Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cup

  • Bon sang ne saurait mentir

    Je fais concurrence à l'humour de Frédé avec mes titres foireux.

    Vu que le sujet a l'air de passionner certaines, revenons à mon flux menstruel si vous le permettez.

    Bien sûr, j'ai gardé ma cup cette nuit. Aucune fuite ce matin.

    La cup était légèrement remontée vu que je dois certainement serrer mon périnée comme une malade la nuit, mais aucun problème à la sortir ce matin.

    Là on va parler crûment parce que bon voilà, on ne va pas faire les chochottes. Pour ceux qui sont au ptit déj, mangez d'abord !

    1er avantage : on se sent beaucoup plus propre parce que le tampon qui fuit aux alentours c'est pas top. Barboter dans son sang dans une serviette hygiénique n'est vraiment pas plus agréable pour moi.

    2ème avantage : le sang ne voyant pas l'oxygène reste liquide et rouge. Ce qui vaut dire absence de vaisseaux dégoûlinants marrons. (J'aurais peut être du poster ce soir ...). Juste une petite coupe remplie de liquide rouge. Et jamais de sang à l'extérieur de la cup.

    3ème avantage : plus de rade de tampons et protège-slips. Un petit peu d'eau chaude et c'est reparti.

     

    Les désavantages : la grosse commission un peu difficile pour les coincées du cul comme moi (oui bon hein on n'est plus à ça près) et avoir un lavabo à proximité quand on se change. Mais on ne le fait que le matin et le soir.

     

    Les détails pratiques : J'ai acheté la Lunacopine de Lunacup en taille 1 car j'ai un flux léger même avec stérilet mécanique (tout, vous saurez tout) et que j'ai un périnée très tonique malgré deux grossesses mais grâce à deux césariennes et des années de jeunesse sportive.

    J'ai cherché une boutique sur le site de Lunacopine et je suis allée dans une petite boutique écolo du 14ème arr (Les consomacteurs associés, 41 rue du Couédic 75014 PARIS) et j'ai du payer 28€ je ne m'en souviens pas en fait. Mais ce n'était pas cher par rapport aux quantités industrielles de tampons et autres joyeusetés qu'on peut acheter régulièrement.

    Les avantages de la lunacopine sans connaître les autres cups : elle est lisse à l'intérieur donc le nettoyage est facile. Facile à plier pour insérer. La tirette juste à la bonne taille et qui s'agrippe facilement grâce à ses stries. La taille et la forme qu'on ne sent pas du tout.

     

    Je précise bien sûr que tout ça est non sponsorisé, qu'en lisant les aficionados du bio et autres psychos de doctissimo, je n'y croyais pas trop (5 rimes t'y as vu ?) mais ouais, j'aurais désormais des menstruations bio et mieux que ça, je ne crains plus de les avoir.

    Reste plus qu'à prévoir le magné B6 pour éliminer le SPM ;-)

  • Du sang et des larmes (2)

    Aujourd'hui fut aussi le premier crash test cracottien de la Lunacopine.

    Les anglais ayant enfin débarqués ce matin, j'ai stérilisé ma petite coupe dans un bol d'eau au micro-ondes.

    J'ai attendu que ça refroidisse quand même un peu.

    Pour mieux vous servir, j'ai poussé le test au maximum. Culotte blanche sans protège-slip, i'm a warrior.

    Alors, l'introduction s'est passée à merveille. Je n'ai pas coupé la tirette en silicone. A la one again, emballé c'est pesé.

    Rhabillée en vie quotidienne, je n'ai pas senti sa présence, jamais.

    L'étape vidange de vessie se passe super bien.

    A noter que l'étape grosse commission est plus délicate pour celle qui a déjà du mal en temps normal. Parce qu'en fait, t'as peur que le truc se barre, tellement tu pousses fort. C'est classe, très classe, attends je vais me terrer.

    ...

    Suis revenue.

    ...

    Bah quoi, je suis sûre qu'il existe des tas de gens comme moi, nan mé.

    Mais en fait, le truc il s'est pas barré. Et puis pour se rassurer, y a la technique de tapisser sa main avec du PQ et de le retenir. Comme pour un tampon en fait.

    Bref.

    Comment se passe la vidange de la cup ?

    Eh bien, déjà la désincarcération ne se passe pas du tout à la façon Stephen King comme dans la video préférée d'Anouchka dont je n'ai pas le lien. Moi, j'ai tiré sur la tirette et ma cup est restée verticale et rien n'a débordé nulle part. J'ai vidé tranquillement son petit contenu dans les toilettes, je suis allée la nettoyer à l'eau chaude et je l'ai remise.

    Et la culotte blanche en fin de journée ?

    Toujours blanche.

    Allant toujours plus loin, j'ai pris un bain. Sortie de bain, rien ne fuit, c'est magique.

    Ma cup et moi ?

    Une grande histoire d'amour qui commence.