Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

djian

  • Déballage de cojones

    Finalement, la deuxième polémique, ce sera sans doute demain. Pis j'en garde une troisième sous le coude, l'inspiration revient en même temps que l'envie de bosser s'en va.

    Là, je vais faire le résumé tel que je l'ai lu de Doggy Bag Saison 1 de Philippe Djian dont malheureusement j'avais lu des bonnes critiques et que heureusement je n'ai fait qu'emprunter à la bibliothèque.

     

    - Deux frères ont tentés de s'entretuer il y a 20 ans pour une gonzesse Edith. Edith qui revient 20 après accompagnée d'une fille de 19 ans, Sonia. On suppose donc que Sonia est la fille d'un des deux frères. Mais aucun des deux frères n'est assez intelligent pour se douter que la fille pourrait être l'une d'eux.

    - Les deux frères dirigent un garage à deux. Ils poursuivent la mairie en justice car leur garage s'est effondré à cause de travaux de voirie. Ils ont une secrétaire qui baise avec tous les clients car elle est amoureuse des frères mais ils n'en veulent pas.

    - Le 1er frère a baisé avec toute la ville pendant 20 ans et pis aussi avec la meilleure amie d'Edith. Et c'est lui qui recommence à baiser avec Edith.

    - Le 2ème frère a aussi baisé avec beaucoup de monde mais maintenant il se tape une jeune infirmière Josianne. Ils sont pourchassés par l'ex-mari de Josianne qui est un fou paraplégique qui arrive à monter des escaliers (?) surtout depuis que pendant une de leurs séances de baise, le fils de Josianne meurt. Du coup, Josianne ne veut plus baiser pendant quelques semaines mais la mère de son mec lui demande de rétablir l'ordre des choses.

    - La mère des deux frères, Irène, est une vieille folle alcoolique. Elle tente de tuer Edith et apprend la masturbation et le plaisir féminin à enfin 63 ans grâce à Josianne qui est devenue son infirmière perso.

    - Le père des deux frères, Victor, a 70 ans, a baisé aussi avec toute la ville depuis qu'il est séparé de sa femme. D'ailleurs, il n'aime pas ses fils, mais voudrait rebaiser avec Irène. Par contre, à la fin du bouquin (seulement !), il apprend qu'il est le grand-père de Sonia et le dit à Sonia.

    - Sonia qui ne baise pas avec son mec officiel, elle le masturbe juste, mais par contre elle baise avec son dentiste. Et comme elle se fait  jeter par lui après qu'il ait été tabassé par le mec officiel, Sonia se fait baiser par elle ne sait pas qui dans une soirée après avoir ingurgité drogues et alcool.

    - Donc dans les 10 dernières pages du bouquin, Edith avoue enfin au frère qu'elle se tape qu'il est potentiellement le père de Sonia, qui elle vient juste de l'apprendre par la bouche de son grand-père. Le frère en question en est tout heureux. Il demande Edith en mariage, et il sauve Sonia d'un incendie.

    - Et Josianne pendant qu'elle baise l'autre frère (elle fait tout en baisant) lui annonce qu'elle est en cloque mais c'est pas vrai, c'est sa belle-mère qui lui a demandé de le faire.

    - Et le faux-père anciennement déclaré de Sonia est ravi de ne plus être père, d'ailleurs il baise avec une fille de 18 ans devant son ancienne fille de 19 ans. La fille de 18 ans ne met non plus jamais de culotte quand il y a des invités, elle préfère se faire baiser.

     

    J'ai quand même cherché le résumé des autres tomes car somme toute je suis curieuse.

    Sans aller bien loin, j'ai trouvé celui du tome 4 :

    " Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué " Tel pourrait être l'adage du clan Sollens. En effet, tout ne cesse de dégénérer dans cette famille. À la fin de la saison 3, c'est Victor qui paye les pots cassés. Bien qu'il ait tiré son ex-femme, Irène, des griffes de son ravisseur psychopathe, celle-ci n'a pas montré la moindre reconnaissance à son égard. Ses fils ne lui adressent plus la parole depuis qu'il refuse de poursuivre en justice les administrateurs véreux de la mairie. Bref, l'énergie commence à lui manquer. David, quant à lui, semble avoir encaissé avec placidité le mensonge de Josianne sur sa pseudo-grossesse. Pourtant, au fond de lui, quelque chose s'est brisé. Épuisée par les exigences sexuelles de Marc, Édith a repris contact avec son psychiatre. Sa fille Sonia trouve plus de plaisir en la compagnie de David, son oncle supposé, qu'en celle de Marc, peinant à trouver sa place de père. Joël, son petit ami devenu paraplégique, commence à recouvrer ses facultés. Victor, en revanche, est retrouvé pendu dans la maison familiale..."

     

    Wouahouh. Le pire, c'est qu'il y a eu deux tomes certainement bien vides pour en arriver à ce stade mais aussi que le scénario, bah en fait non, y en a vraiment pas.

     

    Ce qui m'amène à la conclusion que Philippe Djian et Katherine Pancol, même combat. Aucun style littéraire, même fournisseur de PQ pour écrire les scénarios.

    Et le sentiment exacerbé de la frustration sexuelle de Philippe Djian.

     

    Passez votre chemin, amis de la littérature.

    Parce qu'en plus, c'est même pas drôle, c'est pathétique.