Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gérard darel

  • Leçon de couture

    Je suis quand même super mal placée pour critiquer la couture, qu'elle soit haute ou pas, vu la tête de la seule robe que j'ai faite.

    Mais bon, j'adore ça. Je ne sais pas si c'est génétique (la MMC était couturière) mais des fois, il y a des trucs qui me choquent.

    Même si je m'habille comme un sac la plupart du temps, je ne peux pas acheter quelquechose de mal gaulé, surtout si c'est cher.

    Par exemple, à la boutique Gérard Darel de la Vallée Village, j'ai repéré une très longue robe à fleurs à bretelles. Je ne sais pas pourquoi mais ça doit faire plus d'un an que j'en ai envie d'une et à chaque fois que j'en repère une, ce n'est pas possible, mon esprit critique de fausse couturière s'offusque.

    Donc, la robe Gérard Darel était une robe "àlacon", je veux dire avec un corsage type cache-coeur comme pour celle que j'ai cousu, et ensuite deux panneaux pour arriver jusqu'aux chevilles. Le panneau du dessous était coupé net, froncé et cousu au-dessus du panneau supérieur. Et un tissu qui est coupé net sans être faufilé ou ourlé après, ça donne quoi ? Ben ça s'effiloche. Alors même à 250€ au lieu de 380€ la robe, moi, je ne peux pas acheter une robe où l'on n'est pas capable de faire des finitions correctes.

    C'est comme les t-shirts en coton bio équitable. Déjà, ils sont super fins bien transparents mais ensuite, on ne fait plus d'ourlet, on laisse le tissu s'effilocher, c'est une blague ?

    Moi, n'étant pas une créative, je n'ai aucun problème à m'extasier sur le génie créatif d'un couturier. Mais aussi créatif qu'il soit, il faut aussi être artisan.

    LF1.JPG

    Là, par exemple, un créateur qui à la base s'était tourné vers la haute couture et qui maintenant à l'air d'être plus parti sur le prêt à porter de luxe (je n'ai pas envie de me faire googler sur le nom, ce n'est pas le propos), j'ai un gros problème avec son talent créatif. Le tissu a certes l'air très sympa, mais c'est quoi cette "robe" ? Moi aussi, je peux prendre un drap, y mettre une sangle et roule ma poule.

    LF2.JPG

    Là, par contre, je trouve la robe créativement très jolie. Mais artisanalement, je suis désolée mais c'est raté. La sangle est mal fixée, elle baille. Et la fronce est loupée, elle n'est pas régulière. Ma MMC, elle dirait "C'est pas beau".

     

    Ca existe "critique de mode" comme métier ?

    Je sais, c'est facile, je devrais faire des progrès en couture avant de causer.

    Sinon je voulais aussi pousser mon coup de gueule contre les shooting dans Elle où l'on fait porter des stilettos deux pointures trop grand aux mannequins. Comment peut-on admirer une pompe mal portée ?

    C'était l'article blog de fille pour me rappeler que je ne suis pas qu'un baleineau sans forme.