Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

coudre

  • Le suspense insoutenable de l'aiguille à tapisserie

    Quand on part en vacances, on fait ses bagages et l'on oublie forcément quelquechose.

    Si on est quelqu'un de plutôt organisé, on oublie UNE chose.

    Quand on est comme moi, on en oublie plusieurs, parce que je sais que j'oublie toujours un truc alors quand je me rappelle dans le train ce que j'ai oublié, je suis rassurée, et quand j'arrive, je découvre la deuxième chose, et là je suis énervée.

    Donc j'ai oublié les t-shirts de Biscotte.

    Ceci dit quand il est en vacances chez ses parents, il redevient ado donc crade donc il change pas de t-shirt tous les jours, puis y a quand même de la réserve ici.

    Mais surtout j'ai oublié mes aiguilles à tapisserie, mais si les aiguilles à bout rond et gros chas qui servent à coudre la laine pour monter les tricots.

    J'étais désemparée.

    Alors, Anouchka ne va pas me croire, mais je me suis bougée à la mercerie la plus proche à Carnoux-en-Provence, cité résidentielle et touristique entre mer et montagne, et j'ai cherché les aiguilles à tapisserie. Cette mercerie est une ravissante petite boutique où l'on trouve de tout et où j'ai globalement fait tout mon stock de fournitures de couture et tricot au fur et à mesure des vacances sudiste.

    Et bien là, il manquait juste un article dans cette boutique. Rupture de stock d'aiguilles à tapisserie.

    J'ai la poisse OU BIEN ?

    Ca m'a flingué la nuit (outre le cauchemar de l'arbre qui me tombe dessus et celui de ma chute dans la Seine avec mon ancienne R5) et je me suis dit "Comment est-ce possible de laisser autant de gens sans aiguille à tapisserie dans un rayon de 10 km (Cassis-Carnoux-La Bédoule) ?"

    Oui, parce qu'à Cassis et la Bédoule, il n'y a pas de mercerie et c'est un scandale, je l'accorde.

    Puis j'ai eu un éclair de génie doublé d'une flemme monumentale de prendre l'autoroute pour aller à Aubagne.

    Par chez moi, il y a des rayons mercerie dans les Intermarché.

    Bon il n'y pas d'Intermarché à Cassis non plus, faut pas rêver, et ma flemme avait largement augmenté donc aucune envie d'aller à celui de Carnoux ou La Ciotat, on ne va pas aller chez les gueux tous les jours non plus hein ;-)

    Alors j'ai tenté le Marché U de Cassis.

    Tenez-vous bien, j'ai trouvé pour la modeste somme de 3,99€ un lot de 30 aiguilles à "coudre/repriser/tapisser".

    En analysant bien le produit, c'est en fait, 24 aiguilles à coudre, 5 aiguilles à repriser et ... UNE UNIQUE aiguille à tapisserie.

    J'ai donc payé 3,99€ pour UNE aiguille à tapisserie.

    Qui a dit que c'était la crise ????