, il ne saura jamais ce qu'est la VRAIE constipation de plus d'une semaine Microlax à la clé. C'est donc aussi maintenant que je découvre que ce n'était pas mon ange qui fluidifiait mon transit mes deux derniers mois de grossesse mais simplement l'absorption massive de produits tous aussi diététiques les uns que les autres, ceux-là qui ont fait culminer mon poids à 69 kilos les salauds. Mais tant pis, dorénavant, c'est mayo à tous les repas.

    - Les épingles à nourrice, c'est bien mais ça pique et ce n'est pas pratique. Oui, je suis rentrée dans la période "Bouhouhouh, mon pantalon ne ferme plus et il est hors de question d'intégrer les futales de grossesse (nan mé quoi j'ai déjà passé 6 mois de l'année là dedans si on pouvait repousser au maximum la pauvreté faïshionne ça serait pas plus mal)". Alors d'une, une épingle à nourrice, faut penser à la mettre dans le bon sens, parce que quand elle s'ouvre par inadvertance et que c'est la 4ème fois de la journée que ça me pique le bidou, j'ai quand même eu un stimuli au cerveau qui m'a indiqué que ça serait pas plus mal de mettre la pointe vers l'extérieur. De deux, il ne faut pas être pressé pour aller au pipi-room, parce qu'enlever 2 petites épingles à nourrice c'est beaucoup plus long que d'enlever un bouton. Eh ouais.

    La suite au prochain numéro.

    A vous les studios.