Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ht21

  • Euh bon

    On joue à la loterie, on le sait d'avance, mais ça fait toujours mal.

    J'ai été remboursée (enfin) des suppléments d'honoraires de la naissance de mon ange par ma mutuelle.

    Maintenant le chapitre est clos, il faut passer au suivant.

    Celui qui est donné à la science.

    La science est rassurée par les examens. Peur du procès, connaissance du sujet approfondi.

    On est libre de ne pas se donner en pâture, libre de ne pas vouloir savoir, mais aussi libre de vouloir l'avoir à dispo si besoin la science. Alors on se plie aux exigences. Quand c'est le médecin qui prend les rendez-vous à notre place, est-ce de la compassion ou de l'urgence ?

    En attendant, on flippe. On se terre. On est liquéfié. Et y a toujours ces minis-coups. Ces minis-coups qui ne seront peut-être plus là. Ou encore plus forts.

    Mais je ne suis pas assez courageuse pour y croire encore.

    Alors j'ai peur.

    Trop peur.