Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

crevettes

  • Mon estomac parle à ma place

    Je suis rentrée dans un monoprix.

    Ca m'a rappelé quand j'habitais les quartiers chicos de l'ouest parisien et que je faisais mes courses à Inno. Chose qui a halluciné Biscotte la première fois qu'il a squatté chez moi. Il disait que c'était cher. Peut être. Mais je mangeais trois fois rien, c'était bon, le magasin était à 50m de chez moi et je ne faisais jamais la queue.

    Je suis rentrée dans un monoprix pour m'acheter du savon.

    J'ai été happée dans une faille spatio-temporelle.

    Je suis sortie, j'avais des crevettes, de la truite fumée, des filets de cabillaud et des liégeois de fruits.

    Mais pas de savon.

    Faudrait que j'y retourne.

  • Régime au lait de coco

    Je ne sais pas pourquoi mais depuis quelques semaines, j'ai envie de cuisine au lait de coco. Diététiquement, c'est beaucoup plus léger que la crème fraîche en plus. Par contre, faut aller l'acheter chez Tang puisque le prix est triple dans les supermarchés classiques.

    Alors hier, je me suis mise aux fourneaux pour mon Biscotte.

    J'ai épluché les patates qui germaient tranquillou dans le cagibi. Mises dans la cocotte-minute et c'est parti mon kiki.

    Quand j'ai vu arriver mon Biscotte de son RER à l'autre bout de la résidence, j'ai fait chauffer de l'huile d'olive dans un wok (plaque au max ou presque).

    J'ai ajouté les crevettes que j'avais semi-décongelées au micro-ondes juste avant.

    Une fois les crevettes revenus, j'ai ajouté sel, coriandre, gingembre et mélange de 3 baies-poivre de ducros.

    Quand les crevettes étaient bien sautées, j'ai ajouté une 1/2 briquette de lait de coco, j'ai remué, laissé très peu cuire et j'ai servi.

    Avec les patates vapeur.

     

    Verdict du Biscotte : c'est DE-LI-CI-EUX :-)