Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ebuzzing

  • La fête du slip link

    Pour ceusse qui commencent à me connaître, les rétrospectives sur une année, surtout calendaire, ne sont point ma tasse de thé.

    Cependant.

    Ce blog va-t-il survivre à sa première année ?

    Oh non, je ne fais pas de grands effets d'annonce existentialiste à base de je ne sais plus quelle tournure lui donner, c'est trop de sacrifice, je ne suis pas assez payée, je suis en rade de nutella et je ne sais pas quoi me mettre.

    Simplement, il y en a qui ont beau dire que je suis courageuse, elle est gentille, elle est mignonne, on lui fait coucou, mais non, en fait, je ne suis pas courageuse, et s'il se passe ce qu'il s'est passé l'année dernière, oui je sais qu'il n'y a aucune raison, néanmoins, je partirais encore vers d'autres horizons blogosphériques encore plus désenchantés, mes 3 lecteurs suiveurs sous le bras. Ah oui, pis y a elle aussi.

    Ouaip, c'est la fête du link aujourd'hui.

    Alors quoi qu'il s'est passé en pas tout à fait un an du blog de la Biscotte par rapport à l'ancien blog ?

    Ca doit être à cause de ma nouvelle lectrice Titi qui ça me travaille le neurone cet ancien blog. Parce que mon ancien pseudo, là où on découvre que je suis une quiche en pseudo, c'était Titi. La bonne nouvelle, c'est que quelqu'un peut toujours essayer de taper blog de titi dans Gogole, je ne suis même pas dans les 100 premiers résultats, la vérité je suis déçue comment le référencement se perd aussi vite en si peu de temps alors que bien sûr j'étais dans les hautes sphères de l'internet mondial, ahem.

    Alors au niveau des lecteurs, ben vous êtes aussi nombreux voire plus en moins d'un an de Biscotte qu'en presque deux ans de Titi, et pourtant je n'ai même plus les requêtes sur Titi ou Lorie, il ne me reste que son dernier fan. Mais c'est parce que j'ai "presque" couché avec Mry.

    Ce qui veut donc dire que nous avons gagné en qualité avec l'élargissement des frontières, les Irlandais d'un côté et les Allemands de l'autre, les suédois, et bientôt les calédoniens.

    Qualité des requêtes aussi d'ailleurs, la dernière en date "Les bourguignons sont des cons", ah non je ne suis pas d'accord, pas tous.

    Je ne suis toujours pas inscrite sur Facebook, mais en date de ma folie web-sociale, je suis inscrite sur Unyk sur invitation de Violette. De ce que j'ai compris, c'est que si tous tes contacts sont sur Unyk et qu'ils changent leur coordonnées, ça les change directement dans tes contacts. C'est une base de données quoi. La force de ce truc quand même, c'est donc que Cracotte a un unique contact, Violette, qui a choisi de masquer toutes ses informations personnelles et moi aussi. Donc il y a juste nos deux adresses mails liées à tout jamais dans ce site merveilleux. Le vide intersidéral de l'Internet me fascinera toujours. Ca me rappelle que j'ai une fan sur Plurk, et une amie sur blogitexpress.

    On remarquera donc aussi que je n'ai toujours pas de ligne éditoriale, à l'image de moi-même, que je me suis auto-linkée dans le paragraphe précédent mais que c'était juste pour savoir si quelqu'un suivait encore mon délire.

    En un an, d'ailleurs, à cause de Pépette, je n'ai acheté que des chaussures à talons en totale contre-indication avec mon état pachydermique.

    Il y a de moins en moins de notes à commentaires fermés, mais toujours pas de billets sponsorisés, ni Louboutin ni Lanvin ne m'ayant contacté, mes 3 seuls billets sponsorisés sur l'ancien blog m'ayant rapporté 145€, je n'avais toujours même pas de quoi me payer une semelle, ce fut une expérience très décevante.

    D'ailleurs, sur l'ancien blog, il y a une fille qui m'a souhaité joyeux noël à Noël, au moins elle était raccord sur la date, sur la note fermant le blog, note datant grosso modo de septembre, faisant suite à la dernière qui datait elle du 1er juin. Ce qui s'appelle faire un comm inutile à but de linkage intempestif.

    3 personnes ont continué à m'insulter à propos d'un article sur des vélos en libre-service dans la capitale française, comme quoi le référencement ça persiste toujours et qu'il y a toujours des gens pour commenter des articles vieux de plus d'un an.

    J'ai été pourchassée par Stéphanie L-S (eh non pas de link pour les pots de colle comme ça) qui voulait que je sois son amie sur facebook, que je lise son blog, que je lui lèche la raie ou je ne sais quoi encore. Aux dernières nouvelles, elle n'a pas pris la peine de répondre à mon unique mail qui disait en substance que si elle n'arrêtait pas ses conneries, c'était dépôt de plainte pour harcèlement et spam intempestif. Mais ça a du être efficace, plus de nouvelles, bonne nouvelle.

    J'ai gagné une invitation à une soirée blogueuse en tant que Cracotte, en même temps que je me désinscrivais du nuage des filles avec mon ancien pseudo. Le paradoxe de l'identité virtuelle m'avait fait beaucoup rire à ce moment là.

    J'ai gagné deux balances, une pour mes parents et depuis mon père s'est tiré à plus de 2000 km de la dite balance, et une pour nous, mais je n'ai pas le droit de monter dessus, les impulsions électriques étant fortement déconseillées pour les petites dindinettes.

    So WTF ?

    Je ne suis pas inscrite sur Wikio alors c'était un article totalement inutile.

     

    CARPE DIEM.

    (Tout comme Persé, je découvre les joies du changement de police)