Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

glande

  • Mais si je suis là

    Mais en fait non.

    Parce que je vais aller retrouver la Lapinette pharyngitée double otitée, combo jackpot !

    Et pis parce que je n'ai absolument rien à glander ici et que j'en ai un peu marre de chercher un emploi depuis ce midi. Sachant que l'observation du marché de l'emploi actuel me fait dire qu'il faut démissionner et chercher au dernier moment pour être disponible de suite.

    En attendant une petite question de la plus haute importance :

    Où trouve-t-on des soutifs potables ?

    H&M, Gemo et consort, ça se pète en un rien de temps.

    Undiz et autres cheaps consorts, c'est vraiment de la merde.

    Etam, je n'ai pas les seins coniques, ça ne rentre pas.

    Dim, feu mon chouchou, s'est emballé cette année à ne proposer que ses soutifs cosmiques tous moulés dans un espèce de plastique textilisés et coupé au ciseau cranteur. Je hais les soutifs moulés. Dans le bon vieux temps, y avait des coutures partout et c'était bien pour une bonne raison.

     

    bon celui qui me dit Playtex, il sort.

    Nan mais.

    Tchô.

  • ça pue l'arnaque

    Tu le crois que je suis allée jusqu'à Besançon pour voir la neige ?

    Que j'ai vu le lit de mes hôtes et la pluie pendant 3 jours.

    Que je rentre chez moi et que ça fait plus de 12 heures qu'il neige non stop dans mon trou perdu ???

     

    Ho, on se foutrait pas un peu de ma tronche là ou bien ?

     

    (m'en fous, j'ai pas de travail, nananère)

     

     

  • Y avait longtemps ...

    Que j'avais soûlé personne (et même moi-même, tout fout le camp) avec du rhum mon régime.

    Et pour cause, je l'avais arrêté. Des fois, on a des idées cons. En fait non, je n'ai surtout pas eu l'idée de le continuer surtout.

    Je passe en dessous de la barre des 60, et hop la quille de bowling, je me satisfais de cet état.

    Mais non, pas du tout. Il reste encore cette masse graisseuse accrochée à mon bide telle la gelée sur le pot de rillettes.

    Pour tout dire, puisque l'essentiel de mon régime consistait à faire du sport, avec un coude cassé, c'est clairement fromage râpé sur les raviolis.

    Sans compter que l'esprit malin de la mouche tsé-tsé m'a contaminé et que ça fait 3 jours que je lutte pour sortir de mon état léthargique pour aller me coller au choix devant l'ordi, la télé ou ma DS.

    On pourrait croire qu'à force de glander, je n'arrive pas à dormir le soir. Que dalle, je fais 22h-12h pour me rempiler une ptite sieste l'aprem. On sait jamais, si je devais courir un marathon demain, j'irais acheter un poumon je serais en forme de larve.