Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

crochet

  • Je suis inscrite sur Facebook

    Poisson d'avril !!!!

    (Le mois d'avril ne finira jamais avec moi).

     

    Mais quand même, je crois que je me web-sociabilise. Oh rien d'inquiétant, je n'ai toujours pas poké ou médival-kissé quelqu'un ni même fait ami-ami d'ailleurs.

    C'est juste qu'il y a quelques semaines de cela, j'ai fini par m'inscrire sur Ravelry. Quelques jours plus tard, mon inscription était validée et fièrement, j'annonçais au Biscotte que je faisais désormais partie de la communauté internationale du crochet et du tricot. Je n'ose vous décrire l'état de transe dans lequel cette nouvelle l'a mis, passons.

    Ravelry, c'est quand même vachement bien foutu.

    Même si je ne change pas d'avis, ces sites communautaires, ce sont quand de sacrés time-sparing (wouah je deviens bilingue).

    En plus, ils sont en anglais, et j'ai donc découvert que j'étais devenue une sacré quiche en english. Ah ça oui, je sais bien traduire le nombre d'articles à forte rotation, à stocks morts ou dormants, ou à marge négative, mais vu que je ne travaille plus et que je ne travaillerais peut-être plus jamais dans la distribution internationale, ça ne fait pas avancer le schmilblick.

    J'ai donc mis un certain temps à comprendre les bases de Ravelry, mais maintenant, je sais dire aiguille, crochet, fil et pelote. Ce qui est déjà pas si mal. Et pour améliorer l'anglais courant de base, je me suis mise à lire Myboyfriendisatwat, lien que j'ai trouvé dans la blog roll de la Grenouille-rosbif. Autant commencer par facile, le Times, ce sera pour plus tard.

    Du coup, j'ai commencé à remplir mon profil et mes projets. D'ailleurs, je pense que j'y mettrais aussi mes projets couture, je fais keske je veux d'abord. Sauf que quand j'ai voulu charger des photos, je me suis rendue compte que c'était peut-être une base de données étonnamment bien gaulée, mais le but n'était certainement pas de faire du stockage de photos.

    Alors pour simplifier le processus, je me suis créé un compte Flicker.

    Bon, j'utilise tout ça de façon très égoïste, je ne défends à quiconque d'aller voir ce que j'y mets, c'est quand même un site de partage, mais en fait, moi je trouve ça hyper pratique pour me retrouver dans mes activités Zartistiques et Zartisanales.

    Par contre, le côté Flicker m'inquiète beaucoup. Et si je finissais par y mettre mes photos de vacances, mais où va-t-on ?

    D'ailleurs, je me demandais comment le gars qui s'est fait tiré le portrait intime par le Tigre a pu mettre plus de 3000 photos sur Flicker, moi il me dit que j'ai le droit qu'à 100 Mo. Je pue, c'est ça ?????