Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

diamants

  • Insomnie

    Il s'avère que j'ai pris des ptites gouttes pour dormir tout à l'heure.

    Il s'avère aussi que j'ai pris un coca et un café au déjeûner ce midi.

    Je dois donc avouer qu'à l'heure actuelle, la caféine a vaincu, à mon grand désarroi.

    Optimiste, je prévoyais de mettre les pieds à l'Entrepraïllze demain matin, enfin tout à l'heure quoi. Pour faire genre que si, des fois, je me bouge les fesses jusque là-bas.

    Que je ne passe pas la moitié de mes journées à faire du shopping avec la BM et l'autre moitié à m'occuper de Lapinette ou téléphoner à ma mère.

    Pourtant, je ne peux pas dire que ce soir, je sois perturbée négativement par mon travail. Parce qu'à mon plus grand bonheur depuis que je ne suis plus enceinte et ça fait vraiment longtemps que je ne savais plus ce que ça faisait, les hormones ont arrêté de foutre ma vie en l'air et bien que l'Entrepraïllze ait décidé de changer les gravillons par du verre pilé en pommade à la harissa, j'ai pris le parti d'en rire ou tout du moins de m'en détacher pour profiter du temps où je n'y suis pas, et ô joie, ni les larmes ni la colère ne montent en moi quand je me retrouve face à un chef ou à un client.

    Evidemment, il se peut que, fortuitement, je hais la vie en général quand je sors de ces moments-là et que j'aimerais bien qu'on m'écoute quand je dis qu'on m'exploite et qu'on me prend pour une conne et que je bénis les féministes car visiblement, je n'en suis clairement pas mais plutôt une bonne chiffe molle qui ne se plaint qu'après.

    Mais globalement, au bout de 2 jours, ça va beaucoup mieux.

    J'ai d'ailleurs fini Sexe, diamants et plus si affinités ... et je dois dire que j'ai adoré ce bouquin et qu'il m'a fait un bien fou. Je ne vois d'ailleurs pas pourquoi il s'est reçu tant de critiques négatives alors qu'il est tout simplement de la chick-litt efficace et c'est personnellement tout ce que je lui demandais.

    Certainement, parce que même si j'ai à ce moment-là beaucoup apprécié de lire Bridget Jones, je ne me suis jamais identifiée à ce personnage de looseuse intersidérale et qu'aussi, ce n'est pas non plus le genre de personnage qui me font rêver, je préfère donc lire des histoires de trentenaires new-yorkaises improbables.

    A ce stade, je me rends compte que j'avais juste envie de dire que j'ai beaucoup aimé un livre, que je sais déjà ma tenue de demain matin, que je sais déjà la tenue de Lapinette demain matin, que je sais que j'ai un planning de malade pour quelqu'un qui est censé bosser, que je sais que le Biscotte a un planning et que ça me fait très peur qu'il en oublie la moitié, que je sais que je ne suis toujours pas aller faire ma carte grise à la préf de prout-prout land mais que je ne sais pas combien de temps on peut rouler avec une carte grise de l'ancien proprio, que je sais que j'ai oublié de rappeler le vendeur de moto pour enfin obtenir les factures et les doubles de clés et que ce n'est pas à cette heure-ci que je pourrais le faire, et que je sais que ce n'est toujours pas maintenant que je vais m'endormir mais que je sais pertinemment que ce n'est pas non plus le moment où je vais bosser.

    Ma vie est un enfer.

    Je vais faire un scrabble.