Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

enfer et damnation

  • Sortez-moi de là !

    En fait, je crois que je vais soûler tout le monde avec mon taf en journée comme ça, le soir je serais zen. Allez, on y croit tous.
    Ce matin, j'ai mis 50 minutes en partant à 7h40. Et je me suis cognée 3 camions poubelles. J'étais en voiture, impossible de les dépasser. Et puis j'ai du laisser passer 3 feux parce que des tonnes de crétins qui tournent à gauche se mettent sur la file de droite, résultat je dois rester derrière à trépigner alors que moi je vais tout droit.
    Du coup, je suis encore garée sur la place de livraison.
    Demain, ce sera moto obligatoire puisqu'il paraît que nos amis de la SNCF font grève et que donc des millions de pecnos débiles usagers des transports en commun vont vouloir se mettre à la voiture, créer des bouchons, des accidents, une belle merde quoi.
    Ce matin, une nana à 5 mètres de moi a réclamé qu'on change mon PC car il est trop bruyant. Elle m'a demandé si moi, ça ne me dérangeait pas. Je lui ai répondu d'un air blasé que même dans ce cas, je ne pouvais rien y faire, je ne suis qu'un bout de viande négocié au plus haut prix qu'on a posé là où on a pu avec le matos récupéré d'avant-guerre.
    Un type est passé, a pris les coordonnées du PC et la procédure s'est enclenché. A savoir si ce sera fait avant mon départ, hum.
    En parlant de mon départ, j'ai pris la grande décision d'aller voir mon client entre 4 zyeux fin novembre et de lui expliquer que j'en avais rien à faire de remplir les fouilles de mon commercial et qu'il n'a donc pas intérêt à demander mon renouvellement. Autant prendre le taureau par les cornes et annihiler toute envie de prime de noël sur ma pomme à ce commercial.
    D'ailleurs ce matin, 3 personnes ont "oublié" de venir me dire bonjour, excentrée que je suis de 5 mètres de leur bureau. Après j'ai proposé d'aller prendre le café, ils sont tous partis à la machine opposée de celle où j'étais. Finalement, une fille est venue me chercher en me disant de les rejoindre. Je suis trop sympa, j'y suis allée. Mais je ne leur ai pas parlé, faudrait pas déconner.
    J-15.