Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

courage

  • Si je bloguais ?

    Je ne dénonce pas, mais y en a qui disent que ça fait trop longtemps qu'il n'y a pas eu de post ici.

    Objectivement, c'est vrai.

    Mais il faut savoir aussi que

    1. j'ai un boulot (si, si)

    2. j'ai une vie (aussi)

    3. j'ai des amis (eh oui)

     

    Alors, le boulot. Non pas que j'ai une conscience professionnelle, faudrait voir à pas trop rigoler dès le potron-minet, mais je suis une entêtée. Un peu comme avec SCB Mind au Scrabble sur DS. Donc quand une chose me résiste, ça ne me plaît pas trop. En l'occurrence, là, c'était un fichier à la con que je dois tordre dans tous les sens pour qu'il puisse se charger d'une manière normalisée. Et comme la technologie a tendance à être contre moi, j'ai du désinstaller puis réinstaller mon logiciel, faire des incantations, jeter du sel derrière mon épaule, le laisser mariner une nuit, et oh miracle, ce matin quelques lignes sont allées se loger là où elles devaient. Je n'ai aucune idée de savoir si toutes mes lignes sont là, j'ai délégué ce boulot-là, mais au moins ça va me reposer l'esprit.

     

    Alors, après et avant le boulot, je suis sur mon nouveau déambulateur. Avec toutes ces options électroniques. Et la technologie est contre moi comme d'habitude. Figure-toi qu'on m'a fourgué un GPS avec l'engin. Et que pour avoir le son du GPS, faut le connecter à une oreillette Blou touffe. Oreillette qui n'a jamais voulu s'allumer et qui par esprit de déduction génial, doit être morte. Et qu'il faut que j'aille m'en plaindre à l'autre bout de Paris et j'ai pas le temps. Y a aussi une super option de blocage des roues, que j'utilise pour me garer histoire de ne pas niquer plus qu'elles ne le sont mes bottes de moto à béquiller le bouzin. Option qui se débloque avec l'arrivée de mes fesses sur la selle. Et que visiblement quand la selle est gelée, ça marche pas bien ou comment être ridicule à sautiller sur sa selle le matin pour que le truc se désenclenche. Comme d'hab, j'ai coupé toute la machine, j'ai relancé, ça a marché. C'est très con la technologie.

     

    Des fois aussi, j'ai des beaux-parents alors je cours le midi me faire payer un sauté de canard et un tiramisu à l'autre bout de Paris discutailler de choses hautement importantes avec la BM. Tu savais, toi, que Nature à Marseille, ça voulait dire foune ? Pas moi, et personne de marseillais de mon entourage non plus d'ailleurs, mais bon si la BM le dit, ben la BM le dit.

     

    Ah et pis j'ai des amis. Particulièrement, un ami que tu peux compter sur lui, un gentil, un vrai. Alors ces amis-là, quand ils ont besoin de rigoler, de boire, de fumer des clopes en bonne compagnie, t'es là. Parce que ces amis-là, tu les comptes sur les doigts de la main et que l'amitié, c'est dans les deux sens.

    Alors j'espère que mon ami va passer un we pas trop pourri et qu'il reviendra rigoler et écouter mes conneries bientôt.

    Tchô.

  • Ah ouais

    Je voulais dire que pour Titi, le dernier délai c'était vendredi, hier en fait.

    Mais comme elle n'a pas posté jeudi non plus, y a peut-être espoir que son ptit pois soit sorti tout seul jeudi.

    Enfin je me comprends, et je croise les doigts pour elle.

     

    Vous le faites avec moi hein ?

  • Patience, humilité et ... fatigue

    Là, bon j'avoue que je commence à peine à décourager.

    Il paraît que le tricot développe la dextérité et l'intelligence, ben moi je vous dis que la couture ça développe vachement la patience, l'abnégation, l'humilité, etc ...

    Bon j'ai quand même trouvé un truc, c'est de varier les tâches. Comme j'ai une petite tendance à devoir refaire les choses, j'ai donc l'immense chance de les faire deux fois (pas trois, je ne suis pas encore trop conne), je peux les ordonnancer comme je l'entends.

    Flash-Back.

    J'avais acheté le patron, la panne de velours en 3m50, un bon stock de motivation et c'est parti mon kiki.

    1er débrief avec moi-même : minima 3/4h de journée (heureux que je ne bosse pas !). J'ai tout potassé le patron, tout potassé le bouquin de couture, yavèpluka.

    J'ai ressorti un bout de doublure (rose) qu'il me restait, plié la doublure en deux et voulu poser le patron sur la pliure comme indiqué. La doublure se barre en couille, spa grave je vais la repasser. J'annonce donc officiellement que le repassage d'une doublure se fait à fer tiède voire froid. Ben sinon, la doublure, elle reste collée en ptits morceaux au fer, et y a un grand trou de désespoir qui se forme à la place.

    2ème débrief avec MC : va falloir que j'achète aussi des vrais ciseaux de couturière.

    Fin de la 1ère journée.

    Samedi midi, découverte du magasin Mondial Tissu du fin fond de l'Estonie avant faillite. Ils ne sont pas sûrs de refaire les stocks de fermeture noire 35 cm. Bon ben on ira chercher ailleurs un autre jour. Achat doublure noire, gros ciseaux et crayons de couturière.

    Dépose du patron du corsage sur la panne de velours, coupe. Dépose du patron sur la doublure, coupe. Mouahah, est-il possible de rater la coupe de la doublure sur la pliure ? Oui. Surtout quand la doublure se barre encore.

    1ère couture de la ceinture sub-poitrine. Bon ben, j'aurais pas du choisir la taille 42, ils ont menti sur leur patron. Re-couture pour rétrécir tout ça. 2ème couture de la panne de velours, pour le moment ça colle.

    Fin de la deuxième journée.

    Est-il possible de poser 42 000 épingles pour tenir la doublure avec la panne de velours avant de se rendre compte que la doublure n'est pas dans le bon sens ? Oui. Est-il possible de croire qu'on s'est juste trompé de côté pour la doublure avant d'enfin comprendre que c'est la doublure qu'est cousue à l'envers ? Oui. Est-il possible de recoudre la doublure en oubliant qu'on l'avait déjà ajustée au ciseau et que du coup, la couture est trop courte ? Oui.

    Fin de la troisième journée.

    *soupir*

    Est-il possible de retourner la doublure et le velours pour le mettre à l'endroit, le repasser et se rendre compte qu'on a oublié d'amincir et cranter les coutures ? Oui.

    *soupir*

    Aurais-je ma robe avant la fin de ma grossesse ? (Il reste 5 mois 1/2 max).

    *soupir*